Publié dans Cinéma, mercredi c'est .. sorties ciné

Semaine 9

 

Toute petite semaine de sortie, avec un thriller, un drame et une comédie qui donne pas du tout envie d’y aller.

Pour le thriller, on parle de : Non-stop avec Liam Neeson et Julianne Moore, film d’action qui se passe principalement dans un avion. J’ai bien aimé la bande-annonce, je risque fort d’y aller.

Pour le drame, il s’agit de : Un été à Osage County, avec une pléiade de très bonnes actrices, entre autre : Meryl Streep, Julia Roberts et Ewan McGrégor. C’est le style règlement de compte familial, avec piques et humour dans chaque scène. Je vais y aller et j’espère me régaler.

Pour le dernier, la comédie française, c’est : Supercondriaque avec Danny Boon, que je n’aime pas plus que ça, et rien que de voir la bande-annonce, j’étais stressée et pas du tout amusée. Toute femme qui a un mec qui se croit à l’article de la mort à chaque petit refroidissement, me comprendra 😉

Publié dans Livres, roman policier, thriller

Manipulation de haut niveau

 

HONTEUSE  de  Karin ALVTEGEN
Editions Plon  /  303 pages

 

Résumé de l’histoire (une partie du 4ème de couverture)

Monika, jeune femme médecin à qui tout sourit, se tient pour responsable de la mort de son frère, ce qui l’empêche d’accepter l’amour de Thomas.

Maj-Britt, personnage atteint de boulimie qui traîne chez elle son désoeuvrement et sa solitude, révèle peu à peu au lecteur les raisons religieuses et sociales qui ont ruiné son histoire d’amour avec Göran. Et pourtant, une lettre et un tragique accident vont faire se croiser leur destin.

 

Mon avis

Une superbe découverte et un énorme coup de cœur avec cette auteure suédoise. Un excellent thriller psychologique, avec des personnages extrêmement bien détaillé, avec une psychologie très affirmée.

On apprend petit à petit ce qui c’est passé dans la vie de ces deux femmes si différentes, on découvre leurs peurs les plus intimes de Maj-Britt croyant être punie par Dieu à chaque fois que quelque chose se passe mal dans sa vie et Monika se sentant responsable de la mort de son frère, au point de vouloir tout maîtriser.

On est tenu en haleine de bout en bout de l’histoire.

 

Note :  5 / 5    première publication en février 2010


Déja charmée par ce roman

Publié dans Cinéma, vu au cinéma

La vérité au bout du chemin

 

 

 

 

 

SHUTTER ISLAND

 

Réalisateur :  Martin Scorsese
Comédiens :   Ben Kingsley / Leonardo Di Caprio / Mark Ruffalo
Durée        :   2 h 17
Genre        :   Thriller / suspense

 

Note :  5 / 5   vu en mai 2010

 

Résumé de l’histoire

En 1954, le marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule sont envoyés enquêter sur l’île de Shutter Island, dans un hôpital psychiatrique où sont internés de dangereux criminels.

L’une des patientes, Rachel Solando, a inexplicablement disparu. Comment la meurtrière a-t-elle pu sortir d’une cellule fermée de l’extérieur ? Le seul indice retrouvé dans la pièce est une feuille de papier sur laquelle on peut lire une suite de chiffres et de lettres sans signification apparente. Oeuvre cohérente d’une malade, ou cryptogramme ?

 

Mon avis

Un vrai chef d’œuvre et un vrai coup de cœur.

Je suis allé voir ce film sans aucun à priori, car je n’avais pas lu le roman et je ne savais absolument pas de quoi le film parlait. Pour ma part, je n’ai pas été déçue par le résultat n’ayant pas été influencé par le roman initial et j’avais évité de lire trop de critiques sur ce film.

Donc, la fin du film fut un grand choc pour moi, et à ce moment là j’ai pu apprécier et encore réfléchir à tout le déroulement psychologique de l’histoire. J’ai apprécié la finesse avec laquelle le film est tourné et le jeu superbe des acteurs. L’intrigue est très psychologique, mais bien expliquée et on peut très facilement se mettre à la place d’une personne qui perd les pédales et ses repères … et je dois dire que ça fait froid dans le dos. Surtout que pendant les années 1950, la psychiatrie était encore très sommaire et surtout d’une violence extrême (chocs électriques, exploration chirurgicale du cerveau qui laissait les personnes semblables à des légumes).

Mais tout le film est basé sur une nouvelle façon de traiter les malades, en leur laissant vivre leur délire grandeur nature, en espérant qu’il y ait un déclic salutaire, ce qui malheureusement ne se produira pas pour le marshal Teddy Daniels.

Pour tous ceux qui ne l’ont pas encore vu … courez y. Il est fabuleux.