Il faut vivre sa vie intensément

NE COMPTE PAS LES HEURES  de  Joy FIELDING
Editions France-Loisirs   /   389 pages

 

Résumé de l’histoire

Mattie et Jack se rencontrent à l’école, ils ont une forte attirance physique, ils couchent ensemble … et quelques mois plus tard, Mattie annonce à Jack qu’elle est enceinte … et ils se marient.

On retrouve nos deux personnages, 16 ans plus tard, dans une maison de banlieue chic et agréable. Jack est devenu un avocat célèbre et recherché pour ses talents d’orateur et Mattie travaille dans le domaine de l’art et est devenue décoratrice d’intérieur.

Mais malgré la façade du bonheur, ils sont tous les deux malheureux et Jack trompe allègrement sa femme à longueur d’année et Mattie attend que son mari soit enfin amoureux d’elle. Mais Jack a d’autres projets, il vient de rencontrer une femme dont il est éperdument amoureux et veut quitter Mattie pour vivre avec elle, et se demande quel est le bon moment pour l’annoncer à sa femme … mais le destin a d’autres projets pour eux deux … Mattie apprend qu’elle est gravement malade et qu’il lui reste très peu de temps à vivre … Cela va-t-il modifier la donne ?

 

Mon avis

Pas de style particulier, avec un scénario très simple et classique (presque banal) avec des mots de tous les jours. (le mari trompe sa femme et veut la quitter … mais une chose grave arrive et chamboule tous les projets).

Non, ce que j’ai trouvé vraiment fabuleux dans ce roman c’est le ton et la façon d’utiliser les mots. Quand Mattie parle, on ressent ses émotions, sa fureur vis-à-vis de sa rivale, sa haine, sa tristesse, son amertume. Les mots sont bien choisis et bien placés. Et cela devient un roman fort, très fort et qui me parle à moi, personnellement. Je ressens et comprend parfaitement les réactions et les mots de Mattie, car en ce moment je vis quelque chose d’assez similaire. Donc, je ressens de l’empathie envers le personnage de Mattie.

Une autre chose m’a beaucoup plu dans ce roman, la densité psychologique des personnages. Il y a peu de personnages, mais ils sont très détaillés, leur âme est noire, leur enfance a été très difficile et complexe et explique en partie leurs réactions.

Donc au final un bon roman, intense au niveau psychologique et émotionnel, qui plaira sans doute à des personnes vivant ou ayant vécu la même situation dans leur vie.

 

 

Note :  4 / 5   première parution en octobre 2008

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s