Légère déception

LES MYSTERES DE YOSHIWARA  de  Kesako MATSUI
Editions Philippe PICQUIER   /   296 pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Avec ce roman nous pénétrons de plain-pied dans le monde fascinant de Yoshiwara, le plus grand quartier des plaisirs de la ville d’Edo, aux règles complexes et raffinées et aux secrets bien gardés.

Un homme enquête sur une « affaire » mettant en cause la grande Katsuragi, l’une des courtisanes les plus prisées de Yoshiwara. L’un après l’autre : tenanciers de maisons closes, domestiques, geishas viennent répondre aux interrogatoires et chacun en profite pour se lancer dans des confessions cocasses, nostalgiques ou cyniques de ce qui fait son quotidien.

 

Mon avis

Un roman intéressant sur les us et coutume ainsi que la culture à Edo entre 1600 et 1868 ainsi que sur le fonctionnement des maisons closes et des courtisanes de luxe dite : sur rendez-vous.

Des renseignements historiques, sûrement véridiques, sur la façon dont les samouraïs et les geishas vivent, et sur la façon de fonctionner des maisons closes, avec des codes très précis. Ce côté-là est très intéressant, mais l’histoire en elle-même est très plate et tien en une phrase que je ne dévoilerai pas ici, pour ceux qui souhaite le lire.

 

Note :  2 / 5    première publication en 2012

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Légère déception »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s