Publié dans Livres, roman contemporain

L’histoire d’un tableau

LA JEUNE FILLE A LA PERLE  de  Tracy CHEVALIER
  Editions Quai Voltaire  /  271 pages

Résumé de l’histoire

L’histoire se passe en trois temps.

Elle débute en 1664, à Delft au 17ème siècle. La jeune Griet, 16 ans, va devoir travailler comme servante chez le peintre  Vermeer et notamment nettoyer son atelier sans jamais rien déranger.

Elle fera d’autres corvées (notamment la lessive et les courses au marché) pour une famille nombreuse : 5 enfants, un 6ème en route, plus Cornélia la femme de Vermeer, sa belle-mère Mme Thins, et la servante de Cornélia, Tanneke qui n’est pas souvent aimable. De plus, la fille aînée lui fera une multitude de coups bas.

Griet est protestante pratiquante, alors que la famille du peintre est catholique. Le dimanche est son seul jour de congé, et à cette occasion, elle a le droit de voir sa famille et elle en profite pour ramener son salaire à sa mère. Son père, peintre sur faïence est invalide suite à un accident du travail.

 

1665

Depuis un moment, Vermeer observe Griet à la dérobée. Il l’a surprise dans son atelier, contemplant l’un de ses tableaux, alors qu’elle avait fini le ménage.

Elle commence à lui poser des questions sur la façon de peindre un personnage et un décor, lui parle nuance de couleurs, etc et Vermeer détecte chez elle une très grande sensibilité.

Il décide de la faire habiter au grenier, au-dessus de son atelier et lui apprend à préparer les couleurs dont il a besoin, mais sa femme devient très jalouse de Griet et la surveille d’encore plus près. La fille aînée remarquant cela jette de l’huile sur le feu, en disant que c’est une voleuse.

Car Vermeer ne peint que des femmes nobles, à qui il prête les robes, le manteau et les bijoux de sa femme. A chaque fois c’est Griet qui sert d’intermédiaire.

 

1666

Cette année là, la femme de Vermeer est de nouveau enceinte, et lui pas très inspiré. Donc il peint très lentement et l’argent ne rentre plus aussi vite qu’avant.

Quand un jour, il se met en tête de peindre Griet, dans ses habits de tous les jours, mais avec les perles de sa femme. Sachant que sa femme ne sera pas d’accord il fait tout cela dans son dos. La tension est encore plus forte dans la maisonnée.

De plus, cette année Griet va avoir 18 ans et depuis presque 3 ans, elle fréquente Peter, le fils du boucher où elle fait les courses pour la famille Vermeer. Il a été présenté à ses parents, qui pense qu’il s’agit d’un bon parti pour leur fille.

Mais le jour ou Peter vient chez Vermeer pour la demander en mariage, devant toute la famille, il la surprend dans l’atelier du peintre, attifée d’une nouvelle coiffe et des boucles d’oreilles en perle.

Peter la somme de choisir, lui ou le peintre et la femme de Vermeer la traite de voleuse à cause des perles.

L’heure des choix a sonné.

 

1676

10 ans se sont écoulés. On découvre le choix de Griet et ses conséquences sur sa vie. C’est aussi l’année où le peintre Vermeer est décédé.

Mon avis

J’ai adoré. L’écriture de Tracy Chevalier est magnifique, elle nous fait découvrir le quotidien d’un peintre célèbre et de sa servante. Les intrigues qui se passent dans leur maison, à quoi pense un peintre au moment d’un tableau qui le rendra célèbre.

C’est une écriture toute en nuance et jamais je ne me suis ennuyée, même si le rythme de l’histoire s’écoule au gré des jours, années après années.

Le tableau est sur la couverture du livre. Un film de 2003 a été tiré du roman avec : Scarlett Johansson, Colin Firth et Tom Wilkinson. 

Note :   5  / 5 

 

Mais qui est-elle ? Portrait

Tracy Chevalier est américaine, elle vit à Londres depuis 1984 avec son mari et son fils.