Publié dans Livres, roman policier, thriller

Jusqu’à ce que la mort nous sépare

POISON CONJUGAL  de  Greg ILES
Editions Presses de la Cité    /   475  pages

 

Résumé de l’histoire

Médecin depuis plusieurs années à Natchez, Chris Shepard vient de se marier et mène une existence des plus heureuses. Jusqu’à ce qu’Alexandra Morse, agent du FBI, lui annonce que ses jours sont comptés. En effet, d’après son enquête, la femme de Chris serait en contact avec un avocat spécialisé dans les divorces qu’Alexandra soupçonne d’aider ses clients à se débarrasser de leur conjoint.

Si Chris refuse d’abord d’accorder du crédit à cette thèse farfelue, le doute s’immisce peu à peu en lui. Il accepte de collaborer avec Alexandra en servant d’appât.

 

Mon avis

Un coup de cœur. On pourrait parler ici de thriller médical, mais tout est tellement bien expliqué, que même un novice peut suivre le cheminement complexe de l’intrigue. L’histoire est trépidante, peu de temps mort, les personnages principaux sont attachants, torturés par la vie et la perte d’êtres chers. Ici il s’agit de démontrer le crime parfait, et c’est glaçant, car dans le domaine du possible. L’auteur évoque aussi les secrets qui se cachent, dans ces petites villes américaines, bien proprettes où l’on passe son temps à faire semblant de vivre l’amour parfait et où la vérité est tout autre. On veut seulement l’argent et les biens de son conjoint sans être soupçonné de meurtre ! Il y a aussi deux ou trois scènes de fesses particulièrement bien écrites, pas trop longue et qui s’intègre parfaitement dans l’histoire.

A chaque fois que je reprenais ma lecture, j’entrais dans un autre monde, j’étais déconnectée de la réalité et à la fermeture du roman, on regarde son médecin et les examens de routine d’un autre œil.

Je me contente de recopier le 4èmede couverture, car pour une fois il n’en dit pas trop et je ne voudrais pas spoiler. Mais j’ai trouvé que c’est vraiment un thriller révolutionnaire, dans un genre bien à lui (thriller médical) où l’on ne s’ennuie pas une seconde et ça change des policiers traditionnels.

Encore un roman choisi totalement au hasard, j’avais juste envie d’un « pavé » pour les vacances. J’ai passé un très bon moment et je ne peux que le recommander. Pour ceux et celles qui veulent avoir peur et entrer dans une autre dimension. Je vais essayer de lire d’autres titres de l’auteur.

 

Mais qui est-il ? Portrait

Greg Iles est américain, né en 1960 en Allemagne. Il vit à Natchez, petite ville du Mississipi (qui apparaît souvent dans ses romans). Il a fait partie d’un groupe en tant que guitariste. Il a déjà écrit 13 romans et il est traduit dans plusieurs langues. Malheureusement, seul la moitié de ses romans ont été traduits en français.

Voici ses meilleurs titres :

24 heures pour mourir
La femme au portrait
Passion mortelle
La mémoire du sang
Une petite ville sans histoire

 

Note :   5  / 5    première publication en 2013