Semaine 5

Il y a 3 nouveautés cette semaine. Un film d’aventure, un drame suédois et une comédie romantique.

Concernant le film d’aventure, il est tiré d’une histoire vraie et il s’agit de : the imitation game qui parle de l’invention d’une machine qui permet de comprendre les codes utilisés pendant la 2ème guerre mondiale, et de décrypter les messages des ennemis. Avec Keira Knightley et Benedict Cumberbath et qui a 8 nominations aux Oscars.

Pour le drame suédois, je parle de : Snow Therapy, l’histoire d’une famille qui passe quelques jours de vacances en Savoie dans une station de ski. Le père est censé passer du temps avec sa famille et surtout sa femme, mais une avalanche va tout changer. La bande-annonce est courte et j’ai eu de la peine à me faire une opinion.

Et je termine avec la comédie romantique : Toute première fois avec entre autre Pio Marmai, un de mes chouchou. L’histoire d’un gars, qui est gay, va se marier avec son compagnon, quand il se réveille un matin à côté d’une suédoise … Et il semble vouloir tout remettre en question.

Publicités

Pathé c’est fini

Je ne pensais pas qu’un jour je viendrai dire : Pathé c’est fini !

Pour moi Pathé rimait avec amour toujours.

Pour moi qui suis passionnée de cinéma et qui aime voir sur grand écran les films avec des effets spéciaux, je trouve que ça rend mieux, mais aussi pour voir tous les autres.

Pendant 4 ans ! je me suis acheté l’abonnement Pathé Pass à savoir que l’abo coûte la somme faramineuse de 480.– francs suisses par année, mais en contre-partie je peux voir autant de films que je veux. Et je ne me suis pas gênée, puisque je voyais près de 100 films par année.

Et avant ça, pendant 2 ans, j’achetais une carte qui me permettait de payer le film 10.– au lieu de 18.– à l’époque. Maintenant le billet coûte 21.– !! le prix d’une pizza ou d’un plat du jour au restaurant.

Alors pour différentes raisons j’ai décidé d’arrêter, pas parce que je n’aime plus le cinéma, mais je trouve que le prix du billet est devenu scandaleux. Maintenant en Suisse et à Genève en particulier, il faut choisir entre voir un film ou manger un morceau au resto. Et je trouve ça scandaleux. Et pour pouvoir me payer le luxe de cet abonnement, et bien j’économisais sous par sous tout au long de l’année.

Et puis 2 ou 3 détails m’ont définitivement dégoûté de Pathé. Entre autre, dès l’année 2014, il y a eu des frais en plus de mon abonnement. A savoir, dans certaines salles des places numérotées : 2.– de plus, l’écran Imax entre 2 et 4 francs de plus. Et la chose qui m’a le plus agacé, 3 salles à Balexert sont devenues des salles « VIP » entendre par là des sièges duo, donc pour couple, en cuir, avec une grande tablette en bois entre les 2 sièges pour poser sa boisson et sa nourriture : 2.– de plus ! Là j’ai commencé à être saoulée.

De plus, j’étais en couple et mon chouchou n’avait aucun avantage. Pathé aurait pu proposer un abonnement de couple comme en France ou alors me donner un billet gratuit par mois pour en faire bénéficier un de mes proches. Enfin bref, côté marketing ils sont nuls. Après plus de 6 ans de fidélité, ils n’ont pas essayé de me retenir et je n’ai jamais reçu aucun cadeau de leur part !

Donc tout ça pour dire qu’il y aura beaucoup moins d’articles dans la rubrique : vu au cinéma, mais par contre, je vais continuer à parler des sorties ciné. Et cela pour 2 raisons.

La première, c’est pour me tenir au courant des nouveautés que je verrai soit en streaming soit en location au vidéoclub, et la deuxième raison c’est que c’est un article qui est attendu avec impatience par certaines personnes de mon entourage et que pour d’autres ça donne des idées de films à voir, que ce soit au cinéma ou en dvd.

