Les enfants sont seuls

AUTRE-MONDE – TOME 1 :
L’ALLIANCE DES TROIS  d
e Maxime CHATTAM
Editions Albin-Michel     /   483  pages

 

 

Résumé de l’histoire

L’histoire débute à New-York, dans les années 2000, quelques jours avant Noël. On fait la connaissance de Matt, un ado ordinaire, passionné d’informatique et de jeux de rôle, mais dont la vie est troublée par le divorce de ses parents qui se disputent sa garde, son père doit quitter la maison et il prépare ses cartons.

Heureusement, pour se ressourcer, Matt passe beaucoup de temps avec Tobias (ancien scout), son copain de toujours qui habite à quelques rues de chez lui. Il est content car son père vient de lui offrir une épée qu’il désirait depuis longtemps.

Mais le lendemain une tempête de neige gigantesque change la face du monde. D’étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles à la recherche de quelque chose. Et au réveil, Matt s’aperçoit que ses parents ont disparu, il ne reste que leurs vêtements ! Et plus aucun appareil électrique ne fonctionne, les voitures ont disparu aussi.

Matt brave la tempête et ses dangers (les animaux : chiens et chats sont devenus hyper agressifs et essaient de tuer les humains) pour rejoindre Tobias. Ils décident d’aller dans la rue, pour voir de quoi il retourne et si ils peuvent trouver d’autres humains vivants.

Ils n’aperçoivent que des enfants ou des ados et, poussés par l’instinct et le danger qui sévit dans les grandes villes, ils décident de partir vers le sud, toujours en quête de trouver des humains, peut être capables de leur expliquer ce qui se passe. Mais la nature a repris ses droits poussant à toute vitesse et recouvrant tout.

Ils font donc plusieurs centaines de kilomètres à pied, se méfiant d’une nature agressive, quant aux animaux, un simple ver de terre mesure maintenant plusieurs mètres et ils doivent se battre contre toutes sortes de dangers. Mais contre toute attente, un chien non agressif et ayant la taille d’un poney, qui sera baptisé Plume, vient leur sauver la vie et fait le voyage avec eux.

Ils finissent par tomber sur une île appelée Carmichael, du nom de l’ancien propriétaire, et découvrent une cinquantaine d’enfants vivant dans cette propriété constituée de petits châteaux et d’un terrain immense, où ils essayent de faire pousser de la nourriture afin de subvenir à leur besoins.

Matt et Tobias se lient d’amitié avec une fille prénommée Ambre et ils sont informés des dernières nouvelles. 80 % des humains sont morts, 10 % se sont transformés physiquement (ils ont gonflés, ont des pustules et sont très bêtes et agressifs) ils sont surnommés les Gloutons et les 10 % restant veulent tuer les enfants et les capturer pour une mystérieuse « quête des peaux », ils sont donc les Cynik. Les enfants qui ont entre 6 et 16 ans, se baptisent les Pans, ils tentent de se réunir afin de pouvoir résister aux adultes.

Un personnage sombre, appelé Raupéroden, en veut particulièrement à Matt et le recherche activement.

Le premier tome se termine par une grande bataille entre les Pans de l’île Carmichael et les Cynik. Matt accompagné de Tobias et d’Ambre, forment l’alliance des Trois et le chien Plume les accompagne, car ils vont continuer de descendre vers le sud, afin de retrouver un maximum d’enfants.

 

Mon avis

Cette saga pour ados démarre en 2008,  avec un nouveau tome chaque année. Comme je prends toujours le train très en retard, beaucoup l’on déjà lue, et je serais parfois obligée de « spoiler » si je veux faire un résumé à peu près correct.

De plus, dans ce foisonnement d’idées il est difficile de faire un résumé, sans trop en dire et fatalement on oublie ou omet tout un tas de détails importants dans le futur.

Le style est agréable et fluide, rien n’est laissé au hasard et tout est expliqué au fur et à mesure de l’aventure. Les personnages principaux sont bien détaillés et attachants. Il est rigolo de voir que dès que les enfants se retrouvent seuls sans adultes, ils érigent des règles auxquelles il faut se conformer, que chacun fait sa part de travail. Il y a beaucoup plus de garçons que de filles.

Presque chaque enfant découvre son « altération », un don qui peut le rendre : plus fort, plus rapide, devenir invisible, avoir des ventouses à la place des mains, faire des étincelles, parler à certains animaux, etc.

Il y a peu de temps morts, du suspens et l’on tourne les pages avec avidité, pour connaître la suite des aventures de ce trio.

 

 

Note :   5  / 5    première publication en 2013 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s