Retour sur juillet

Juste avant l'orage .. J'adore la forme des nuages 
#nature #nuage #vivrelemomentpresent #leciel

Le mois de juillet est passé à toute vitesse … profiter de ma ville alors que tous le monde est parti … faire quelques balades malgré la chaleur étouffante … et soudain le temps change brutalement … perdre 20 degrés en 48 h … avoir presque froid car il fait « seulement » 20 degrés …

 

La première tarte aux pruneaux de la saison 
#mangersain #mangerdesfruits #tarteauxpruneaux

Changer d’alimentation … manger moins avec cette canicule c’est bien plus facile … manger beaucoup plus de fruits et légumes … recommencer à faire le marché … parler aux gens … cuisiner différemment … ne plus manger de pain c’est compliqué … faire des tartes aux fruits et voir que je n’ai pas perdu la main … ne plus manger de viande rouge et voir que ça ne me manque pas …

Spoutnik s’installe dans une nouvelle routine … chercher une place au frais et dormir … c’est aussi le premier chat en colocation … c’est à dire qu’il va chez ma voisine plusieurs fois par semaine pour voir si elle va bien … car son chat est décédé il y a quelques semaines d’une tumeur … il s’installe devant sa porte et miaule jusqu’à ce qu’elle lui ouvre … ensuite il passe un moment chez elle et s’en va … ma voisine trouve ça vraiment sympa …

De mon côté je cherche toujours un compagnon … mais ces messieurs sont tous en vacances … avoir un immense coup de cœur et ne pas être sûr qu’il soit partagé … malgré des dizaines d’heures de papotage au téléphone et un bon rv … se cacher encore derrière son travail et ses gosses … mais il reste un infime espoir …

 

Bilan pour le mois de juillet :  116 km .. Je suis très contente du résultat 👍😰😉
#fitbit #fitbitcharge2 #sport #marche #etreenbonnesante

Pour une fois atteindre l’objectif … changer de Fitbit … prendre une montre connectée avec plus d’indications … acheter la balance connectée qui va avec … comprendre comment mon corps travaille … faire un article bientôt à ce sujet … faire une rubrique fitbit pour le blog pour pouvoir conserver mes stats … être contente de voir que j’atteins souvent l’objectif … être régulière dans les scores et ne pas louper mes séances de sport … perdre 2.5 kg.

Semaine 30

Une semaine catastrophique niveau film, avec une seule et unique sortie de film. Il s’agit d’un film de sf, de Luc Besson :Valérian et la cité des  mille planètes, qui est tiré d’une bande dessinée.

La bande-annonce ne m’a pas donné plus envie que ça, même si les effets spéciaux sont spectaculaires, forcément le film a coûté 220 millions de francs suisses !! Je dois avoir le premier volume de cette bd, mais j’avoue n’avoir jamais réussi à aller au bout. Donc en ce qui me concerne je le verrai peut être lors de son passage télé.

 

 

Bilan premier semestre 2017

J’ai décidé de créer une nouvelle catégorie qui va se nommer : FITBIT et qui ne parlera que de sport et de résultats personnels que j’obtiens avec ma montre connectée de la marque Fitbit.

J’en parle, car je trouve ce programme très bien fait, complet, facilement compréhensible, avec des graphiques parlants. Je le fais aussi pour garder mes résultats en mémoire et pouvoir comparer les progrès d’année en année.

Le but pour l’année 2017, était de marcher 100 km par mois, soit 3 km 300 par jour et dans l’ensemble je me suis plutôt bien débrouillée. Certes, j’ai eu des hauts et des bas, car si j’ai de la facilité à marcher dans le froid, j’ai plus de peine quand il pleut des trombes d’eau ou lors de la canicule de ces derniers mois, car marcher sous 38 degré en plein soleil ça m’épuise rapidement. Le but est aussi de développer l’endurance.

Donc, entre le 1er janvier et le 30 juin 2017, j’ai marché 545 km au lieu des 600 km espérés. Il me manque 55 km pour atteindre mon objectif, mais dans l’ensemble je suis très satisfaite des résultats obtenu, j’essaie aussi de faire des escaliers, si possible 100 par mois. Ce qui comprend les escaliers pour monter chez moi, mais aussi le dénivelé si je monte une côte, ce que en principe j’évite de faire ;-//

 

Premier semestre 2017 : 545 km alors que mon objectif était de 600 km .. il me manque seulement 55 km .. je suis satisfaite du résultat ☺👍
# fitbit #sport #marche #etreenbonnesante

 

 

 

Jeunesse américaine

BABY LOVE   de   Joyce MAYNARD
Editions Philippe Rey  –   302 pages

 

Résumé de l’histoire

Dans ce court roman, Joyce Maynard dresse le portrait de 4 adolescentes confrontées à une maternité non désirée.

Il y a Sandy, 18 ans, qui a un petit garçon et qui s’est mariée avec le père, Mark, qui se sent piégé dans cette vie de couple, alors que lui rêve de virées avec ses potes, se bourrer la gueule le samedi soir, et il se demande comment s’est de faire l’amour à une autre fille, que la seule qu’il aie connue et mise enceinte.