Révélations …

 

 

AUTRE-MONDE
TOME 3 : LE CŒUR DE LA TERRE  De Maxime CHATTAM
Editions Albin Michel    /  468   pages

 

Résumé de l’histoire  

ATTENTION SPOILER !!

Ce nouveau tome nous fait découvrir la cité de Eden, où sont réunis une multitude d’enfants. Matt, Tobias et Ambre sont des héros.

Il y a deux grandes révélations. La première c’est que Malronce avec des milliers de Cynik va déclarer la guerre aux Pans et ils doivent s’entraîner au maniement des armes, développer leur altération (vitesse, force, invisibilité, etc.) afin de gagner la guerre et ils réalisent que beaucoup d’entre eux vont mourir, afin de sauver un idéal.

La deuxième révélation, c’est que l’enfant recherché n’est pas Matt mais Ambre, qui a des grains de beauté qui indiquent comme un plan où se trouve « le cœur de la terre » cette force qui va augmenter encore son altération et qui est décisive dans le cours de la guerre à venir.

Il y a beaucoup de combats et de morts dans les deux camps. Il est donc décidé de faire la paix, et dans un premier temps, les territoires sont partagés en deux, d’un côté les Cynik et de l’autre les Pans. Mais ils sont censés vivre en bonne intelligence.

 

Mon avis

Malgré certaines révélations, il est beaucoup question de guerre. D’abord, les Pans sont formés à la guerre avec les moyens du bord et leur altération qu’ils doivent apprendre à maîtriser.

Si je jette un regard objectif sur ce volume, 200 pages sont consacrées à la préparation à la guerre, et ensuite à la bataille gigantesque entre les Pans et les Cynik. Et au bout d’un temps ça m’a semblé long, raison pour laquelle je ne mets pas 5 à ce volume.

Ce roman est aussi le dernier du premier cycle. Et si j’ai bien compris, il y aura 2 ou 3 trilogies. Pour l’instant ça ne semble pas encore bien défini.

Mais pour résumer grossièrement, le 1er tome était consacré au père de Matt, le 2ème tome faisait la part belle à Malronce qui n’est autre que la mère de Matt et dans le 3ème tome, il y a une guerre mondiale entre les enfants et les adultes qui va se terminer par un consensus de paix, et les deux parties doivent essayer de vivre ensemble. Mais c’est aussi la mort effective des parents de Matt, vus qu’ils s’entretuent pendant la bataille.

Dans le cycle suivant les enjeux sont tout autres. Dans le 4ème tome le trio part à la conquête du Canada et dans le 5ème tome, ils décident de partir vers l’Europe, afin de savoir si la totalité de la terre a été touchée par ce phénomène. Et le fil rouge de ces 3 tomes, est la découverte des autres « cœurs de la terre ».

Je trouve le découpage des romans vraiment bien fait, pensé avec intelligence, la première trilogie est centrée sur Matt et ses parents, ainsi qu’un grand voyage à travers les USA.

Je pense que la trilogie suivante (4-5-6) va se consacrer sur ce pouvoir appelé « cœur de la terre » dont Ambre est la dépositaire, et je pense que l’histoire d’amour entre Matt et Ambre va se développer, peut être vers un bébé … Et peut être que d’autres histoires d’amour vont voir le jour, mais là c’est supposition de ma part. Mais en toute logique, l’adolescence est la période des premiers émois amoureux et plus on s’approche de l’âge adulte, plus on a envie d’être en couple avec un partenaire et donc quitter le club des copains au profit d’une vie en duo.

 

Note :   4  / 5   première publication en 2013

 

Voir tome précédent ici

 

Le secret

 

 

 

LE GRAND MECHANT LOUP

 

Réalisateurs : Nicolas Charlet / Bruno Lavaine
Comédiens   : Benoît Poelvoorde / Kad Merad / Zabou Breitman / Léa Drucker
Durée          : 1 h 47

Genre          : Comédie

 

Note :   4  / 5   vu le 19/07/2013

 

Résumé de l’histoire (allo-ciné)

Il était une fois trois frères qui vivaient heureux. Du moins le pensaient-ils. Un jour leur maman eut un accident. Alors Henri, Philippe et Louis se mirent à se questionner sur le sens de leur vie. Une grande vague de doutes pour ces quarantenaires versaillais sans histoire, qui suffit à leur faire entrouvrir la porte à l’inédit, à l’interdit, à l’aventure… au Grand Méchant Loup!

