Amour déprimant

MURMURER A L’OREILLE DES FEMMES  de  Douglas KENNEDY
Editions A vue d’œil   /   340 pages

 

Résumé de l’histoire

Il s’agit ici d’un recueil de 12 nouvelles sur l’amour. Le narrateur parle à la première personne, il est souvent un homme mais parfois une femme.

Autant vous prévenir, si vous cherchez une belle histoire d’amour qui se finit bien … passez votre chemin, vous ne trouverez pas cela dans ce recueil. Ici, on parle d’amour noir, d’histoires qui se finissent toujours mal, des séparations dans les cris ou tout simplement la fuite.

L’amour est vu de façon très pessimiste, les nouvelles sont totalement déprimantes, à tel point qu’on a presque peur de rencontrer quelqu’un et d’éprouver des sentiments pour lui ou elle.

Mais ce qui sauve ce livre, ce sont les cinq dernières nouvelles. J’ai une tendresse particulière pour les deux dernières qui sont très émouvantes et surprenantes.

Couche tard : un homme s’enferme dans son bureau, prend des amphétamines et espère écrire le roman qui le fera devenir célèbre. Sa femme crie et tape contre la porte, et 8 jours plus tard en sortant de son bureau, il sera surpris.

L’appel : un homme coincé entre sa maîtresse qu’il vient de mettre enceinte et sa femme qui vient de l’apprendre, s’enfuit, mais avant bousille consciencieusement toute sa vie : son boulot, son mariage, sa maîtresse, vide son compte en banque et accède à la liberté. Mais que va-t-il en faire ?

Un dîner hors du commun : Jack est informaticien, il vit et travaille à Boston, mais une semaine par mois, il va à Paris travailler chez un client. Bien sûr sa femme le gonfle et à Paris il rencontre une délicieuse jeune femme qui cède à ses avances. Et voilà une nouvelle vie qui se profile, il va larguer sa femme et vivre le grand amour avec sa parisienne. Mais elle ne l’entend pas de cette oreille et va le payer au prix fort.

Et puis ? : un homme retrouve son amour de jeunesse qu’il n’a pas vu depuis 18 ans. Il avait un bonheur parfait, il a demandé la main de Rebecca et elle l’a repoussé. Et ce matin, elle veut le voir. Le rendez-vous ne se passera pas comme il l’espérait. Il va prendre une grande claque morale.

Un conte de Noël : encore une séparation entre un homme et une femme qui s’aimaient d’un amour fou. Il lui a offert une très belle bague en diamant et il veut absolument la récupérer. Elle va lui demander le prix fort et contre toute attente fera un très beau geste pour aider un inconnu.

 

Mon avis

Ce sont vraiment les dernières nouvelles, décrites ci-dessus qui sauve le roman. J’ai rarement lu des histoires aussi pessimistes et déprimantes.

Je trouve dommage, que le  narrateur exerce toujours les mêmes professions. Soit un banquier ou un avocat, ou alors un écrivain raté qui devient prof dans une université, ou un informaticien. Et les villes sont toujours les mêmes : Londres, Paris ou une petite ville paumée des Etats Unis.

celui-ci que j’ai ad-o-ré et celui là qui est très bon

 

Note :   3  / 5  

Publicités

2 réflexions au sujet de « Amour déprimant »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s