Tara a 16 ans, et quand elle a dit au père qu’elle attendait un bébé, il s’est barré à toutes jambes. Elle a quand même décidé de le garder et de l’élever, malgré les ricanements de sa mère.

Wanda aussi a 16 ans, elle a eu une petite Melissa et le père s’est barré à l’annonce de cette grossesse. Wanda ne vit plus avec ses parents, elle doit absolument travailler pour avoir un toit sur la tête et élever sa fille. Mais n’ayant pas fini ses études, elle a peu de choix au niveau du travail, elle est fatiguée, vite irritée par les pleurs du bébé et la frappe de plus en plus souvent. De plus, la femme âgée qui garde sa fille a décidé de lui enlever la garde.

Pour compléter ce trio, il y a Jill qui croit qu’elle est enceinte, son copain Virgil ne veut pas en entendre parler, elle cache son problème à ses parents et décide d’avorter.

On fait aussi la connaissance de Carla et Greg, un couple de trentenaire venu de New-York, qui n’ont pas d’enfant. Carla pense que c’est le bon moment pour en faire et son copain Greg, peintre, pense qu’ils ont laissé passer leur chance.

Mon avis

Ce roman est le premier de Joyce Maynard, et il est paru en 1981 aux Etats-Unis.

Pour être honnête ce n’est pas son meilleur, mais on sent déjà un certain style d’écriture et son potentiel narratif, même si dans ce roman ça part dans tous les sens. Ses personnages sont assez approfondis, mais pour moi pas très attachants.

C’est une sorte de chronique de la jeunesse américaine, des filles un peu paumées qui couche avec le premier venu sans prendre de précaution et qui se retrouve enceinte et ne savent pas quoi faire.

J’avoue aussi mon peu d’intérêt pour le sujet : être mère à 16 ans. Et à ce sujet qui aurait pu se suffire à lui-même, JM nous rajoute le portrait de Wayne, qui est interné dans un asile pour avoir kidnappé et violé une femme pendant plusieurs années et ensuite l’avoir assassinée. En toute franchise, ce personnage n’apporte rien à l’histoire.

 

Note :   3  / 5  

Bibliographie :
Les règles d’usage 5/5

 

Semaine 29

Cette semaine il y a trois films qui me plaise bien, toujours dans des genres différents. Il y a un film de guerre, un film technologique et un film de braquage.

Je vais démarrer avec le film de guerre, réalisé par Christopher Nolan : Dunkerque, qui retrace l’évacuation des troupes alliées des plages de Dunkerque en mai 1940.
Voir un film de guerre de temps en temps ça ne me dérange pas et je me réjouis de voir celui-ci.

 

Ensuite vient le film technologique : the circle, avec une belle brochette d’acteurs, entre autre, Emma Watson et Tom Hanks, sur les dangers et les dérives des nouvelles technologies et les médias sociaux. Celui-ci me tente énormément, même si j’ai lu la même critique partout, le film aurait pu aller plus en profondeur dans la réflexion.

 

Et pour terminer, le film d’action : baby driver, avec Kevin Spacey qui est un film d’action avec de multiples cascades, dont le seul défaut est de tourner rapidement en bluette, ce qui casse le rythme du film, mais je le regarderai avec plaisir au moment de son passage télé.

 

Les Durrells – saison 1

Voici une série anglaise que j’ai vue il y a quelques semaines sur la RTS, la chaîne suisse romande, et dès ce soir elle passe sur France 3 à 20h55, et il ne faut vraiment pas la rater, tant elle est originale et rafraîchissante et surtout tirée d’une histoire vraie.

Dans les années 30, Louisa Durrell galère. Elle est veuve, anglaise, couverte de dettes et doit s’occuper de 4 enfants allant de 10 à 22 ans. Quand son fils aîné Larry, lui dit que la vie serait plus belle au soleil, elle vend tout et cette joyeuse tribu part pour Corfou, où elle espère un nouveau départ pour sa famille.

Il s’agit d’une mini-série de six épisode, qui raconte l’arrivée et l’installation de la famille Durrell à Corfou. Il y a l’aîné, Larry, 22 ans, qui passe son temps sur sa machine à écrire, car il veut devenir un grand écrivain, ce qu’il deviendra plus tard. Vient ensuite Leslie, 18 ans, qui ne sait que chasser et tomber amoureux des demoiselles de l’île. Il y a aussi Margot, 16 ans, qui ne sait rien faire et dont le projet est de trouver un riche anglais qui l’épousera. Et puis le petit dernier, Gérald, âgé de 10 ans, qui est fasciné par les animaux en tout genre, qui les capturent et les étudient à longueur de journée, et c’est lui qui écrira une trilogie s’intitulant : la trilogie de Corfou, dont est inspiré la série, mais il deviendra surtout un zoologiste réputé.

Mais ce qui est le plus intéressant, c’est que l’unité familiale se resserre, les 4 enfants sont souvent en train de conspirer, car ils aimeraient que leur mère tombe à  nouveau amoureuse et se marie. Et il y a la gentillesse des grecs, qui leur viennent en aide.

