La grande évasion

JULIEN PARME de Florian ZELLER
Editions Flammarion   /   302 pages

 

Résumé de l’histoire

Julien Parme a 14 ans, il vit avec sa mère chez son futur mari, François et sa fille Bénédicte. Comme Julien est un enfant difficile, il passe de l’école publique au privé et a de la peine à s’intégrer.

Comble de malchance, il se fait pincer en train de fumer, sa mère est convoquée par la direction de l’école, et Julien est privé de sortie. Il ne pourra pas aller à l’anniversaire d’Emilie Fermat. De retour à l’appartement, il se dispute une nouvelle fois avec sa mère et il décide de faire une fugue.

Il vole la carte bleue de François, retire de l’argent au bancomat, va tout de même à l’anniversaire d’Emilie, il boit beaucoup mais il trouve le courage de draguer Mathilde (son amour secret est en fait la sœur d’Emilie) et parvient à décrocher un rendez-vous avec elle le samedi après-midi. En attendant, il se trouve un hôtel, s’achète un portable et essaye de profiter de sa liberté toute neuve. Essaye, car il sait que sa mère est dans tous ses états et le recherche activement.

Sauf que l’histoire tourne mal, il retrouve bien Mathilde au club hippique mais rencontre aussi sa demi-sœur Bénédicte. Elle tente de le retenir à tout prix et ils se bagarrent. L’histoire tourne au vinaigre et Julien se rend compte qu’il a été trop loin…

 

Mon avis

Découverte de ce jeune auteur (14 ans) et je dois avouer que j’aime beaucoup son style. D’abord, il nous raconte la fin de l’histoire et ensuite explique son aventure et pourquoi on en est arrivé là. Bien des films que j’ai apprécié débute comme ça.

Ensuite, j’ai adoré son style : des phrases très courtes et percutantes, j’ai beaucoup aimé son humour et sa façon de parler qui rappelle bien le phrasé des ados sans que ça soit du parlé sms. Ses expressions sont savoureuses. Son histoire, nous rappelle notre propre adolescence et nos diverses frasques.

En définitive, un roman très agréable, qui se lit facilement, et j’ai vraiment passé un très bon moment avec Julien Parme. Je vais certainement renouveler l’expérience avec un autre de ses romans.

 

Note : 4 / 5    première publication en 2011

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « La grande évasion »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s