Quitter le nid

J’ai une tendresse particulière pour la langue française et ses formules vieillottes et alambiquées. Et même si le commun des mortels n’utilisent plus ces expressions, je trouve que certaines sont encore tous à fait « dans le coup » et ont encore leur utilité dans notre 21ème siècle !

Je vais donc commencer par celle-ci : faire son trousseau.

Une expression qui signifie qu’une jeune fille commence à acheter de la vaisselle, du linge du maison (draps, duvet norvégien, linge de cuisine), par petite quantité, qu’elle le conserve dans sa chambre ou dans la cave, pour le moment où elle prendra son envol (à savoir, prendre un appartement seule ou avec son petit ami du moment).

Et je trouvais que tout ça avait bien du charme. On cherche avec soin, des objets que l’on va utiliser pendant les 10 ou 20 prochaines années.

Si mes souvenirs sont bons, cette expression vient du Moyen-Age, et quand une jeune fille se mariait, elle quittait sa famille pour aller vivre dans celle de son mari, et elle apportait avec elle la dot (une somme d’argent convenue entre les deux parties, son père et son futur mari) ainsi que « son trousseau » les objets de base pour démarrer dans cette nouvelle vie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s