Publié dans bd, biographie, Livres

Rupture amoureuse

 

HELENE BRULLER EST UNE VRAIE SALOPE
Par Hélène Bruller  /  Editions Vent des savanes

 

Résumé de l’histoire

Hélène part au ski avec son chéri, Martin, pourtant il semble un peu distant. Effectivement, il est, distant, et Hélène se fait larguer. Elle passe ensuite par toutes sortes de stade : la haine (elle veut le tuer ou le faire souffrir), elle veut devenir son amie, le conquérir à nouveau, le rendre jaloux … et au final il faut lâcher prise et passer à autre chose, avec l’aide bienveillante de ses amies ou les remarques acerbes de sa famille et en particulier sa mère.

Et un jour un miracle se produit, elle rencontre Zep sur un projet professionnelle, il la drague et elle raconte son arrivée en Suisse et comment elle nous voit (la ponctualité, le sens civique, la modestie) et ensuit le début de sa vie avec Zep.

 

Mon avis

Les moins : Le dessin n’est pas folichon, il y a juste les personnages avec les bulles de dialogue mais pas de décor autour. Il y a plein de couleurs discordantes, entre autre ces fonds jaune moutarde ou «  vert caca ».

Les plus : J’adore les dialogues acides et assassins de Hélène Bruller (dans certaines situations, j’aurais pu les écrire moi-même). J’aime bien aussi sa façon d’analyser les différentes réactions fasse à une même situation (par exemple les amis, il y a : les amis à moitié / les amis inconnus / les amis ennemis / les amis qui ne veulent pas l’être. Pareil pour les différentes façon de dispenser un baiser, il y a : le moulin / la limace / les dents / l’émotif.

Mais au final tout ce qu’elle décrit est tellement vrai, soit on l’a vécu, soit nos copines nous l’ont racontés. Et je trouve qu’il faut une certaine audace pour se mettre en scène de cette façon.

J’ai failli mourir de rire en lisant la description d’une salope : soit c’est une fille facile, ou alors la fille qui fait des trucs cochons au lit, c’est aussi la fille qui s’habille sexy … mais si c’est la fille qui veut pas, ça devient aussi une salope.

J’ai adoré les passages où Hélène décrit sa relation avec sa mère, car quoi qu’elle fasse, sa mère le lui reprochera. 

 

Note :  3  / 5   première publication en décembre 2009

 

 

2 commentaires sur « Rupture amoureuse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s