Poétique, mais …

 

L’ENFANT MEDUSE par Sylvie GERMAIN
Editions Gallimard  /  313 pages

 

 

Résumé de l’histoire

Lucie Daubigné vit une enfance paisible et heureuse dans un village du Berry, au cœur des Landes. Mais le calme bonheur du lieu et de l’enfance est soudain brisé. Un ogre rôde dans le pays, avide de corps de petites filles. La douleur et le deuil se lèvent sur son passage.

 

Mon avis

On retrouve dans ce livre le style très particulier et poétique de Sylvie Germain, malgré un sujet très difficile et délicat à traiter qui est la pédophilie.

Lucie, l’enfant violée, devient une méduse au regard qui tue. Son agresseur devient un ogre, qui lui prend son innocence et sa joie de vivre.

Les personnages principaux, le père, le beau-père et la mère de Lucie ainsi que son demi-frère et quelques membres de la famille proche, sont extrêmement détaillés, surtout leurs psychologies. Ce récit est aussi basé sur la lumière à différends moments du jour et en plusieurs saisons.

Malgré la dureté du texte, j’ai beaucoup aimé ce livre et la façon dont le sujet de la pédophilie est traité, mais entouré de beaucoup de poésie et de remarques sur les animaux, la nature ainsi que le rythme des saisons et la façon dont la lumière change, éclairant les événements d’un jour nouveau.

 

Note : 4 / 5   première publication en avril 2009     un autre roman ici

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Poétique, mais … »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s