De maison de paille en maison de bois, le loup aussi sexy soit-il délogera-t-il nos trois frères ? Et l’hôtel particulier en pierre de taille de l’aîné, est-il vraiment si solide ? Et si au bout du compte la vie d’adulte n’était pas complètement un conte pour enfant ?

 

Mon avis

Je dois avouer que j’ai passé un agréable moment, les dialogues sont rigolos. Le cadre du château de Versailles est magnifique et romantique à souhait pour une aventure.

Les trois frères trompent leurs femmes pour des raisons totalement différentes. Poelvoorde a tous (femme, enfants, maison, bon job) mais au final trouve sa vie plan-plan et a peur de passer à côté de la vraie, vie, Testud, le 2ème frère a une femme compliquée qui n’aime pas le sexe, quand au 3ème, Merad, sous ses traits vertueux, cache un secret encore plus gros que les deux autres !

Le casting est magnifique, ça se laisse voir, on rigole et l’on passe un bon moment.

 

Sortir de l’adolescence

 

 

CELLE QUE JE NE SUIS PAS  de  Vanyda
Editions Dargaud    /  192   pages

 

Résumé de l’histoire

On découvre une ado de 14 ans, Valentine. Elle est en 3ème, c’est le retour des vacances d’été et elle retrouve ses copines : Julie, Emilie la délurée et Yamina, fan de manga.

Valentine est forte en gym, elle adore les mangas et elle dort avec son panda en peluche. Elle vit seule avec sa mère. Elle est très timide et se laisse mener par le bout du nez par ses copines. Pour rester dans la bande, elle fait des choses qu’elle ne souhaite pas vraiment.

Donc elle courbe l’école, va à des fêtes pour boire de l’alcool et commence à tourner autour des garçons. Son amour secret c’est Félix, mais elle n’ose pas se déclarer.

 

 

 

CELLE QUE JE VOUDRAI ETRE  de  Vanyda
Editions Dargaud    /  192   pages

 

Résumé de l’histoire

On retrouve Valentine à la rentrée suivante. Elle est admise au lycée, avec les mêmes copines que l’an passé, seulement elles ne sont plus dans les mêmes classes. Il faut donc se faire de nouvelles copines.

Elle apprend que son chéri Félix, sort avec une autre fille. Elle se rapproche de Yamina, crée un fanzine avec elle. Elle voit toutes ses copines avoir un copain, sauf elle. Pourtant des tas de garçons lui tourne autour.

Elle fait notamment la connaissance de Juliette et de son groupe de potes et est invité à faire du hip hop avec eux. Chance pour elle, Félix fait partie des amis de Juliette.

Elle s’éloigne d’Emilie qui a toujours tendance à la prendre pour son larbin. Elle passe son temps à lui donner des ordres. Lentement mais sûrement, elle s’affirme, choisi ses amis en toute connaissance de cause, flirte avec des garçons et perd sa virginité juste avant les vacances avec un garçon dont elle ne connaît même pas le nom.

 

 

 

 

CELLE QUE JE SUIS  de  Vanyda
Editions Dargaud    /  190   pages

 

Résumé de l’histoire

Valentine a maintenant 16 ans et c’est la rentrée des classes. Toujours la même école, mais il va falloir se faire de nouvelles copines.

Cette fois elle s’affirme pleinement, fait des choix dans ses activités et tombe amoureuse d’un garçon qu’elle revendique devant sa mère et ses copines.

On aborde dans ce volume, la sexualité, mais aussi la prise de position, presque politique, puisque les élèves font grève pour avoir droit à un enseignement de qualité.

