Bilan 2016 livres + séries

Nous voici déjà arrivé à la fin de l’année 2016, et le temps des bilans est venu. Pour moi ça sera vite fait, car je n’ai pas lu grand chose cette année, la faute à mes bras cassés pendant les 6 premiers mois de l’année.

J’ai donc lu 4 bd, la plupart pas chroniquées car pas assez bonne ou intéressante pour en parler, et j’ai lu 22 romans.

J’ai surtout découvert des auteurs comme : Michel Bussi dont j’entendais parler depuis longtemps et je suis contente d’avoir franchi le pas. J’ai aussi découvert Ian McEwan et j’ai été conquise par son style et ses histoires, et je vais continuer à le lire l’an prochain. J’ai exploré le monde de Joyce Carol Oates et chaque fois que j’ouvre un de ses romans c’est un vrai bonheur, malgré les sujets difficiles traités. J’ai aussi renoué avec Stephen King et j’ai découvert  comment il pense le roman policier, sujet qu’il n’avait jamais traité, et son héros Bill Hodges est très attachant. Et pour terminer, j’ai continué à découvrir le monde de Paul Auster, avec 7 romans lu cette année, et à chaque fois je me laisse emporter.

En ce qui concerne les séries, j’ai du voir une quinzaine de nouvelles séries (pas encore chroniquées) et j’ai regardé les suites d’une dizaine de séries. Peut être ma seule résolution pour l’année prochaine, autant pour les romans que les séries, chroniquer au fur et à mesure ! 😉

Mais pour vous donner une idée dans les séries incontournables :

Vikings
Game of Thrones – série médiéval fantastic
The walking dead – série style fin du monde avec des zombies
Outlander – tiré des romans de Diana Gabaldon

mais je vous parlerai de tout ça l’an prochain, avec force détails, car ses séries le mérite.  

Cœur de pirate

Résultat de recherche d'images

Voici une chanteuse que je suis depuis 2009 avec un grand bonheur. Il s’agit de Béatrice Martin, dite Cœur de pirate, qui est une chanteuse, parolière, auteur-compositrice-interprète et pianiste canadienne née le 22 septembre 1989 à Montréal.

Son style musical et plutôt pop-rock, et les textes sont inspirés de sa vie privée et amoureuse, et elle chante aussi bien en français qu’en anglais. Elle joue du piano depuis l’âge de 3 ans, et elle a une belle maîtrise de cet instrument. Elle est aussi connue pour être largement tatouée.

Résultat de recherche d'images pour "coeur de pirate chanteuse"

Son premier album, sobrement intitulé « Coeur de pirate » sort en Europe en 2009 avec la chanson phare que l’on entend partout et qui me l’a fait découvrir : Comme des enfants

Ensuite vient un deuxième album en 2012 intitulé « Blonde » avec ma chanson préférée qui s’intitule : Adieu

Et en 2015, elle sort son album « rose » dont voici une des chansons en anglais qui fut mise en avant : ocean’s brawl

Les mystères de Laura

Résultat de recherche d'images pour "série les mystères de laura"

Les mystères de Laura, est une série policière américaine (copiée d’une série espagnole), qui se passe à New-York, et qui met en scène l’inspectrice Laura Diamond, mère de jumeaux de 8 ans et qui est en train de divorcer du père, Jake Broderick qui est lui aussi flic. Cette série comporte 2 saisons, avec des épisodes de 45 minutes.

Autant le dire tout de suite, ça ne casse pas 3 pattes à un canard, les enquêtes sont très quelconques, mais ce sont les personnages, fort en caractère, qui au final nous retiennent.

Il y a d’abord Laura, une rousse pulpeuse qui n’a pas la langue dans sa poche, qui passe son temps à négocier, que ce soit avec ses gosses, avec son mari, sa hiérarchie ou avec les suspects. Pour elle la procédure ne veut pas dire grand chose, elle suit son instinct et elle a souvent raison.

Résultat de recherche d'images pour "série les mystères de laura"

De l’autre côté, il y a son mari Jake Broderick, dont elle se sépare car il la trompe depuis trop longtemps, mais elle est encore amoureuse de lui, même si elle peine à se l’avouer. Une chose est sûre, il reste une forte complicité entre eux et au travail ils forment un duo parfait.

