Publié dans Livres, roman contemporain

Commencer une nouvelle vie

OUBLIER SON PASSE  de  Karin ALVTEGEN
Editions  JC Lattès   /  379   pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Helena, Martin et leur fille Emilie ont choisi de quitter la vie survoltée de Stockholm pour accomplir leur rêve d’une vie simple à la campagne … Mais le trio éclate.

Tandis qu’Helena, luttant contre la tristesse, ouvre une maison d’hôtes, Anders Strandberg, riche homme d’affaires rattrapé par la vacuité de son existence, est victime d’un accident de voiture, il échoue par hasard dans l’hôtel d’Helena et décide de se faire passer pour un autre.

L’heure est-elle venue, pour chacun d’eux, d’oublier enfin son passé ?

Douée d’un sens aigu de la psychologie, l’auteur explore avec finesse et empathie les voies de la rédemption.

 

Mon avis

Ce livre est le tout dernier roman de Karin Alvtegen et j’ai été surprise par son changement de style, d’habitude elle excelle dans les romans policiers.

Il est difficile d’en raconter plus que le résumé sans dévoiler le pitch, mais dans ce roman l’aspect psychologique de chaque personnage est poussé à l’extrême.

Ils ont tous une pathologie psychiatrique lourde, une enfance difficile, Helena car elle vivait dans la rue avec sa mère (toxicomane) et sa sœur. Elle a donc vécu dans la précarité et une pauvreté extrême qui va modifier son comportement d’adulte.

Quand à Anders, il a vécu dans une famille aisée, mais un drame a terminé son enfance précocement (sa mère est morte de maladie, mais pendant des mois on lui a menti, disant que ce n’était rien et que sa mère n’allait pas tarder à revenir) on l’obligeait à la visiter à l’hôpital et un jour il refusa d’y aller et souhaita que sa mère meurt et son vœu fut exaucé. Il doit donc vivre avec son père, professeur de physique, qui vit dans son monde d’atome et de théorie complexe, mais complètement dépassé par le quotidien (les courses, faire à manger, laver les habits, etc).

Avec Anna-Karin, la cousine d’Helena, on découvre la vie de recluse dans un petit village, avec son intolérance à tous changements, ses avis tranchés sur tous, comme par exemple l’homosexualité qui est une déviance qu’il faut faire soigner d’urgence ! Ne se rendant même pas compte que son fils fait partie de ces gens qu’elle déteste.

 

Note :   4  / 5  

Ses autres romans : Recherchée / Trahie / Honteuse / Ténébreuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s