Publié dans biographie, Livres, roman contemporain

Au magasin tous les jours

 

LES TRIBULATIONS D’UNE CAISSIERE  de Anna SAM
Editions le Livre de Poche   /   186 pages

 

Résumé de l’histoire

Elle s’appelle Anna, elle a 28 ans, un diplôme universitaire de littérature et 8 ans d’expérience derrière une caisse de supermarché. Un métier peu propice aux échanges ponctué de gestes automatiques.

Anna aurait pu se sentir devenir un robot si elle n’avait eu l’idée de raconter son travail, jour après jour. Elle vous a vu passer à la caisse. Vous avez été des clients faciles ou des emmerdeurs, riches ou pauvres, complexés de la consommation ou frimeurs. Vous l’avez confondue avec une plante verte ou vous lui avez dit bonjour, vous avez trépigné à l’ouverture du magasin ou vous avez été l’habitué nonchalant des fermetures. Anna, vous l’avez draguée, méprisée, insultée.

Il ne se passe rien dans la vie d’une caissière ? Maintenant, prenez votre chariot et suivez Anna jusqu’à la caisse.

 

Mon avis

La plume d’Anna est vive, rigolote et elle explique avec beaucoup d’humour toutes les choses qu’elle a subit à sa caisse pendant les 8 dernières années.

Elle nous explique ses tâches, ses collègues, les conditions de travail pas toujours facile, mais surtout tous les types de clients que l’on peut rencontrer dans une journée !! et souvent c’est gratiné !!

Au final, une jolie satyre du genre humain, elle nous décrypte avec beaucoup d’humour, des situations qui nous auraient sûrement fait sauter au plafond, ou pire à la gorge du client !! Comme quoi, pour être caissière il faut quand même de la diplomatie (pour ne pas envoyer ch*** les clients), du self-contrôle et une bonne dose d’humour.

Donc chapeau bas à Anna Sam d’avoir eu le courage de faire ce métier, mais aussi de nous le raconter avec autant d’humour.

 

Note :  3  / 5   première publication en décembre 2009

 

 

Publié dans chick litt, Livres

Départ pour l’Irlande

 

LES SECRETS DE SUMMER STREET  de  Cathy KELLY
Editions Presses de la Cité   /   402 pages

 

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

La vie semble s’écouler paisiblement dans Summer Street, charmante rue dublinoise aux maisons colorées et aux balcons fleuris. Pourtant, derrière ces façades respectables, trois femmes vivent avec de lourds secrets.

Après une douloureuse rupture sentimentale, Maggie Maguire, belle trentenaire un peu timide, se débat contre des souvenirs douloureux de son adolescence.

Faye Reid, mère célibataire que tout le quartier admire pour son courage, comprend les ravages qu’elle a causés en faisant croire à sa fille que son père était mort.

Christie Devlin, professeur de dessins proche de la retraite et incarnation de la sagesse et de la droiture, voit quand à elle toutes ses certitudes s’effondrer lorsque réapparaît son amour de jeunesse, avec qui elle a eu une liaison 25 ans auparavant.

Quel que soit leur âge, ces femmes vont devoir affronter les démons de leur passé et faire l’apprentissage des choses du cœur.

 

Mon avis

Un roman sympa sans plus, qui ne me laissera pas de souvenirs fabuleux, je dirais presque un roman genre chick lit avec un soupçon d’ésotérisme et une larme de « mauvais genre » je bois dans les bars, je me drogue mais je reviens dans le droit chemin.

Tout de même des personnages attachants et des fois très énervant par leur réaction (genre vous et moi discutant avec nos copines) … mais ce livre a fait son office, il m’a détendue, il était agréable et j’avais justement besoin de ça à ce moment là.

Peut être pas forcément choisis le meilleur titre … je referais une tentative avec un autre roman à l’occasion. Pourtant, je me réjouissais de découvrir une auteure irlandaise.

 

Note : 3  / 5   première publication en décembre 2009