Le mot malheureux

 

LA PREMIERE CHOSE QU’ON REGARDE  de  Grégoire DELACOURT
Editions  JC Lattès   /  264   pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Le 15 septembre 2010, Arthur Dreyfuss, vêtu de son caleçon fétiche, regarde un épisode des Sopranos quand on frappe à la porte. Il ouvre.

Scarlett Johansson.

Il a vingt ans, il est garagiste. Elle a vingt-six ans, et quelque chose de cassé.

 

Mon avis

J’ai aimé … mais.

Je dois avouer que pendant les 50 premières pages j’ai cherché mes marques et j’ai bien failli abandonner. Mais en persévérant, j’ai retrouvé ce qui m’avait tant plus dans son précédent roman. Des phrases courtes, percutantes et une autre façon de regarder les gens.

Ce qui m’a semblé pénible, c’est que tous les personnages ressemblent à un acteur ou actrice de cinéma, et en cours de lecture ça m’a semblé lourd. Arthur le garagiste ressemble à Ryan Gosling, son patron, PP, ressemble à Gene Ackmann jeune, etc. Et l’autre chose qui m’a agacé au plus haut point, c’est qu’à chaque fois qu’il nomme une ville, il rajoute ceci « Flesselles (12.3 km d’Amiens à vol d’oiseau) et comme il le fait avec toutes les villes, j’ai trouvé ça pesant.

Mais c’est surtout une histoire sur le paraître. Car en faîtes, Janine est le sosie de l’actrice Scarlett Johansson et toute sa vie est conditionnée par ça. On ne lui parle que parce qu’elle ressemble à Scarlett. Les hommes  ne la mettent dans son lit que pour cette raison et une fois fait, ils la jettent. Elle est donc une femme magnifique mais malheureuse, car on la confond toujours avec une autre.

Et Janine est tombée sous le charme d’Arthur, pas parce qu’il ressemble à Ryan Gosling, mais parce qu’il est habile de ses mains, souriant, gentil et prévenant et elle aspire simplement à vivre avec lui et être heureuse. Et Arthur se comporte avec beaucoup de galanterie vis-à-vis d’elle. Il ne lui saute pas dessus à peine passé le seuil de sa maison. Il a des égards pour elle et il la courtise toute en douceur.

Pourtant, que ce passera-t-il quand il apprendra la vérité ? Va-t-il la jeter ? La garder ? L’épouser ?

 

son autre roman ici

 

Note :   4  / 5  première publication en 2013

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le mot malheureux »

    • Je t’avoue que moi non plus je ne les connaissais pas tous les acteurs .. et je ne voyais pas vraiment qui était Scarlett .. j’ai dû faire une recherche …
      mais effectivement pas son meilleur, mais je trouvais le thème intéressant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s