Elle découvre aussi des pans de son enfance avec son père et peux enfin poser des questions à sa mère et surtout avoir des réponses.

 

Mon avis

Une jolie trilogie de bd, d’une auteure que je ne connaissais pas du tout. J’aime bien le dessin, même si la lecture en noir et blanc a été très pénible pour moi, j’aurai préféré lire la version colorisée, car j’ai parfois eu de la peine à reconnaître certains protagonistes.

Les soucis, les questions et les angoisses des ados, face à l’école, aux parents, à l’argent de poche, aux punitions, à la sexualité, au monde du travail sont très bien évoqués.

Un moment agréable et je vais sûrement en lire d’autres.

 

Note :   3  / 5   première publication en 2013

Encore un bon cru

 

 

NUIT NOIRE, ETOILES MORTES  de  Stephen KING
Editions Albin Michel    /  483   pages

 

Résumé de l’histoire

Ici il s’agit de 4 grandes nouvelles. Elles oscillent entre polar et terreur. Mais de toute façon elles sont addictives. On n’arrive pas à se coucher le soir, sans connaître la fin de l’histoire.

 

1922. Dans celle-ci, on lit la confession de Wilfred Leland James, qui avoue avoir tué sa femme, 8 ans plus tôt avec la complicité de son fils, alors âgé de 14 ans. Il est rongé par le remord et afin de soulager sa conscience nous raconte par le menu, pourquoi et comment il est en arrivé à cette extrémité. Une histoire qui fait froid dans le dos.

 

Grand chauffeur. Tess est romancière. Elle écrit des polars et fait des lectures dans les bibliothèques. La seule condition pour qu’elle se déplace, c’est qu’elle puisse faire le trajet en voiture et revenir dans la journée ou au plus tard le lendemain, afin de ne pas laisser son chat seul trop longtemps.

Lors d’un de ses déplacements, elle prend un raccourci pour rentrer (qui lui a été conseillé par la bibliothécaire qui l’a invitée), elle crève un pneu, un automobiliste la dépanne et en profite pour la violer et la laisser pour morte dans un coin perdu.

Mais Tess n’est pas morte et décide de se venger. Elle utilise donc les méthodes qu’elle préconise dans ses romans. Mais entre la fiction et la réalité … il y a un monde. Tess est-elle prête à franchir ce pas ? Peut elle tuer une personne de sang froid et surtout ne pas se faire prendre par la police ? Là est toute la question.

 

Extension claire. Streeter est au plus mal. Il a une vie plan-plan, avec une femme gentille mais pas celle qui lui était destinée et on vient de lui découvrir un cancer et il n’en a plus pour longtemps.

Mais en s’arrêtant pour vomir, il va faire une rencontre qui va changer sa vie. En échange de 15 % de son revenu annuel, il va retrouver sa bonne santé, la fortune pour lui et ses proches et tous ses ennuis vont tomber sur son meilleur ami, qu’il jalouse depuis des années.

 

Bon ménage. Un soir, en trébuchant sur un carton dans son garage, Darcy va comprendre qu’elle vit depuis 25 ans, avec un sérial killer. Que faut-il faire ? Comment se fait-il qu’elle n’ait rien vu ? Et si finalement elle s’en débarrassait ? Une histoire sous haute tension.

 

Mon avis

Un très très bon moment, le plaisir de retrouve King, d’avoir les poils de la nuque qui se dressent ! Se demander où va mener cette histoire. Un vrai moment de délice pur.

Ce livre de nouvelles je le recommande chaudement. Du très bon King.

 

Note :   5  / 5   première publication en 2013

Semaine 4

Cette semaine, il y a pléthore de films très différents. Il y a 1 film de sport, 1 biopic, 1 drame et 2 méga-navets.

