Arnaque du siècle ou chef d’oeuvre ?

 

 

GRAVITY

Réalisateur :  Alfonso Cuaron
Comédiens :  Sandra Bullock / George Clooney / Ed Harris

Durée        :  1 h 30
Genre        :  Science-fiction

 

Note :    4 / 5   vu le 03/11.2013

 

Résumé de l’histoire

Pour sa première expédition à bord d’une navette spatiale, le docteur Ryan Stone, brillante experte en ingénierie médicale, accompagne l’astronaute chevronné Matt Kowalsky. Mais alors qu’il s’agit apparemment d’une banale sortie dans l’espace, une catastrophe se produit.

Lorsque la navette est pulvérisée, Stone et Kowalsky se retrouvent totalement seuls, livrés à eux-mêmes dans l’univers. Le silence assourdissant autour d’eux leur indique qu’ils ont perdu tout contact avec la Terre – et la moindre chance d’être sauvés. Peu à peu, ils cèdent à la panique, d’autant plus qu’à chaque respiration, ils consomment un peu plus les quelques réserves d’oxygène qu’il leur reste.

Mais c’est peut-être en s’enfonçant plus loin encore dans l’immensité terrifiante de l’espace qu’ils trouveront le moyen de rentrer sur Terre…

 

Mon avis

Je dois avouer qu’à la sortie du film j’étais perplexe. J’hésitai entre chef d’œuvre et la plus grosse arnaque de l’année. Une chose est sûre, je ne souhaite pas plus que ça aller dans l’espace.

J’explique : pour le côté positif les images sont magnifiques, mais en ce qui concerne le scénario c’est un peu maigre. A tel point, que pendant plus de 40 minutes je me suis demandé où on allait et quel était le but du film.

Bien sûr les images sont fantastiques puisqu’on les regardent du point de vue de l’astronaute, on survol la Terre, on assiste à des couchers ou levers de soleil mémorables, c’est impressionnant. Et puis il y a les sensations, souvent le champ de vision n’est pas plus large que celui de l’astronaute dans son casque, on est secoués, retournés, chamboulés et parfois l’estomac fait de drôle de torsion. Les scènes où l’on rencontre des débris d’astéroïdes sont impressionnantes.

Pour le côté négatif, c’est que tout le film se joue avec 2 acteurs ! Que très rapidement Clooney est égaré dans l’univers et il ne reste plus que Bullock, qui suite à un drame personnel, ne tient pas plus à la vie que ça et qui se pose quelques questions existentielles !

Ensuite je pense que les femmes vont ressentir le film de façon différente des hommes (justement à cause du drame de Bullock). Mais bon, au final, ça ne casse pas 3 pattes à un canard.

Pour se remettre dans l’histoire, j’ai été voir ce film plusieurs mois après sa sortie, car toutes les séances étaient complètes, tout le temps. J’ai été le voir en semaine, en fin d’après-midi, et il y avait 499 personnes devant moi, alors que j’avais 45 minutes d’avance sur la séance ! Du jamais vu. Et ensuite, les gens scotchés devant l’écran, pas un bruit, pas un mot.

Pour terminer, je trouve l’affiche très belle.

Publicités