Publié dans biographie, Livres, roman contemporain

Au magasin tous les jours

 

LES TRIBULATIONS D’UNE CAISSIERE  de Anna SAM
Editions le Livre de Poche   /   186 pages

 

Résumé de l’histoire

Elle s’appelle Anna, elle a 28 ans, un diplôme universitaire de littérature et 8 ans d’expérience derrière une caisse de supermarché. Un métier peu propice aux échanges ponctué de gestes automatiques.

Anna aurait pu se sentir devenir un robot si elle n’avait eu l’idée de raconter son travail, jour après jour. Elle vous a vu passer à la caisse. Vous avez été des clients faciles ou des emmerdeurs, riches ou pauvres, complexés de la consommation ou frimeurs. Vous l’avez confondue avec une plante verte ou vous lui avez dit bonjour, vous avez trépigné à l’ouverture du magasin ou vous avez été l’habitué nonchalant des fermetures. Anna, vous l’avez draguée, méprisée, insultée.

Il ne se passe rien dans la vie d’une caissière ? Maintenant, prenez votre chariot et suivez Anna jusqu’à la caisse.

 

Mon avis

La plume d’Anna est vive, rigolote et elle explique avec beaucoup d’humour toutes les choses qu’elle a subit à sa caisse pendant les 8 dernières années.

Elle nous explique ses tâches, ses collègues, les conditions de travail pas toujours facile, mais surtout tous les types de clients que l’on peut rencontrer dans une journée !! et souvent c’est gratiné !!

Au final, une jolie satyre du genre humain, elle nous décrypte avec beaucoup d’humour, des situations qui nous auraient sûrement fait sauter au plafond, ou pire à la gorge du client !! Comme quoi, pour être caissière il faut quand même de la diplomatie (pour ne pas envoyer ch*** les clients), du self-contrôle et une bonne dose d’humour.

Donc chapeau bas à Anna Sam d’avoir eu le courage de faire ce métier, mais aussi de nous le raconter avec autant d’humour.

 

Note :  3  / 5   première publication en décembre 2009

 

 

2 commentaires sur « Au magasin tous les jours »

  1. Bonjour, j’ai été moins convaincue par ce livre qui narre une suite d’anecdotes pas très drôles en général. Je m’attendais à quelques choses de plus savoureux. Et puis, je n’ai pas compris qu’Anna Sam (diplômée universitaire) ait été caissière pendant 7 ans. Bon dimanche.

    1. Parfois diplôme universitaire veut dire bon en théorie mais mauvais en pratique (jamais travaillé) donc on prend un job qui n’a rien à voir avec sa branche, juste pour payer les factures.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s