La vie après la mort

 

FANTOMES ET CIE  par Robertson DAVIES
Editions de l’Olivier  /  377 pages

 

Résumé de l’histoire

Connor Gilmartin, rédacteur en chef d’un grand quotidien canadien, est assassiné par l’amant de sa femme. Dans l’instant, et à sa plus grande surprise, il devient fantôme.

Observateur invisible de son entourage, Gilmartin délaissant l’enquête policière et le devenir de sa chère épouse, préfère suivre son assassin et l’accompagne au Festival du film de Toronto. Les projections commencent mais il voit tout autre chose sur l’écran : il est entraîné sur les origines et la destinée de sa famille immigré au Canada depuis 1783.

 

Mon avis

Première rencontre avec Robertson Davies assez surprenante. J’ai apprécié son écriture et son humour. L’idée qu’une fois mort on devient fantôme et que l’on revive sa dernière pensée est très original et m’a beaucoup plu.

Je suis entrée dans ce roman avec facilité, mais j’avoue avoir eu beaucoup plus de peine à rester concentrée dans l’énumération de toute sa descendance, même si certains passage étaient très savoureux et certains ancêtres ont eu une vie plus intéressante que d’autres.

Très surprise aussi que ce livre soit publié en 1991 alors que son auteur est âgé de 78 ans. J’ai trouvé son style très jeune et agréable à lire, je n’avais pas l’impression de lire un roman écrit par une personne de 78 ans, tellement son discours est actuel.

 

 

Note : 2.5 / 5   première publication en mai 2009

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « La vie après la mort »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s