Je vais commencer avec : Foxcatcher qui est à la fois un film sur le sport, un biopic et un huis clos dramatique. Il raconte l’histoire des frères Schultz, Mark et Dave, champions de lutte gréco-romaine et médaillés aux JO de 1984. Mais à peine rentré, il faut préparer les JO suivants et les frères décident de s’entraîner chacun de leur côté, et Mark va s’associer à un milliardaire … pour le moins étrange. Avec Channing Tatum, Mark Ruffalo et Steve Carell.

Le 2ème biopic s’inspire de la vie de Stephen Hawking, de ses études à l’Université de Cambrigde, du fait qu’il tombe amoureux de sa future femme et ensuite il découvre qu’il est atteint de la maladie de Charcot. Il s’agit de : Une merveilleuse histoire du temps. Ce sera sûrement un film très fort en émotion, pour autant que l’on s’intéresse au personnage.

Pour le drame, il s’agit de : Loin des hommes avec Viggo Mortensen (dans un rôle atypique de prof de français en Algérie) et Reda Kateb. Ce film est inspiré d’une nouvelle d’Albert Camus (l’hôte) et l’histoire se passe en Algérie en 1954 au début de la guerre.

Et pour terminer, les 2 navets. On a d’abord : Charlie Mortdecai avec Johny Depp (dont je suis une inconditionnelle) mais là pas sûr de le suivre et Gwyneth Paltrow. Juste en regardant la bande-annonce j’ai été saoulée.

Et le prix du méga-navet va à Taken 3 avec Liam Neeson et Forest Whitaker. Plus on avance dans la série moins le scénario a de sens, pour autant qu’il y ai jamais eu un scénario ! Au passage j’ai vu Taken 1 à la tv en début de semaine et je n’ai pas tenu plus de 20 minutes.

La quête continue

 

 

 

AUTRE-MONDE TOME 2 : MALRONCE
De Maxime CHATTAM
Editions Albin-Michel    /  407   pages

 

 

Résumé de l’histoire

Notre trio, Matt, Thobias et Ambre toujours accompagné du chien géant, Plume, descendent vers le sud, le domaine de la reine Malronce.

En traversant une ville, ils vont au centre commercial pour se ravitailler en nourriture et armes (essentiellement des arcs) et ils trouvent des enfants vivant à l’intérieur du centre commercial, ils sont une vingtaine, toujours plus de garçons que de filles, et Ambre se rend compte qu’elles sont tenues à l’écart, car potentiellement dangereuses dès qu’elles ont eu leur règle.

Car ils continuent à grandir et plus ils approchent de l’âge adulte, plus ils sont tentés de rejoindre les troupes des Cynik, ne se sentant plus à leur place parmi les enfants. Comme les moyens de communications n’existent plus, à chaque rencontre avec de nouveaux groupes d’enfants, les nouvelles sont colportées.

Le trio poursuit sa route vers le sud et ils pénètrent dans une forêt surnommée « Forêt aveugle » car les arbres font plusieurs kilomètres de haut et la lumière du jour ne pénètre pas. Ils sont attaqués et sauvés par des enfants tout verts, qui les emmènent à la surface des arbres, dans des bateaux qui surfent sur la cime des arbres.

A cause de leur couleur, ils les surnomment les Kloropanphylles. Ils sont une centaine d’enfants, avec une grande intelligence et une grande dextérité à fabriquer des maisons, des bateaux, etc. Ils ont aussi des cultures de fruits et de légumes, ce qui fait qu’ils sont totalement autonomes et ils croient être les seuls survivants. Ils possèdent aussi une boule de feu, qui semble d’une grande sagesse et qui les guident.

L’alliance des Trois demande l’aide des Kloropanphylles pour continuer à descendre au sud et découvrir qui est Malronce et pourquoi elle poursuit Matt. Mais cette aide leur est refusée, alors ils volent un bateau et poursuivent leur route.

Matt se fait capturer par les Cynik qui vont le livrer à la reine, mais le voyage prend plusieurs semaines. Il apprend ce que signifie la quête des peaux. En fait, la reine Malronce fait des rêves prémonitoires, et dans ses rêves elle doit attraper Matt, car elle croit que les grains de beauté sur sa peau, forment une carte qui va les mener vers à l’emplacement du paradis perdu.

