Le grain de sable dans le bonheur

 

GATSBY LE MAGNIFIQUE

 

Réalisateur :  Baz Luhrmann
Comédiens :  Leonardo Di Caprio / Tobey Maguire / Carey Mulliganh

Durée        :  2h22
Genre        :  Romance / drame

 

Note :   5   / 5   vu le 09/06/2013

 

Résumé de l’histoire (allo ciné)

Printemps 1922. L’époque est propice au relâchement des mœurs, à l’essor du jazz et à l’enrichissement des contrebandiers d’alcool… Apprenti écrivain, Nick Carraway quitte la région du Middle-West pour s’installer à New York.

Voulant sa part du rêve américain, il vit désormais entouré d’un mystérieux millionnaire, Jay Gatsby, qui s’étourdit en fêtes mondaines, et de sa cousine Daisy et de son mari volage, Tom Buchanan, issu de sang noble.

C’est ainsi que Nick se retrouve au cœur du monde fascinant des milliardaires, de leurs illusions, de leurs amours et de leurs mensonges. Témoin privilégié de son temps, il se met à écrire une histoire où se mêlent des amours impossibles, des rêves d’absolu et des tragédies ravageuses et, chemin faisant, nous tend un miroir où se reflète notre époque moderne et ses combats.

 

Mon avis

J’ai passé un excellent moment avec ce film. Dans un premier temps, parce que j’aime beaucoup cette période (début des années 20, la contrebande, la mafia, une bonne idée et l’on peut devenir riche).

Ensuite, on voit bien la différence entre les riches (qui ne font pas grand-chose) et les pauvres qui triment afin de gagner leur vie. On est dans un état de fête perpétuelle, plus grand, plus loin, plus fort, que son voisin et dans ce domaine, Gatsby est le roi.

Mais dans le fond de l’histoire, c’est un amour passion. Gatsby ferait n’importe quoi pour attirer l’attention de sa belle, Daisy, sur laquelle il a basé toute sa vie, ses envies, ses richesses, afin d’être sûr de lui plaire.

Mais Daisy est finalement très vénale. Elle a peur de lâcher son mari millionnaire (qui la trompe tant qu’il peut), pour un amour pur, neuf, où tout est à construire. Elle se conduit comme une enfant gâtée, elle veut tout, tout de suite et dès qu’elle l’a obtenu, n’en veut plus.

Daisy prendra la vie d’une femme, fera porter le chapeau à Gatsby, ira se cacher derrière son mari et fera comme si rien n’était arrivé … et Gatsby en mourra.

L’histoire est belle, prenante, les effets spéciaux sont magnifiques (que ce soit le palais dans lequel vit Gatsby, les fêtes monstrueuses, les voitures, la ville de New-York naissante, les tenues très particulières de cette époque).

Un film intense, riche en émotion, hors du temps, mais qui nous fait rêver pendant plus de 2 heures. A voir et à revoir. Je ne peux pas faire de comparaison avec celui de Redford  en 1974 que je n’ai pas vu.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le grain de sable dans le bonheur »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s