Pas voulue

NUMERO SIX   de   Véronique OLMI
Editions Actes Sud    /   104  pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

La famille Delbast est catholique. Cinq frères et sœurs précèdent Fanny. A sa naissance son frère aîné a 20 ans.

Dans cette fratrie, sa place est illusoire, son enfance est occultée, son identité le plus souvent réduite à un numéro pour éviter la confusion des prénoms. Petite fille solitaire, Fanny adore son père, mais il ne la voit pas. Trop de choses les séparent, trop de vie, de retenue aussi.

Delbast est médecin. Il est de ceux qui ont fait la guerre, la première, et pour Fanny qui, adulte, récupère ses lettres envoyées du front, c’est encore l’occasion de réinventer ce demi-dieu. A cinquante ans, Fanny parviendra-t-elle à prendre sa revanche, pourra-t-elle exiger le regarde de son père ?

Je trouve que le résumé parle très bien du livre, je me suis donc contentée de le recopier.

 

Mon avis

Je suis embarrassée pour parler de ce livre. J’ai lu quelque part, que cette histoire était largement autobiographique, et si c’est vrai j’ai été très triste pour Véronique Olmi. Il n’y a rien de plus affreux que de se rendre compte que l’on est juste « un accident », que notre venue n’a pas été souhaitée et que tout au long de notre enfance, on nous le fasse sentir et comprendre. On gêne, on dérange, on se sacrifie pour nous et on nous le fait payer au prix fort.

L’histoire ne m’a pas plus intéressée que ça, mais j’adore la façon dont VO évoque les sentiments de Fanny qui essaie désespérément d’attirer le regard de ses parents et de son père en particulier. Ses mots sont puissants, évocateurs et m’ont troublés plus que de raison. Peut être parce que sa détresse raisonne en moi, pour avoir subi le même genre de situation, mais évidemment pas tout à fait pareil. Jamais deux histoires ne sont totalement semblables.

Donc pas mon préféré, mais j’aime la façon dont elle utilise les mots pour créer des émotions intenses et je lirai d’autres romans.

 

Note :   4  / 5   première publication en 2013

                       un autre roman qui m’a touchée

Publicités

4 réflexions au sujet de « Pas voulue »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s