Publié dans les pas finis, Livres, roman policier, thriller

Platitude

DITES-LE AVEC DU POISON   par   Ann GRANGER
Editions Liana Levi   /   300 pages

 

Résumé de l’histoire

Meredith Mitchell, consul de Grande-Bretagne en Yougoslavie, revient en Angleterre à l’occasion du mariage de la fille de sa cousine Eve, une actrice célèbre.

Mais dès son arrivé, de macabres découvertes se succèdent. D’abord sur la grille du presbytère un bien menaçant petit paquet sanguinolent, puis le cadavre d’un chat empoisonné. Jalousies, lâchetés, chantages, autant de secrets que découvrira Meredith derrière l’apparence paisible de ces jardins anglais.

 

Mon avis

Avec ce livre, je n’ai pas su dépasser la page 58 … … … Je n’ai éprouvé aucun sympathie ou antipathie pour Meredith Mitchell. Il y a beaucoup de personnages et j’ai eu toutes les peines du monde à retenir les liens de parenté entre les diverses personnes. De plus, l’univers des ambassades ne m’attire pas plus que ça ! Et je n’ai pas retrouvé non plus, le style mordant et acide des romanciers anglais.

Au stade de la page 58, on est encore en pleine présentation des personnages et l’intrigue n’a toujours pas démarré. Je m’ennuie ferme et au bout de quelques pages … je m’endors dans le roman.

Mais il est fort possible qu’une fois l’intrigue démarrée, que le rythme s’accélère et que ce roman devienne intéressant. Je ne le saurais jamais, car j’ai décidé d’arrêter là ma lecture.

J’espère que d’autres lecteurs ou lectrices arriveront au bout et prendront du plaisir avec Meredith.

 

sans note    première publication en 2012

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s