Résultat de recherche d'images pour "série les mystères de laura"

Saison 1 – 22 épisodes – 45 minutes

Dans le premier épisode, Laura arrête son chef car il est un ripoux et son remplaçant se trouve être son futur ex-mari ! Au fil des enquêtes, ils font avec, même si ce n’est pas évident tous les jours. Les enquêtes sont simples et ordinaires, de ce côté je suis un peu déçue.

En milieu de saison, Laura se fait draguer par un cuisiner, un beau brun, intelligent, créatif, patron de son restaurant, qui fait comprendre à Laura qu’il veut s’engager avec elle, et que sa paire de jumeaux ne lui fait pas peur. Au fil des épisodes, il lui demande de se décider, car il a une opportunité professionnelle qui lui fera quitter New-York, et il veut savoir si elle viendrait avec lui, sinon il est prêt à laisser passer cette offre pour pouvoir rester avec elle.

Elle lui demande un peu de temps pour réfléchir et lors du dernier épisode, son ex-mari se fait tirer dessus et il se retrouve entre la vie et la mort.

Saison 2 – 16 épisodes – 45 minutes

Au début de la 2ème saison, Jack sort du coma, mais il a quelques séquelles, entre autre des pertes de mémoire, et il croit être toujours marié avec Laura, mais cela pose problèmes lors des enquêtes, du coup, il n’est plus capitaine et redevient un simple inspecteur. Côté privé, il refait sa demande à Laura, car il désire revivre avec elle.

Que va décider Laura ? Comment se termine la série ? Qui meurt à la fin ? Je suis bien embêtée, car je ne m’en souviens pas ! J’ai vu cette série au début de l’année, j’ai tardé à faire la chronique … donc si vous voulez avoir des réponses, il faudra la regarder ! Ça prouve aussi que les épisodes ne sont pas transcendants.

Moleskine

CARNETS NOIRS  de  Stephen KING
Editions Albin Michel   –   426 pages

 

Résumé de l’histoire

En 1978, Morris Bellamy tue John Rothstein, un écrivain américain célèbre, et lui vole ses carnets de note avec des idées pour ses prochains romans ainsi que l’argent qui se trouvait dans le coffre. Pour être sûr de ne pas laisser de traces, il va tuer ses deux acolytes et rentre tranquillement chez lui. Il prend la précaution de bien cacher son butin, dans un endroit où personne ne pourrait le trouver, à part lui.

Il se dit qu’il faut fêter ça, se rend dans un bar, se saoule, fait quelque chose dont il ne se souvient pas, se fait arrêter par la police et finit en taule pour … 30 ans ! C’est pas de bol, mais ce qui le fait tenir, c’est de savoir que les carnets de Rothstein sont bien plaqués et quand il sortira il pourra enfin lire la suite des aventures de Jimmy Gold.

En 2009, dans l’ancienne maison de Bellamy, c’est maintenant la famille Saubers qui y habite. Il y a Linda, enseignante, avec son mari Tom chômeur depuis plusieurs années, qui a été gravement blessé dans la tuerie du City Hall quelques années plus tôt. L’argent peine à rentrer, et il y a de constantes disputes entre lui et Linda.

Ils ont deux enfants, Tina 8 ans et Pete 12 ans qui sent bien que ses parents sont au bout du rouleau et proche du divorce. Mais un jour il tombe sur un coffre rempli d’argent et de cahiers en moleskine avec des débuts d’histoires. Après quelques recherches, il découvre un grand écrivain : John Rothstein et il devient fan de Jimmy Gold.

Comme c’est un brave garçon, il envoie l’argent, de façon anonyme à ses parents, toujours la même somme, ce qui leur donne un petit coup de pouce et les aident à remonter la pente. Tout semble idyllique, mais voilà que Morris Bellamy est sur le point de sortir de prison et veut récupérer son bien.

C’est là que l’on retrouve Hodges, 4 ans se sont écoulés depuis la tuerie du City Hall. Il s’est repris en main, a perdu 15 kilos, fait du sport régulièrement, a ouvert une agence de détective privé avec Holly et finalement sa vie est très agréable.

Quand Pete va sentir le souffle de Bellamy dans son dos, il va paniquer et demander de l’aide à Hodges par l’intermédiaire de sa petite sœur.

