Publié dans Cinéma, vu au cinéma

Emouvant et instructif

Réalisateur :  Steven Spielberg
Comédiens :  Jeremy Irvine / Emily Watson / Peter Mullan

Durée        :  2 h 27
Genre        :  Drame historique

 

Note :  4  / 5   vu le 02/03/2012

 

Résumé de l’histoire (résumé allociné)

De la magnifique campagne anglaise aux contrées d’une Europe plongée en pleine Première Guerre Mondiale, « Cheval de guerre » raconte l’amitié exceptionnelle qui unit un jeune homme, Albert, et le cheval qu’il a dressé, Joey.

Séparés aux premières heures du conflit, l’histoire suit l’extraordinaire périple du cheval alors que de son côté Albert va tout faire pour le retrouver. Joey, animal hors du commun, va changer la vie de tous ceux dont il croisera la route : soldats de la cavalerie britannique, combattants allemands, et même un fermier français et sa petite-fille…

 

Mon avis

Je me suis contentée de recopier le résumé de allociné et ce qui me choque, c’est qu’il est conseillé pour les familles et les enfants dès 10 ans !!!!! Sachant que l’histoire se passe pendant la 1ère guerre mondiale, dans les tranchées avec des combats bien glauques et des exécutions sommaires d’enfants !! et que par certains côté et certaines scènes très crues le film est « heurtant », je suis étonnée qu’on le conseille aux enfants.

Certes l’histoire est magnifique, Albert et le cheval se retrouvent et sont sauf mais ça tient plus de l’utopie que de la réalité. Par contre, il est extrêmement instructif sur la façon de faire la guerre au début du 20ème siècle, il y a des machines (canons, fusils, fusils mitrailleurs) mais ça ne marche pas toujours et dans ce cas là, il faut finir à la baïonnette, et tuer un autre humain de si près, en corps à corps … c’est loin d’être évident. On a activement recours à la cavalerie, souvent en 1ère ligne, et là aussi c’est une autre forme de combat. Et ils ont encore beaucoup recours aux animaux pour toutes sortes de tâches (transporter des vivres, des morts ou des blessés ou même tirer des canons qui font des milliers de kilos) et ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas suivre (hommes ou animaux) sont abattus sans autre forme de procès.

Ceci étant dit, j’ai bien apprécié le film, c’est Spielberg donc je vais voir, même si les sujets sur les diverses grandes guerres commencent un brin à me lasser, je n’ai pas vu le temps passer.