Publié dans Cinéma, séries en vrac

Vikings

Je vais vous parler d’une de mes séries historiques préférées. Vikings est une série télévisée canadoirlandaise créée par Michael Hirst. Il y a pour l’instant 3 saisons. La première était composée de 9 épisodes et les saisons 2 et 3 sont constituées de 10 épisodes. Je suis en attente de voir la 3ème saison. La 4ème saison devrait être la dernière et clôturer la série.

Je vais vous faire un résumé succinct de l’histoire, d’abord pour préserver le mystère et aussi car ça commence à dater, vu que j’ai visionné la saison 1 en 2014 et la saison 2 en début de cette année. Mais je suis obligée de vous avertir, estomac sensible s’abstenir ! Car bien sûr l’essentiel de la série ce sont des batailles, sanglantes, mais très réalistes. Ce qui m’a plu aussi, c’est que le créateur est un historien, donc le héros Ragnar Lothbrock a vraiment existé, et les faits cités dans la série sont réels, même si à partir de la saison 3 et 4, le timing historique n’est pas respecté.

Saison 1 : On fait la connaissance de Ragnar, fermier, et guerrier à la belle saison, qui est marié à Lagertha qui lui a donné plusieurs enfants dont un fils, et qui est aussi une grande guerrière.  Il mène sa vie comme il l’entend, mais au début de la belle saison, il doit rejoindre le jarl Haraldson, le dirigeant de sa communauté, qui décide des raids.

Un différend les oppose. Ragnar voudrait aller vers l’ouest, direction Angleterre, car il trouve idiot de se battre entre Vikings et son jarl n’est pas d’accord. Donc en cachette avec l’aide de son ami Floki, il lui demande de lui construire un bateau afin d’aller en Angleterre. Son frère Rollo et ses plus proches amis le suivent. Ils arrivent sans encombre en Angleterre et livrent batailles contre le Roi Aelle. Ils pillent de nombreux villages, volent de l’or et des reliques religieuses et Ragnar fait prisonnier le moine copie Athelstan, car il parle sa langue. Il décide de le ramener dans son village.

Il devait en faire son prisonnier, mais finalement ils deviennent ami, car Ragnar a une grande soif d’apprendre la langue d’Athelstan mais aussi les us et coutumes d’Angleterre, il est intrigué par la religion catholique et son dieu unique.

Au moment du partage du butin, le jarl Haraldson n’ose pas punir Ragnar pour avoir désobéi à ses ordres, mais l’ambiance est tendue entre les deux personnages. Finalement ils se battront en duel, et Ragnar gagnera, devenant ainsi le nouveau jarl.

Ci-dessous, Ragnar au centre, accompagné de son frère Rollo et de sa femme Lagertha

Saison 2 : Ragnar a des problèmes avec Lagertha son épouse, qui n’arrive pas à lui donner de nouveaux enfants. La tension monte encore d’un cran, quand la princesse Aslaug, enceinte jusqu’aux yeux, vient lui dire qu’elle attend un fils de lui.

Ragnar propose aux deux femmes de vivre sous le même toit, car il est amoureux des deux femmes et ne veut pas choisir. Lagertha se sent offensée et elle décide de partir avec son fils Bjorn. Elle reviendra quelques années plus tard, alors Bjorn est adolescent, afin de participer aux raids en Angleterre. Quand à la princesse Aslaug, elle donnera naissance à un fils, chaque année.

Depuis que Ragnar est devenu jarl, il a commandé une flotte de bateaux à Floki car il veut retourner en Angleterre, mais pas pour faire la guerre, mais négocier avec le roi pour qu’il lui donne des terres, qui sont très fertiles et pour qu’il puisse vivre en paix avec sa famille et son peuple. Mais pour ce nouveau raid il est obligé de partir avec le roi Orik, son suzerain, car il souhaite aussi s’en mettre plein les poches. Mais rapidement il y a mésentente entre Orik et Ragnar, car le premier veut juste tuer et prendre de l’or, alors que l’autre veut toujours négocier et que les anglais lui donnent de la terre fertile. En fin de saison, il y a une bataille pour le pouvoir que Ragnar va gagner, devenant ainsi le nouveau roi des Vikings.

Ici Ragnar avec ses deux femmes, et au-dessous Bjorn le fils qu’il a eut avec Lagertha.

Et pour la bonne bouche, la bande-annonce de la série,
avec les principaux protagonistes.