 

Mon avis

Un très bon roman, des personnages toujours aussi attachants, des situations rocambolesques, un vrai page-turner dans une ambiance où la pression monte lentement mais sûrement. Un très bon moment de lecture.

Ce roman est le deuxième policier écrit par Stephen King. On y retrouve son policier retraité, Bill Hodges, même si il arrive tardivement à la page 150, ainsi que Holly et Jérôme Robinson son voisin féru d’informatique.

On peut dire que l’on a deux histoires pour le prix d’une. Et comme Stephen King est très minutieux, à des dizaines de reprises, il fait des allusions à son premier roman « Mr Mercedes », mais on peut tout à fait lire celui-ci sans avoir lu le premier, même si pour moi ça gâche un peu le plaisir.  

Il reprend ici les thèmes qui lui sont chers : un écrivain qui tue son héros, un fan très en colère, le vol de ses cahiers qui contiennent des départs d’histoires nouvelles.

Et cerise sur le gâteau, le méchant du premier volume, qui n’est pas mort mais réduit à l’état de légume, a une petite place encore ici, et comme Stephen King est prévoyant, il pourrait bien ré-apparaître dans un prochain volume.

 

Note :   5  / 5  

 

Le blog a 3 ans

Résultat de recherche d'images pour "gateau avec chiffre 3 dessin gif animé"

Le temps file à toute allure, et WordPress me rappelle gentiment que depuis quelques jours, le blog a 3 ans. Donc l’occasion de parler chiffres et évolution de celui-ci.

Cette année, par la force des choses, j’ai écris très peu d’articles pendant les 6 premiers mois de l’année (rapport à mes deux bras plâtrés) et ensuite j’ai eu de la peine à reprendre mon rythme initial, mais à ma grande surprise j’ai quand même réussi à écrire 117 billets.

J’ai momentanément abandonné ma rubrique sortie de film, mais que je reprendrai en janvier prochain, car cette rubrique me sert aussi de pense-bête pour les films que je vais louer ou regarder en streaming, ou bien simplement pour les voir lors de leur passage à la télévision.

Malgré mon absence, j’ai eu beaucoup de visite, plus de 11’000 pages vues pour un total de 4’500 visites sur le blog, ce qui fait un peu plus que l’année d’avant, et pour  moi un chiffre tout à fait acceptable.

La grande nouveauté cette année, ce fût la diversité de mes visiteurs, avec plus de 85 pays différents ! L’année d’avant j’avais eu 33 pays et je trouvais que c’était déjà très bien, mais là j’ai été carrément bluffée. Dans ces nouveaux pays, j’ai énormément de pays africains et pas mal de monde des DOM TOM comme la Martinique, la Guadeloupe,mais aussi le Rwanda, la Côte d’Ivoire, le Chili, le Mexique, l’Australie et un nouveau visiteur très assidu, à savoir l’Inde avec 78 passages.

Sinon les 5 premiers pays sont toujours les même, à savoir :

France       2’919
USA             398
Suisse          364
Belgique       155
Canada         142

Un grand merci à vous tous, pour vos passages, vos gentils commentaires, vos points de vue, le fait de nourrir le blog, ça me touche beaucoup. J’ai eu de la peine à répondre à vos commentaires, et je m’en excuse, mais ça se fera ses prochaines semaines.

Sorties de décembre

Voici une rubrique qui me tiens particulièrement à cœur, et que je n’ai pas pu alimenter depuis février à cause de mes deux bras plâtrés, et que je vais ressusciter dès 2017 au rythme d’un article par semaine.

Le mois de décembre ce sont surtout des dessins animés, mais pas que, il y a quelques films intéressants dont je vais vous parler.

Tout d’abord le retour de Will Smith, avec Kate Winslet dans : beauté cachée. Le pitch : Après la perte de sa fille de 6 ans, un publicitaire new-yorkais à la réussite exemplaire a sombré dans la dépression. Ses collègues échafaudent alors un stratagème radical pour l’obliger à affronter sa souffrance de manière inattendue.

Il y a aussi le retour de Omar Sy dans : demain tout commence. Le pitch : Samuel, foireur de première, vit sans attaches ni responsabilité. Mais un jour une ancienne conquête d’un soir lui refile un bébé de quelques mois, Gloria. Huit ans plus tard, la mère revient dans la vie de Samuel pour la récupérer.