Pendant ce temps, Tobias et Ambre entrent dans une ville cynik et essaient de délivrer Matt, mais leur plan échoue. Ils font donc appel à un homme surnommé le Buveur d’innocence (car il fait des expériences sur les enfants qu’il achète) et il accepte de les mener sur le domaine de Malronce.

Après bien des péripéties, Ambre et Tobias arrivent à sauver Matt et ils vont vers Eden la plus grande ville Pans. Mais Malronce continue de les poursuivrent, car elle veut faire la guerre et éradiquer tous les Pans, car elle croit que cette action va sauver l’âme des adultes et racheter leurs fautes.

 

Mon avis

Un texte fort, on retrouve avec plaisir le trio formé par Matt, Tobias et Ambre. Je suis épatée par tous ces enfants différents mais solidaires et une histoire très minutieuse. Il y a des combats, des morts, du suspens, une quête initiatique et une amitié très forte entre tous les enfants.

Rien n’est laissé au hasard, chaque personnage a son importance, et je sais déjà que j’en retrouverai certains dans le prochain tome. Les méchants sont haïssables au possible, il y a aussi des traîtres. Tous sont très bien détaillés.

J’entrevois que Malronce est la mère de Matt et la suite me donnera raison. Les altérations des Pans sont logiques, ludiques et très bien expliquées.

Matt a une force surhumaine et avec son épée il est quasi imbattable, mais il ressent un grand dégoût à devoir tuer des humains qui étaient auparavant leurs parents.

Chattam insiste sur le fait qu’il ne tue pas par plaisir et qu’il éprouve un grand remord, mais il ne fait ça que pour se défendre et rester en vie. Il fait attention à ne pas trop choquer son public.

Encore un volume que j’ai adoré et dévoré.

Premier volume ici

 

Note :   5  / 5     première publication en 2013 

Sous tension

 


 

THE CALL / L’APPEL

 

Réalisateur : Brad Anderson
Comédiens : Halle Berry / Abigail Breslin

Durée        : 1h35
Genre        : Thriller

 

Note :    4 / 5  vu le 22/06/2013

 

Résumé de l’histoire (allo ciné)

Une adolescente est kidnappée par un tueur en série. Pour la sauver, une opératrice d’un centre d’appel d’urgences va affronter ses propres peurs liées à une tragédie de son passé. Leur seul lien : un téléphone portable. Une course contre la montre commence… Chaque appel pourrait bien être le dernier.

 

Mon avis

Un thriller honnête, avec du suspens, une ado pleurnicharde mais qui va finir par s’en sortir, coachée par une opératrice (Halle Berry) volontaire, astucieuse et qui ne veut rien lâcher. Même si l’histoire est un peu « téléphonée », j’ai passé un excellent moment, ça rebondi dans tous les sens et on ne risque pas de s’endormir.

Mais il y a autre chose que j’ai apprécié, c’est que j’ai regardé certains détails d’un autre œil. Halle Berry travaille pour le centre d’appel du 911 et l’on voit avec précision comment travaille tous ces « opérateurs » dans ce lieu centralisant tous les appels de détresses (accident, vol, agression, etc.) et l’opérateur a un contact direct avec la police, les ambulances, et les dirige et les informe.

J’ai appris deux ou trois trucs en cas d’enlèvement, ou si je me faisais enfermer dans un coffre !! on sait jamais ça peut servir, et surtout une chose très importante, il faut être combatif jusqu’à la dernière minute et tant que l’on est pas mort on a encore une chance.

Mais ce que j’ai particulièrement apprécié c’est la fin, car pour une fois dans un film américain, tout se fini bien, mais on ne suit pas la loi à la lettre et elles font une petite vacherie (le tueur n’est pas tué, mais pas remis pour autant à la justice, mais je n’en dirai pas plus, pour ne pas spoiler). Moi perso j’ai adoré.