Cité minière

LE CIEL N’ATTEND PAS  de  Tawni O`DELL
Editions Belfond   /   446 pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Energique et grande gueule, She-Lynn, quarante ans a rangé au placard son uniforme de flic, pour devenir chauffeur de taxi à Jolly Mount, sa ville natale.

Pendant des années, elle s’est débattue pour échapper à la violence de son père, au cynisme de Cam Jack, le propriétaire de la mine, et pour élever seule son fils Clay. Elle a choisi d’oublier enfin E.J. celui qu’elle aime en secret, et de tourner le dos à son passé.

C’est alors que sa petite sœur, Shannon, qu’elle croyait morte depuis longtemps, fais sa réapparition. Terrifiée, sur le point d’accoucher, celle-ci est suivie de près par un avocat new-yorkais pressé, une femme au foyer désespérée et un mafieux russe plutôt prévenant.

Où est passée Shannon ? Que lui veulent ces gens ?

 

Mon avis

Première rencontre avec cette romancière et j’ai passé un très bon moment.

Une saga familiale comme je les aime, dense, noire, faite de violence (Shae-Lynn est battue régulièrement par son père, un mineur très rustre) et comme sa mère est morte en mettant au monde sa sœur, Shannon, elle a peine 6 ans qu’elle doit reprendre le rôle de sa mère et protéger sa sœur des fureurs de son père.

Shae-Lynn est un personnage très attachant, une femme de caractère, avec toujours un bon mot à la bouche, mais quand ça ne suffit pas, elle n’a aucun problème à frapper celui qui lui résiste. La psychologie de ce personnage est très complexe mais bien rendue. Par contre sa sœur, Shannon, m’a beaucoup agacée.

On découvre aussi la vie dans une cité minière, le stress de devoir travailler sous terre, d’avoir peur du « coup de grisou » qui pourrait tous les tuer.

Donc pour moi une jolie découverte, même si j’ai été déçue par la fin de l’histoire, mais j’en lirai sûrement d’autres.

 

Note :   4  / 5 

 

Mais qui est-elle ? Portrait

Tawni O’Dell est née en Pennsylvanie et a déjà écrit 2 autres romans. Elle vit entre les Etats-Unis et l’Espagne.

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Cité minière »

  1. Non du tout, mais un des personnages a travaillé toute sa vie à la mine et dans la région c’est le premier pourvoyeur d’emplois, alors quand les mines commencent à fermer les unes après les autres et que tous les mineurs se retrouvent sans travail .. il y a des tensions sociales. Et les mines sont presque des personnages à part entière.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s