Cilla la guerrière

 

 

 

LA MAISON AUX SOUVENIRS  de  Nora ROBERTS
Editions Michel Lafon   /   329 pages

 

Résumé de l’histoire

D’habitude, Cilla McGowan revend toujours les propriétés qu’elle rénove. Mais cette fois-ci, il s’agit de la maison de sa grand-mère, une célèbre actrice hollywoodienne, qui s’est donné la mort il y a près de trente ans.

Cilla commence la restauration avec nostalgie, elle a d’ailleurs l’intention de s’installer dans la magnifique villa que son aïeule aimait tant … Mais lorsqu’elle découvre un paquet de lettres jaunies au fond du grenier, lorsque sa voiture, puis sa maison sont saccagées et ses proches agressés brutalement, elle comprend que dans cette petite ville paisible, certains sont prêts à tout pour protéger les secrets du passé.

 

Mon avis

Première fois que je lis cette romancière (je me suis laissé attrapée par la jolie couverture un peu kitch) et l’éditeur qui me dit : Nora Roberts est la plus populaire des romancières américaines, avec plus de 400 millions de lecteurs !! ou plutôt de lectrices 😉 

Je l’ai aussi choisie, car elle écrit la saga du lieutenant Eve Dallas (28 volumes au dernier recensement !!) et que j’avais juste envie d’une lecture unique.

Et en toute franchise le but est atteint. Une lecture rapide, sympa, agréable mais avec des personnages qui tiennent la route, on s’attache à certain, il y a une intrigue policière tout à fait honnête et qui nous pousse à vouloir découvrir le coupable, et quelques passages un peu coquin et piquant (qui font sourire (elle jouira en criant mon prénom) et font monter un peu le rouge aux joues).

Donc Cilla est décoratrice, elle restaure des maisons et les revend. Bien sûr, elle est musclée mais pas trop, jolie et mutine mais pas trop et elle affole totalement son voisin Ford.

Lui travaille à la maison et il fait de la bd graphique. Bien sûr il est tendre, câlin, sait faire à manger, a une très belle imagination, fait l’amour comme un dieu, il est compréhensif, assez classe, bon psychologue et admire sa voisine.

Pour le reste il faudra lire le roman, on passe un bon moment, idéal pour les vacances ou avant une panne de lecture. Perso si je pouvais recevoir un voisin identique à Ford pour Noël … je dirais pas non … Père Noël, si tu me lis, contacte moi au plus vite.

 

 

Note :  3  / 5    première publication 2010

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s