Publié dans Journal d'une esquintée, Juste moi

2 – retour et administration

Le premier épisode est ici.

Mardi 23 février : Journée chargée pour moi, le matin je dois aller aux plâtres, pour que l’on me fasse un plâtre plus léger et petit à droite, afin que je puisse récupérer un peu d’autonomie. Mauvaise nouvelle, il semble que c’est trop tôt pour ce genre de plâtre et on m’en refais un propre qui va presque jusque sous l’aisselle !

J’avoue que je suis très embêtée, car avec ce genre de plâtre je ne peux rien faire et rien saisir de ma main droite et je peux à peine décoller le bras de mon corps ! Bref, je me suis engagée à partir, les papiers de sortie sont prêts et j’ai envie de rentrer chez moi .. donc ça se fera coûte que coûte !!

Vers 15 h Eric passe me chercher, on a dû découper dans mon pull pour faire entrer le plâtre et je ne rentre dans aucune des vestes, celles d’Eric sont lourdes et dix fois trop grandes mais il n’y a pas d’autre choix ! En plus, il pleut des trombes d’eau et il fait super froid, et dans cette galère il faut aller faire des courses car le frigo est vide!

On arrive finalement à la maison, je suis crevée, le chat ne me reconnaît pas et m’attaque direct ! Chouette accueil ! Je me rend compte de la difficulté des gestes simples (style descendre sa culotte et faire pipi !) ce qui me prend au bas mots 15 minutes à chaque fois !  

Eric et son sens pratique ont réorganisé mon quotidien, j’ai maintenant un micro-ondes que je ne sais pas utiliser ! Et des repas tout préparés, je vais devoir en manger pendant plusieurs mois, il a aussi sorti la vaisselle que je peux utiliser. Mon quotidien vestimentaire va se résumer à 3 trainings et 2 pulls ! Par ailleurs découpés pour laisser passer le plâtre.

Je me couches maussade, et me rends compte à quel point mon appart est hostile à mon égard ! Je ne peux ouvrir aucun placard, je ne peux rien manger sans l’aide de ma voisine, et je devrais attendre chaque matin l’infirmière pour être lavée et habillée ! Je suis obligée de reconnaître que j’imaginais mon retour à la maison très différent !

Mercredi 24 février : j’ai réussis à sortit de mon lit, aller aux toilettes et après une bagarre à faire un café et je suis déjà épuisée !! Milieu de matinée, une infirmière passe pour faire avec moi une estimation de mes besoins, m’expliquer comment sa société fonctionne et me faire signer des tas de papiers, et elle me fait ma première toilette .. pas évident de se laisser tripoter par une inconnue, même si elle est douce et très professionnelle .. heureusement que le feeling passe bien avec cette personne !

Elle est à peine partie que ma voisine débarque pour réchauffer mon repas, elle range des choses qui traîne ! elle veut absolument faire la vaisselle .. ma voisine a 80 ans et elle est bien plus en forme que moi ! de plus, je la connait peu et elle est rarement entrée dans mon appartement, vu qu’elle passe 8 mois par an à l’étranger. Enfin elle s’en va et je peux manger.

A peine le temps de me reposer et Eric est là en début d’après-midi pour me donner un coup de main, surtout en ce qui concerne le chat, faire sa caisse, préparer des boîtes pour le matin, etc. et aussi me tenir compagnie.

Il est à peine parti que l’infirmière du soir est là, une autre que ce matin, et une nouvelle inconnue me tripote. Je suis soulagée quand elle s’en va de pouvoir grimper dans mon lit et regarder un peu la télé tranquille.

Vendredi 26 février : En début d’après-midi ma première sortie 😉 J’ai une tête de zombie et Eric a accepté de m’emmener chez la coiffeuse .. un moment qui me fait du bien au moral et qui me réconcilie avec ma tête.

Samedi 27 février : Eric vient me chercher pour aller faire des courses .. mission acheter des plats qui vont au micro-ondes, je suis étonnée il y a du choix, et dans la foulée, il me fait à manger chez lui, histoire de changer un peu de décor !

Lundi 29 février : rendez-vous à l’hôpital en début d’après midi avec Eric (j’ai encore super peur de sortit seule). Faire les radios de contrôle, nettoyer les plaies, c’est la première fois que je regarde vraiment mes cicatrices .. et elles sont grandes et impressionnantes et tout se passe bien, en tout cas pas d’infection, et je suis soulagée.

Mardi 2 mars : Pour la première fois depuis 10 jours, je vais avoir le droit de prendre une douche et de me faire laver les cheveux ! Et ça se passe pas trop mal .. ça fait un bien fou pour le moral.

Jeudi 3 mars : Encore un rendez-vous à l’hôpital, à 15 h, avec le spécialiste du coude .. alors que j’ai un rv, il a juste 4 h de retard !! J’ai beau être patiente, le temps semble super long. Il me reçoit enfin, l’examen se passe bien, même si j’ai toutes les peines du monde à tendre le bras devant moi ! Il dit que je dois commencer les séances de physio au plus vite, à raison de 2 par semaine, et il me dit d’en choisir un au bol dans le bottin !

Vendredi 4 mars : je passe la journée dans le bottin, afin de trouver un physio près de chez moi. En fin de journée, j’ai téléphoné à 18 spécialistes ! mais aucun ne m’as donné de rendez-vous, car soit ils sont complet, soit ils sont en traitements. Eric en profite pour me dire qu’il ne pourra pas m’accompagner, pour une raison de logistique mais aussi de fatigue .. c’est vrai qu’en ce moment il vient un jour sur deux, et que lui aussi a une vie !

Voici 12 jours que je suis rentrée chez moi, la vie est compliquée (je n’ai même pas touché à l’ordi, je ne peut pas téléphoner car je n’arrive pas à le tenir dans ma main et pour entendre les gens je dois mettre le haut parleur), je suis épuisée par toutes ces allées et venues, notamment au niveau des infirmières, puisque j’ai vu une dizaine d’infirmières différentes en 12 jours !! Au bout de 3 jours Spoutnik m’a reconnue et acceptée, et il s’est adouci ne m’attaquant plus systématiquement, ce qui me soulage !

Mon moral a des hauts et beaucoup de bas, car j’ai de la peine à accepter d’être autant dépendante des autres .. je ne peux pas lire, car je n’arrive pas à tenir le livre dans mes mains ! et souvent le temps me semble long .. enfin, j’ai déjà tenu les 12 premiers jours ! 😉

4 commentaires sur « 2 – retour et administration »

    1. Spoutnik était affolé car on ne s’était jamais quitté 😉
      Oui Eric est adorable, raison pour laquelle c’est mon pote depuis 30 ans 😉 quoi que .. dans le prochain épisode il va y avoir du rebondissement 😉

    1. Depuis je lui ai pardonné 🙂 mais il n’a pas compris pourquoi je suis partie pendant une semaine (l’hôpital) et en rentrant je sentais la maladie, le désinfectant, etc. et c’était notre première séparation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s