Rêverie indienne

LA PETITE BOUTIQUE DES REVES  de  Roopa FAROOKI
Editions Gaia   /   363 pages

Résumé de l’histoire

On suit la vie de Lucky, 14 ans, un ado qui rêve de faire gagner la coupe du monde de foot à son équipe et peut être même de devenir pro. C’est une année charnière, que ce soit pour l’école, le foot ou le fait qu’il se demande comment devenir le copain de Portia.

Son père Jinan, d’origine bangladaise, est un brillant avocat. Mais bien sûr il est très occupé et ne s’occupe pas beaucoup de sa femme et son fils, préférant gagner des millions.

Sa mère Delphine, est française et après une belle carrière dans le marketing, elle a arrêté de travailler pour s’occuper de Lucky et aussi car l’argent coule à flot. Mais voilà, elle s’ennuie, n’ayant rien à faire à part du shooping, du sport et ressassé des idées noires.

Avant d’épouser Jinan, elle a été la maîtresse de son père et ils avaient une vie totalement différente. Joyeuse, pleine d’imprévu et Zaki avait le don de la surprendre. Dans un moment de détresse et d’ennui, elle aimerait redevenir la maîtresse de Zaki.

Va-t-elle franchir le pas ? Quelles en seront les conséquences pour son mari et son fils ?

Lucky va-t-il être sélectionné dans une grande équipe anglaise ? Va-t-il devenir l’amoureux de Portia et avec quelles conséquences ?

 

Mon avis

Je découvrais cette romancière pour la première fois, surtout grâce à la couverture du roman que je trouve magnifique. C’est un roman doudou mais pas cu-cul !

Une belle écriture, légère, agréable. J’ai aimé découvrir tous les membres de cette famille, ils sont attachants et l’histoire a des rebondissements assez inattendus.

En refermant ce roman, j’ai eu de la peine à me séparer de cette famille.

Citation de Oscar Wilde à méditer : Dans ce monde, il n’y a que deux tragédie. La première est de ne pas obtenir ce que l’on veut, et la seconde est de l’obtenir.

 

Note :   4  / 5 

 

Mais qui est-elle ? Portrait

Roopa Farooki est née au Pakistan en 1974, d’un père pakistanais et d’une mère bengali. Elle déménage au Royaume-Uni à l’âge de 7 mois, et grandit dans le centre de Londres. Elle partage sa vie entre le sud de l’Angleterre et le sud-ouest de la France.

Après le bel accueil de son premier roman : le choix de Goldie, voici le second : la petite boutique des rêves.

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Rêverie indienne »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s