A mourir d’ennui

 

L’HORLOGER DE BUCKINGHAM  de  J. B. LINVINGSTONE
Editions du Rocher   /   216 pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Chaque nuit, coiffé d’un haut-de-forme, un être silencieux arpente les 690 pièces de Buckingham Palace pour remonter les 300 pendules de sa Majesté. Un jour on le retrouve baignant dans son sang, le crâne défoncé avec une rare violence.

Cette fois, l’ex-inspecteur-chef Higgins sait que les minutes lui sont comptées. Une course contre la montre s’engage. Un prince serait-il mêlé à l’affaire ? Des rivalités parmi les serviteurs, ou plus simplement sa vieille sœur acariâtre et méchante ? Beaucoup d’indices peu convaincants et trop d’intérêt pour un mort qui semblait n’en présenter aucun.

 

Mon avis

Un ennui mortel !! L’histoire part dans tous les sens, avec 3 tonnes d’indices qui ne servent à rien, pour une fin peu convaincante. Je l’ai lu il y a un mois et je n’en ai plus aucun souvenir ! Je ne sais même plus le nom du meurtrier.

Le seul personnage sympa est l’inspecteur Higgins, pour le reste des personnages, vraiment aucun intérêt. Je suis si déçue que je ne ferais pas l’effort d’essayer avec un autre roman. Enfin, pour une fois c’est une mauvaise pioche, je me suis juste entêtée à le lire en entier pour au final être déçue et avoir perdu du temps.

 

Note : 2 / 5    première publication en 2012

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « A mourir d’ennui »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s