Dans la catégorie science-fiction, il y a : premier contact avec Amy Adams et Forest Whitaker. Le pitch : lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent en douze endroits sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks afin de tenter de comprendre leurs intentions.

Et pour terminer, un film catastrophe tiré d’une histoire vraie, avec Tom Hanks dans le rôle phare et dirigé par Clint Eastwood : Sully, qui raconte l’amérissage dans l’Hudson d’un vol de 155 personnes.

Indochine

Voici bien un groupe qui fait partie de moi, depuis mon adolescence. Je n’aime pas forcément tout, mais sur chaque album il y au moins une chanson qui me plaît.

A chaque fois que j’entends ce morceau, il me reste la mélodie en mémoire pour un bon bout de temps. Il s’agit de : J’ai demandé à la lune. Plutôt une chanson douce, avec un rythme lancinant que je peux fredonner pendant des heures ou des jours, qui date de 2009.

Voici donc la vidéo, et le deuxième clip est celui avec les paroles.

Sur les pas de papa

LE COSTUME DU  MORT  de  Joe HILL
Editions  JC Lattès   /  422   pages

 

Résumé de l’histoire

Jude est le leader d’un groupe de rock, il aime ce qui est macabre. Malgré ses 50 ans, il est charismatique, il attire les filles qui feraient n’importe quoi pour entrer dans son lit et vivre quelques mois avec lui. Et il faut dire qu’il ne se prive pas !

Son compte en banque est bien rempli et il peut avoir tout ce qu’il veut. Pourtant le groupe n’existe plus, car les autres musiciens sont tous décédés. Il achète donc des reliques étranges et morbides. Il vient de décider d’acheter le costume d’un mort avec son fantôme. Et quand le paquet arrive, on peut dire qu’il en a pour son argent !

Mais rapidement, il se rend compte que c’est une histoire personnelle, qu’il a connu une fille en rapport avec ce fantôme. Une de ses anciennes maîtresse, Anna, avec qui il a vécu presque un an, et qui régulièrement avait des crises de paranoïas. Ne pouvant plus la supporter, il l’a renvoyée dans sa famille, comme un chien, et peu de temps après, elle s’est suicidée. Le fantôme, qui se trouve être son beau-père, est revenu d’entre les morts pour se venger, avec le concours de sa deuxième fille. Pourtant Jude se souvient que Anna ne parlait plus à sa famille depuis des années.

Il vit actuellement avec Georgia et leur histoire est un peu dans le creux de la vague. Jude est très attaché à ses deux chiens, et au cours de ses promenades, il se demande si il ne vas pas se séparer de Georgia, car ils ne s’entendent plus. Mais la venue du fantôme va changer la donne, car il veut aussi tuer Georgia.

Commence une cavale en voiture, avec Georgia et les deux chiens à travers l’Amérique. Par petites touches, on découvre l’enfance de Jude, très sombre, avec un père qui le dénigre, le frappe, et sa mère qui détourne la tête comme si elle n’avait rien vu.

 

Mon avis

Une lecture intéressante et flippante à la fois. A certains moments, j’ai senti une sueur froide me couler le long du dos et mes poils se dresser sur mes bras !

Toute la première partie est très intéressante, par contre, dès que Jude prend la route et jusqu’au final, c’est nettement moins bon. Mais bon, il s’agit d’un premier roman, il faudra voir par la suite ce qu’il produit.

Note :   3   / 5 

Mais qui est-il ? Portrait

Résultat de recherche d'images pour "joe hill écrivain"

Joe Hill est né en juin 1972 et il est le fils de Stephen King.  Ce roman « le costume du mort » est sorti en 2008 et il a été encensé par la presse, car tout le monde savait qu’il était le fils de Stephen King.

Il a ensuite écrit un 2ème roman « cornes » en 2010. Ensuite, il a participé à l’élaboration d’une bd « Locke et Key » et il a aussi écrit un roman avec son père.

Mais à ma connaissance pas d’autres romans qu’il aurait écrit seul. Il n’a donc rien écrit depuis 6 ans et l’on voit tout de suite qu’il n’est pas aussi prolixe que son père, avec un roman tous les ans depuis 30 ans ! Mais j’admets volontiers qu’il est difficile de passer derrière un père aussi talentueux.

