Le premier profiler

 

L’ALIENISTE de Caleb CARR
Ed. Presses de la Cité  /  490 pages

 

Résumé de l’histoire

New York, 3 mars 1896. John Moore, chroniqueur criminel au New York Times, est appelé d’urgence au bord de l’East River par son vieil ami Laszlo Kreizler, aliéniste (science aujourd’hui appelée psychologie) car il a découvert le corps mutilé d’un jeune garçon étranger.

Les deux amis ouvrent une enquête afin d’arrêter le coupable, avec une approche inhabituelle, en étudiant ces crimes, ils pensent pouvoir brosser le portrait psychologique de l’assassin, imaginer son enfance, ses troubles et finalement le devancer dans ses projets meurtriers.

Mon avis

Thriller psychologique des plus subtils, nous expliquant avec des mots simples, les nouvelles techniques de recherches policières ainsi que le tableau fascinant de la mégapole américaine au seuil de l’époque moderne.

Ce roman a été lu en 2007 et le résumé est un peu lapidaire, mais à l’époque ce fut un véritable coup de cœur.

 

Note : 5  / 5    première publication en mai 2009  

Edit de janvier 2014 : L’ange des ténèbres est la suite de l’Aliéniste, avec la même équipe que dans le premier roman. D’après les critiques vues sur Amazon, il est bien, mais il y a des longueurs.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s