Retour sur octobre

Encore une journée grise et pluvieuse .. alors encore un peu d'art .. avec la danse des papillons #art #papillon #sculpture

Un mois d’octobre étonnamment chaud et ensoleillé … les arbres se parent enfin des couleurs de l’automne … beaucoup de balades et de lectures en plein air … visiter une belle exposition de sculpture … avoir la chance de communiquer avec l’artiste, qui se raconte en toute simplicité.

Bon week-end IG, avec cet arbre flamboyant .. photo prise hier #geneve #geneva #couleurdelautomne #arbre #nature

La dernière opération de la main, pour enlever le matériel qui me fait mal … avoir un bon feeling avec son chirurgien et se sentir rassurée …  et au final tout se passe bien et vite … se remettre rapidement … avoir quelques semaines pour récupérer.

Côté blog : passer le cap des 10’000 vues … merci les copinautes blogueurs et blogueuses … côté instagram : avoir mes 100 premiers followers … merci à tous … et vraiment prendre du plaisir avec cette application ludique.

Côté sport : faire 94 km en ville avec facilité … même si j’ai quelques crampes … améliorer mon score du mois de septembre de 5 km … je suis sûre que je peux faire mieux …

Résultat pour octobre : 94 km à pied et pas de vélo 
#fitbit #fitness #fitbitone #marche

Côté cœur : toujours sur le marché … se débarrasser du mec le plus radin et le moins tactile que j’aie connu … mais avec un égo surdimensionné … 166 photos de lui sur instagram !!

Spoutnik continue sur sa bonne lancée … toujours très câlins … faisant un peu moins de bêtises … mais toujours aussi curieux …

Un peu d'art .. sculpture prise dans une galerie de la vieille ville à Genève #guitare #sculpture #geneve #geneva

Publicités

On recule ….

Résultat de recherche d'images pour "gif changement d'heure"

 

Une fois de plus, on est soumis au changement d’heure, entre ce soir et demain matin. Pour une fois, essayer de dormir une heure de plus … lire une heure de plus … buller une heure de plus … profiter une heure de plus.

 

Résultat de recherche d'images pour "gif changement d'heure"

 

 

Commencer une nouvelle vie

OUBLIER SON PASSE  de  Karin ALVTEGEN
Editions  JC Lattès   /  379   pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Helena, Martin et leur fille Emilie ont choisi de quitter la vie survoltée de Stockholm pour accomplir leur rêve d’une vie simple à la campagne … Mais le trio éclate.

Tandis qu’Helena, luttant contre la tristesse, ouvre une maison d’hôtes, Anders Strandberg, riche homme d’affaires rattrapé par la vacuité de son existence, est victime d’un accident de voiture, il échoue par hasard dans l’hôtel d’Helena et décide de se faire passer pour un autre.

L’heure est-elle venue, pour chacun d’eux, d’oublier enfin son passé ?

Douée d’un sens aigu de la psychologie, l’auteur explore avec finesse et empathie les voies de la rédemption.

 

Mon avis

Ce livre est le tout dernier roman de Karin Alvtegen et j’ai été surprise par son changement de style, d’habitude elle excelle dans les romans policiers.

Il est difficile d’en raconter plus que le résumé sans dévoiler le pitch, mais dans ce roman l’aspect psychologique de chaque personnage est poussé à l’extrême.

Ils ont tous une pathologie psychiatrique lourde, une enfance difficile, Helena car elle vivait dans la rue avec sa mère (toxicomane) et sa sœur. Elle a donc vécu dans la précarité et une pauvreté extrême qui va modifier son comportement d’adulte.

Quand à Anders, il a vécu dans une famille aisée, mais un drame a terminé son enfance précocement (sa mère est morte de maladie, mais pendant des mois on lui a menti, disant que ce n’était rien et que sa mère n’allait pas tarder à revenir) on l’obligeait à la visiter à l’hôpital et un jour il refusa d’y aller et souhaita que sa mère meurt et son vœu fut exaucé. Il doit donc vivre avec son père, professeur de physique, qui vit dans son monde d’atome et de théorie complexe, mais complètement dépassé par le quotidien (les courses, faire à manger, laver les habits, etc).

Avec Anna-Karin, la cousine d’Helena, on découvre la vie de recluse dans un petit village, avec son intolérance à tous changements, ses avis tranchés sur tous, comme par exemple l’homosexualité qui est une déviance qu’il faut faire soigner d’urgence ! Ne se rendant même pas compte que son fils fait partie de ces gens qu’elle déteste.

 

Note :   4  / 5  

Ses autres romans : Recherchée / Trahie / Honteuse / Ténébreuse

7 – remise sur pied

Suite à mon accident au début de cette année, où je me suis cassé les deux bras, le chirurgien a mis des broches que l’on peut garder sans problème. Mais du côté gauche, la broche me faisait mal et il a été décidé de l’enlever.

Une nouvelle journée commence ...
#hug #hopital #chirurgie #operation

C’est une petite intervention, qui se fait en ambulatoire, donc on se présente le matin et l’on rentre le soir. Et effectivement c’est très rapide.

