Publié dans Livres, roman contemporain

Une multitude de vies

UNE VIE APRES L’AUTRE  de  Kate ATKINSON
Editions Grasset   /   515 pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

11 février 1910 : Ursula Todd naît et  meurt aussitôt.

11 février 1910 : Ursula Todd naît et meurt quelques minutes plus tard, le cordon ombilical enroulé autour du cou.

11 février 1910 : Ursula Todd naît, le cordon ombilical menace de l’étouffer, mais cette fois le médecin est là pour le couper, et Ursula survit.

Ursula naîtra et mourra de nombreuses fois encore (à 5 ans noyée ; à 12 ans dans un accident domestique, etc.)

Si l’on avait la possibilité de changer le cours de l’Histoire, souhaiterions nous vraiment le faire ?

Afin de ne pas trop en dire, j’ai recopie seulement une partie du 4ème de couverture, car je trouvais qu’il en disait trop.

 

Mon avis

Au court de cette très longue histoire, on va découvrir Ursula Todd, fillette et ensuite jeune femme très attachante, pour qui la vie ne sera pas simple.

Elle va mourir de multiple fois, mais chaque fois elle ira un peut plus loin et au bout d’un moment elle va avoir une sensation de déjà vu et de peur intense à chaque fois qu’elle va plus loin que la dernière fois. Elle ne fera pas deux fois la même erreur (quand elle se fera violer par un camarade de son frère ou la seule fois où elle se mariera et se fera battre par son mari).

Elle va vivre des dizaines de fois la seconde guerre mondiale, car pendant plusieurs vies elle travaillera pour le gouvernement anglais et sera la maîtresse d’un gradé dans l’armée. Pendant cette guerre, elle va essayer de protéger son frère Edward et sa sœur Pamela, car ce sont les deux personnes avec qui elle a le plus d’affinité. Mais à chaque fois son frère meurt, et elle sent que le nœud du problème est ailleurs.

Elle va donc changer de voie, apprendre l’allemand, visiter l’Allemagne, se marier avec un allemand, aura même un enfant de lui et tentera une autre approche, qui un jour finira par être payante.

On va aussi découvrir ses parents : Hugh et Sylvie Todd et dans la multitude de frère et de sœur, sa préféré sera Pamela avec qui elle gardera toujours contact ainsi que sa tante Izzie qui va l’aider bien des fois.

J’ai passé un très bon moment avec ce roman, même si au départ il m’a semblé exigeant, j’ai très vite trouvé mon rythme, et les personnages sont très attachants.

Note :   5  / 5

J’ai déjà lu 2 autres romans de cette auteur, ici un coup de coeur, là un flop 

 

Mais qui est-elle ? Portrait

Description de cette image, également commentée ci-après

Kate Atkinson est une romancière anglaise, née le 20 décembre 1951.

Elle écrit surtout des romans policiers et invente un personnage récurrent : Jackson Brodie, qui apparaît dans les 3 romans suivants :  La Souris bleue, Les choses s’arrangent mais ça ne va pas mieux et À quand les bonnes nouvelles ? 

La BBC a repris une partie des aventures de Jackson Brodie qui a inspiré une série avec l’acteur Jason Isaacs. 

Description de cette image, également commentée ci-après

 

11 commentaires sur « Une multitude de vies »

  1. De Kate Atkinson, j’ai adoré « Dans les coulisses du musée » qui me semble un peu dans la même veine que celui-ci… Je note donc « Une vie après l’autre » et te conseille vivement « Dans les coulisses du musée » ! 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s