Comment survivre ?

 

BONNE NUIT MON AMOUR  de  Inger FRIMANSSON
Editions First Thriller   /   393 pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Justine Dalvik, la quarantaine, vit retirée dans la maison de son enfance, au bord du lac Mälar en Suède, où elle puise la force indispensable pour survivre aux drames de son passé : la mort précoce de sa mère, la haine de sa belle-mère, la perversité et la méchanceté de ses camarades de classe.

Et voici qu’une malédiction semble s’abattre sur les membres de son entourage qui disparaissent dans des circonstances aussi mystérieuses que tragique : un homme atteint par une fléchette empoisonnée, une femme retrouvée dans une mare de sang … Pourquoi le sort s’acharne-t-il ainsi sur Justine ?

Connaîtra-t-elle un jour la paix intérieure, l’amour véritable ? Jusqu’où votre compassion pour cette âme torturée pourra-t-elle aller ?

Je me suis contentée de recopier le 4ème de couverture, par peur de trop en dire et de casser le suspens.

 

Mon avis

J’ai lu ce roman il y a deux ans et pendant le déménagement, j’ai perdu le cahier avec mes notes !! Je fais donc ce résumé de mémoire.

Mais pourtant il y a une chose dont je me souviens, je me suis prise d’amitié pour cette petite fille, battue, humiliée autant par sa belle-mère que ses camarades de classe, qui subit les punitions les plus injustes que c’en est presque de la torture. Toutes ces choses font d’elle une enfant timide, craintive, étrange et évidemment qui se dévalorise.

Pourtant elle finit par devenir une adulte, elle plaira à certains hommes, mais elle n’est pas sûre d’elle, très jalouse, elle a une peur panique d’être quittée, préférée  pour une autre … et là les hommes tombent comme des mouches, les femmes aussi du reste.

J’ai aimé cette tension permanente, qui me pousse à tourner les pages avec avidité, afin de savoir comment Justine va bien pouvoir s’en sortir. Les personnages principaux : Justine, son père, sa belle-mère et certaines de ses camarades de classe sont très travaillées et ils ont une psychologie intense, parfois tordues à l’extrême.

Pour moi, encore une excellente romancière nordique. A découvrir car en plus elle a gagné le prix du meilleur roman noir suédois.

 

Note :  4 / 5   première publication en 2013

 

Publicités

6 réflexions au sujet de « Comment survivre ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s