Pour faciliter la récupération, j’ai choisis une anesthésie locale, donc juste endormir le bras, ça prend 45 minutes et l’opération en elle même a prit 25 minutes !! Le chirurgien a juste enlevé la plaque et les 6 vis et recousus. Ensuite, il m’a fait un gros bandage pour protéger la plaie et éviter que ça saigne, et au final ça donne ça :

Au final ça donne ça 😑 et je suis à la maison .. et je suis sensée me reposer 😃

Je vais garder ce bandage jusqu’à lundi, ensuite il sera remplacé par un pansement ce qui va bien me faciliter la vie !

Après l’opération, je suis remontée directement à la chambre, j’ai eu droit à un repas, je suis reste tranquille une heure, histoire de voir si j’ai des vertiges ou des nausées, ce qui ne fût pas le cas, ensuite enlevé la perfusion, habillée, et je suis repartie chez moi.

Plus tard dans la soirée, mon bras s’est réveillée et c’est un peu plus douloureux, mais au final ça passe vite 😉

Les secrets

GRACE  de  DELPHINE BERTHOLON
Editions JC Lattes   –   339 pages

 

Résumé de l’histoire

Nous sommes en 1981 et Grâce Marie Bataille commence un journal intime à l’intention de son mari qui est toujours sur les routes à cause de son travail de commercial. Elle a 33 ans, elle a deux enfants : Lise l’aînée, gamine très indépendante et Nathan le petit dernier, étrangement calme et effacé qui se laisse martyriser par sa sœur.

Grâce est malheureuse, car son mari est souvent absent et quand il est là, ils n’ont aucune intimité. Ils ne font plus l’amour et un fossé se creuse entre eux. Grâce devient aigrie, méchante et soupçonneuse. Il y a le diable entre ses murs, sous la forme de la jeune fille au pair, polonaise de 18 ans qui a un corps de bombe atomique. Elle est sûre qu’elle à une liaison avec son mari.

2010, Grâce à 62 ans. Elle est divorcée et elle vit toujours dans sa vieille ferme. Ses enfants viennent lui rendre visite pour Noël.

C’est Nathan, âgé de 30 ans qui raconte l’histoire. Cette ambiance étrange qu’il y a à la ferme. Il est là avec ses deux enfants, mais sa femme Cora, morte en couche, lui manque. Sa sœur Lise est toujours aussi étrange, méchante, la langue acérée. Et voilà que son père revient, après 30 ans d’absence !

Dans cette ambiance étrange, le passé va revenir les hantés. La séparation de ses parents, la fille au pair étrangement disparue du jour au lendemain, même sa naissance va revenir sur le tapis.

 

Mon avis

Malgré un sujet difficile, j’ai adoré ce roman, j’ai enfin retrouvé la plume vive et acérée qui m’avais enchanté dans son autre roman : Twist.

Il s’agit d’un roman coral à deux voix. Dans un premier temps c’est Grâce qui parle, par le biais de son journal intime et ensuite c’est son fils qui reprend l’histoire. Même si l’on se doute de ce qui s’est passé, on ne s’ennuie pas un instant et l’on tourne les pages sans relâche.

J’ai vraiment passé un très bon moment et je ne peux que le conseiller.

 

Note :   5  / 5  

Sarah Blasko

J’aime beaucoup cette chanson de Sarah Blasko, même si elle date un peu … elle est de 2009, mais je l’ai découverte vers 2013. Ce qui me touche vraiment c’est le film d’animation qui me plaît beaucoup.

Par contre, j’ai écouté les autres albums et chansons, car la demoiselle est très prolifique, en tous cas 4 albums, et je n’ai pas tellement accroché au reste.

 

6 – Finitions

Voici plusieurs mois que je n’ai rien écrit dans cette rubrique, pour la simple et bonne raison que tout va mieux et j’ai simplement été toutes les 6 semaines à l’hôpital afin de faire les radios de contrôles.

Lors de mon dernier rendez-vous, début septembre, j’ai pu faire le point avec le chirurgien qui s’est occupé de moi, et il se trouve que j’ai toujours mal au pouce gauche, surtout quand je le mets dans ma paume et que je ferme le poing. Je pensais que ça passerait mais ce n’est pas le cas.

Il m’explique qu’il faut opérer à nouveau pour enlever « le matériel » c’est à dire la plaque et les vis, qui apparemment frottent, d’où la douleur dans mon pouce. Néanmoins, il s’agit d’une opération mineure, qui dure 1 heure, qui est faite en ambulatoire, donc arrivé le matin et repartir en fin de journée. Comme il ne sert à rien d’attendre, l’opération se fera en octobre, avec l’avantage que ce sera toujours le même chirurgien qui va m’opérer.

Donc hier, j’ai été à la consultation d’anesthésie, pour remplir le questionnaire sur mon état de santé et les allergies que je pourrais faire. Je n’ai pas eu un très bon contact avec l’anesthésiste, qui a un ton cassant et pas un brin d’humour … ce ne fût pas mieux avec les infirmiers qui expliquent comment se passe l’admission, ainsi que le protocole post-op juste avant la sortie ;-//

Ce qui me stresse, c’est le fait d’être avertie au dernier moment, ce qui veut dire moins de 12 heures avant l’opération ! Surtout sachant que les opérations se font entre 6 heures du mat’ et 13 heures … mais bref, je n’y peut rien changer, j’espère juste que je serais prise en milieu de matinée …

Le jour J c’est la semaine prochaine, le jeudi 20 octobre.

