Publié dans Livres, roman contemporain

Le français en poésie

 

LA GRAMMAIRE EST UNE CHANSON DOUCE de Erik ORSENNA
Ed. Stock / 140 pages

 

Résumé de l’histoire

Jeanne et son frère Thomas doivent prendre le bateau pour rejoindre leurs parents. Mais une tempête éclate et ils s’échouent sur une île. Secoués par la tempête, tous les mots sont sortis de leur tête. Commence alors un nouvel apprentissage de la langue française….

 

Mon avis

Je dois avouer qu’au début j’avais beaucoup de préjugés négatifs sur ce livre. Orsenna c’est trop dur pour moi. En plus, ça va être embêtant au possible un livre sur la grammaire. Au final, ce roman est un véritable coup de cœur. A tel point que je vais me l’acheter et ne pas hésiter à le relire régulièrement.

De nombreux passages m’ont beaucoup plus, entre autre : la nommeuse qui redonne vie aux mots rares et l’explication des mots qui se marient pour pouvoir s’accorder. Ces descriptions sont très belles et poétiques.

Je crois que la leçon qu’il faut retenir, c’est d’essayer d’apprendre un maximum de mots différents au lieu d’utiliser des expressions du style : truc, machin, bidule. Et surtout ne pas avoir peur de sortir son dictionnaire afin de savoir utiliser chaque mot au plus juste. L’important n’étant pas de connaître par cœur les 300’000 mots du dictionnaire mais de savoir l’ouvrir à bon escient.

 

Note :  5/5   première parution en mars 2009

 

 

2 commentaires sur « Le français en poésie »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s