La nature avant tout

 

 

PARADIS SUR MESURE  de  Bernard WERBER
Editions Albin Michel   /   435 pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Imaginez un monde uniquement peuplé de femmes, où les hommes ne sont plus qu’une légende … Imaginez un monde où il est interdit de se souvenir du passé, où les gens n’ont qu’un seul intérêt : le cinéma … Imaginez un humoriste qui partirait à la recherche du lieu où naissent les blagues anonymes.

 

Mon avis

Voici très longtemps que je n’avais plus lu cet auteur, et il m’a fallut un peu de temps pour rentrer à nouveau dans son imaginaire.

Ici ce n’est pas un roman, mais un recueil de 17 nouvelles qui sont essentiellement tournées vers la préservation de notre planète, l’écologie, et qui remet en cause notre façon de vivre, de consommer les énergies, poussant la créativité à changer notre façon de nous reproduire (il y a deux nouvelles sur ce sujet, qui sont très belles).

Chaque nouvelle est classée dans une catégorie, soit futurs possibles, soit passés probables. Dans la nouvelle Les dents de la terre, j’ai cru reconnaître le point de départ de sa trilogie des fourmis. Une autre nouvelle, Là où naissent les blagues, je crois reconnaître la trame de son roman qui sortira en octobre 2010.

Au final, et comme souvent, je me suis régalée avec ce recueil, même si certaines nouvelles m’ont laissée pensive et soucieuse sur l’avenir de notre monde. BW met un point d’honneur à faire la part belle à la nature et aux femmes.

 

Note :   3 / 5     première publication en 2010

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s