Ensuite ma main sera bandée pendant 2 semaines, et il faudra 6 semaines pour que l’os se rebouche. Et je devrais enfin être remise sur pied pour Noël.

Tranche de vie

Résultat de recherche d'images pour "affiche last days of summer"

Ce film de Jason Reitman est sorti en 2013, avec Kate Winslet et Josh Brolin, et il est tiré d’un roman de Joyce Maynard : long week-end.

Synopsis : Après un divorce douloureux, Adèle joué par Kate Winslet vit recluse et lâche ses dernières forces dans l’éducation de son fils Henry, qui a 13 ans. A l’occasion de l’une de leurs rares sorties en ville, Henry croise la route de Franck joué par Josh Brolin, qui s’est évadé de prison où il purgeait une peine de 18 ans pour meurtre.

J’ai passé un excellent moment avec ce film, qui est une tranche de vie de 4 jours, mais qui va changer la façon de regarder le monde pour ces 3 personnes. A la fois une comédie dramatique et romantique.  

Adèle est totalement perdue et dépressive depuis son divorce. Elle a peur des gens, et ne fais rien sans son fils. Frank les croisent au supermarché et leur demande de l’emmener en voiture. Son plan : passer quelques heures chez Adèle et dans la nuit partir le plus loin possible de la prison. Mais la police est sur les dents, et sillonnent sans relâche les environs, l’obligeant à modifier son plan. Il va donc rester plusieurs jours avec Adèle et Henry.

Pendant ces 4 jours, on va découvrir un homme gentil, patient, bricoleur, qui aime cuisiner et il ne correspond pas au portrait d’un meurtrier tel que la police et la télévision le décrivent. L’un des personnages a des flashback, ce qui va nous permettre de comprendre ce qui s’est réellement passé.

C’est un film intimiste, par certaines scènes chargé de tension érotique et l’intrigue est menée tout en douceur et en diplomatie, ne nous faisant comprendre le fin mot de l’histoire seulement à la fin du film.

Changement de vie

BROOKLYN FOLLIES  de  Paul AUSTER
Editions Actes Sud   –   364 pages

 

Résumé de l’histoire

Nathan Glass a soixante ans : un divorce, un cancer en rémission, trente ans de carrière dans une compagnie d’assurance à Manhattan et une certaine solitude qui ne l’empêche pas d’aborder le dernier versant de son existence avec sérénité.

Dans ce roman pourtant condensé, Paul Auster prend le temps de nous raconter, avec force détail, des tranches de vie des gens qu’il va rencontrer fortuitement.

Il y aura d’abord Tom Wood, son neveu, qu’il a perdu de vue depuis des années. Il travaille dans une librairie, après avoir été chauffeur de taxi, alors qu’il se destinait à devenir professeur. Il est dépressif, a 30 kilos de trop, n’a pas eu de petite amie depuis des lustres, et la vie lui semble bien morne. Mais grâce à son oncle, il va se reprendre en main, rencontrer la femme de sa vie et peut être même se marier et avoir des enfants.

On fait aussi la connaissance de Harry, le patron de son neveu, un homme plein de mystère, qui a eu une vie bien plus tumultueuse qu’on ne pourrait le penser au premier abord. Comme il se prend d’amitié avec Nathan, il se met à lui raconter ses plus noirs secrets (fraude, homosexualité, prison).

Nathan aura l’occasion de se conduire en héros, en sauvant sa nièce, Aurora, et sa fille, d’un mariage malheureux.

Mais Nathan aura aussi la chance de rencontrer l’amour pour lui-même, de voir sa santé s’améliorer, et se rendre compte qu’il ne va pas mourir tout de suite.

 

Mon avis

Je n’ai de loin pas lu tous les romans de Paul Auster, mais celui-ci est mon préféré en raison de son optimisme dans la vie et ce, jusqu’au bout du roman, ce qui n’est pas toujours le cas de l’auteur.

Même si le roman est touffu, les personnages nombreux et tous très détaillés psychologiquement, ils sont tous très attachants. Au fur et à mesure que l’on avance dans l’histoire, on a l’impression d’être avec des potes, qui nous racontent leurs déboires.

J’ai passé un excellent moment avec ce roman à l’énergie débordante de vie et de pensées positives.

 

Note :   5  / 5 

 

Michael Bublé

Michael Bublé, un chanteur que j’apprécie, une jolie voix, des musiques qui donnent envie de bouger, souvent un effet anti-déprime pour moi … même si je dois reconnaître qu’il fait beaucoup de reprise de standard des années 50 et 60.

Ma chanson préférée, celle qui me donne la pêche et envie d’apprendre à danser

 

Une parmi d’autre

 

Son dernier titre, celui de cette année 2016