 

Tueur de masse

MR MERCEDES  de  Stephen KING
Editions Albin Michel   –   474 pages

Résumé de l’histoire

Toute cette histoire commence par un carnage. Un individu à bord d’une Mercedes SL 500 volée, fonce sur une foule de chômeurs devant le City Hall et fait une dizaine de morts.

L’inspecteur Bill Hodges, a suivi ce dossier juste avant son départ à la retraite, et il n’a pas eu le temps de découvrir le coupable. Cette affaire le travail et depuis qu’il est à la retraite, il se morfond devant la télé, seul, avec sa bière d’un côté et le revolver de son père de l’autre, le mettant régulièrement dans sa bouche en se demandant à quel moment il va tirer.

Mais un matin, une lettre va le sortir de sa dépression. Le tueur à la Mercedes vient de lui envoyer un courrier ! Et au bout de 3 ou 4 relectures, Bill est sûr que le tueur va remettre ça. Mais où et quand ?

Il reprend donc l’affaire depuis le début, va interroger à nouveau les témoins, rassemble des preuves et des idées, aidé pour le côté informatique par Jérôme, son voisin, étudiant de 17 ans. Il entretient aussi une correspondance assidue avec le tueur !

Il fait la connaissance de Janey, la sœur de Mme Trelawney, la dame qui s’est fait volé sa voiture qui a servi au carnage du City Hall, et ils tombent éperdument amoureux. Bill sent qu’une nouvelle vie lui tend les bras. Fini de déprimer devant la télé.

Mais le tueur, Brady Hartsfield, le surveille étroitement dans tous ses faits et gestes, émoustillé par ce vieil inspecteur qui lui tient tête, et bien décidé à gagner la partie.

La fin du roman est juste époustouflante et Stephen King se laisse une porte de sortie très intéressante pour d’autres volumes avec les mêmes personnages.

 

Mon avis

Ce roman de Stephen King est différent des autres, dans le sens que c’est son premier roman policier et je trouve qu’il s’en sort très bien.

Il y a un bon suspens, le policier, Bill Hodges, héros de l’histoire est très attachant, et le tueur est un frapadingue de premier ordre. La psychologie de celui-ci est très poussée, tout y passe : son enfance, son rapport à sa mère (qui est gratiné), ses frustrations, son désir d’être un tueur de masse, de faire la une des journaux et que plus jamais personne ne l’oublie.

Les seconds rôles, que ce soit Janey son nouvel amour, Holly la cousine de Janey qui est complètement perchée, âgée de plus de 40 ans, étouffée par ses parents chez qui elle vit encore et qui n’a pas de boulot, avec un passé psychiatrique très lourd, mais qui va se révéler au fur et à mesure de l’histoire. Ainsi que Jérôme, son voisin, âgé de 17 ans, intelligent, futé, débrouillard en informatique, qui vit avec ses parents et sa sœur juste à côté de chez Hodges, mais qui ne va pas tarder à partir à l’université.

Au final, j’ai passé un excellent moment avec Bill Hodges, qui est attachant et j’aurai du plaisir à le retrouver dans d’autres aventures.

 

Note :   5 / 5 

Nuit noire, étoiles mortes (recueil de nouvelles)

 

L’arnaque de Noël

L’arnaque de Noël vient de la Migros, car les gens ne savent pas lire ou ne prennent pas le temps de lire les indications correctement. Mais commençons par le début.

Régulièrement, la Migros en Suisse, organise des actions sous la forme d’un petit cahier où l’on colle des autocollants que l’on reçoit à chaque fois que l’on achète pour 20 fr de courses. Une fois le carnet rempli, il faut quand même 18 autocollants dans ce cas, on reçoit gratuitement ! un ours en peluche.

Ce qui me gêne dans cette histoire, c’est que je sais calculer … donc 18 autocollants pour 20 fr de courses … ça nous fait un total de 360 fr !! alors que l’ours en peluche doit coûter dans les 20 fr tout seul.

La même arnaque chez Marionnaud, la parfumerie, on reçoit le petit âne de Noël si l’on fait pour 240 fr de courses !! alors que l’âne tout seul revient à 18 fr qui sont ensuite reversé à une oeuvre caritative. Du moins c’est ce qu’ils disent.

Ce sont de petites choses, mais ça ne m’aide pas à me réconcilier avec Noël !