Publié dans Cinéma, vu au cinéma

Tout à reconstruire

 

 

DJANGO UNCHAINED

 

Réalisateur : Quentin Tarantino
Comédiens : Jamie Foxx / Leonardo Di Caprio / Christophe Waltz

Durée        : 2 h 44
Genre        : Western

 

Note :   5  / 5   vu le 02/02/2013

 

Résumé de l’histoire (Allociné)

Dans le sud des États-Unis, deux ans avant la guerre de Sécession, le Dr King Schultz, un chasseur de primes allemand, fait l’acquisition de Django, un esclave qui peut l’aider à traquer les frères Brittle, les meurtriers qu’il recherche.

Schultz promet à Django de lui rendre sa liberté lorsqu’il aura capturé les Brittle morts ou vifs. Alors que les deux hommes pistent les dangereux criminels, Django n’oublie pas que son seul but est de retrouver Broomhilda, sa femme, dont il fut séparé à cause du commerce des esclaves…

Lorsque Django et Schultz arrivent dans l’immense plantation du puissant Calvin Candie, ils éveillent les soupçons de Stephen, un esclave qui sert Candie et a toute sa confiance. Le moindre de leurs mouvements est désormais épié par une dangereuse organisation de plus en plus proche… Si Django et Schultz veulent espérer s’enfuir avec Broomhilda, ils vont devoir choisir entre l’indépendance et la solidarité, entre le sacrifice et la survie…

 

Mon avis

Il n’y a pas grand-chose à en dire de plus, sauf que j’ai adoré de bout en bout. Malgré le fait que le film dure presque 3 h, je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer, il se passe toujours quelque chose. C’est intéressant aussi, de voir Di Caprio jouer le rôle du méchant. J’adore les répliques pleines d’humour de Django et le Dr Schultz.

Par contre, tel un western traditionnel, ça tue à tous va, et vers la fin, j’ai eu le souffle coupé par la violence des scènes, le sang gicle tellement fort, que j’ai parfois eu l’impression d’avoir été éclaboussée.

C’est quand même une époque, où il ne fallait pas grand-chose pour passer de vie à trépas ! Un bémol toutefois, j’ai trouvé souvent la musique affreuse, criarde et trop forte, mais à part ça très bon film.