C’est une série pleine d’optimisme, l’île de Corfou est magnifique, et il y a tout un tas de situations cocasses. Vraiment à ne pas manquer.

Ci-dessous un extrait, en anglais, mais la série est doublée.

 

Semaine 28

Encore une semaine bien triste en ce qui concerne les nouveaux films de la semaine.

Le seul qui pourrait éventuellement me tenter c’est : Spiderman home coming, même si je suis un peu perdue, je ne sais pas si c’est la suite de ses aventures, ou si c’est le premier épisode en quelque sorte ! Et puis l’acteur jouant Spiderman a encore changé, c’est maintenant Tom Holland et je ne suis pas sûr de l’aimer dans ce rôle.

 

Pour le reste des films, il y a deux films français qui semblent bien gentillet dont K.O. avec Laurent Laffite et Pio Marmai sur un sujet rebattu des milliers de fois, et l’autre c’est : Mission Pays basque qui  ne m’a même donné envie de voir la bande-annonce.

La dernière sortie de cette semaine c’est : Song to song de Terrence Malick avec une belle brochette d’acteurs dont : Ryan Gosling, Rooney Mara et Michael Fassbender, ça se passe dans le monde de la musique mais la bande-annonce est brouillon et un critique disait du film : un pensum soporifique, une boursouflure cinématographie !! Donc à chacun de faire son propre avis.

 

Semaine 27

C’est l’été, donc peu de sorties intéressantes, mais cette semaine quand même trois films qui me ravissent pour diverses raisons.

Tout d’abord, LE film d’animation de l’été avec : Moi, moche et méchant 3, pour moi c’est un vrai moment de rigolade et de détente avec cette franchise que j’ai découvert tardivement. En plus dans celui-ci on est assez branché musique des années 80, donc je suis ravie. Par contre les critiques parlent d’un film clairement décevant même s’il fera sûrement un carton.

 

Ensuite, un film réalisé par Pierre Jolivet avec : les hommes du feu, avec Roschdy Zem et Emilie Dequenne, une histoire de pompiers qui parle du courage au quotidien et non de l’héroïsme à l’américaine. On parle donc de feux mais aussi de suicide, d’accident, de violence. Je le verrai sûrement en dvd.

 

Et pour terminer, une fresque historique avec : le dernier vice-roi des Indes avec Gillian Anderson dans un rôle un peu différent de ce qu’elle fait d’habitude. Celui-ci aussi je le verrai en dvd.

 

Vague de suicides

FIN DE RONDE  de  Stephen KING
Editions Albin Michel  –  422  pages

 

Résumé de l’histoire

On retrouve une dernière fois Brady Hartsfield, toujours dans la chambre 217 au Kiner Memorial, toujours dans un état végétatif depuis 7 ans. Pourtant le docteur Babineau lui porte une attention particulière, le soumettant à des expériences, lui faisant tester de nouveaux médicaments.

Et contre toute attente, Brady arrive à faire bouger des choses, ouvrir l’eau, faire bouger les rideaux. Il fiche la trouille au personnel soignant. A force d’entraînement il devient plus fort, pas dans son corps mais dans son cerveau, il a un pouvoir télékinésique.

Et il compte bien s’en servir pour pourrir la vie d’un maximum de personnes, tuer un plus grand nombre de personnes que la dernière fois et peut être même gagner contre Bill Hodges, son plus féroce adversaire.

Bill Hodges ne se sent pas en bonne forme depuis quelques temps, mais il n’en montre rien à son associée Holly, afin de la tranquilliser et ils continuent de travailler dans leur cabinet de détective. Il prépare aussi la fête de départ de son ancien co-équipier, qui entame la fin de ronde, soit les dernières semaines avant le départ en retraite.

Et justement son co-équipier vient lui parler de suicides étranges, qui touchent surtout des anciennes victimes de Hartsfield et il l’engage en qualité de consultant. Ce qu’ils vont découvrir dépasse l’entendement.

Je n’en dirai pas plus afin de ne pas gâcher le suspens de la découverte.

 

Mon avis

Voici le roman qui clôture la trilogie policière de Stephen King. On fait une dernière ronde avec Bill Hodges et son associé Holly.

Un bon roman qui nous permet de régler les vieux comptes et de clôturer l’histoire, même si l’on est triste à la fin, il ne pouvait pas en être autrement. J’ai encore une fois passé un très bon moment avec l’intrigue, ainsi que les personnages qui sont très attachants.

 

Note :   5  / 5  

 

Ses autres romans policiers :

1 – Mr Mercedes
2 – Carnets noirs

 

Meurtres au paradis – saison 6

Comme chaque année, au moment des vacances, France 2 nous passe la dernière saison de la série « Meurtres au paradis » qui se passe à Sainte-Marie. Et pour ceux qui ne partent pas en vacances, comme moi, c’est mon moment d’exotisme de l’année.

Saison 5 : ici
Les autres saisons : ici

Résultat de recherche d'images pour "meurtres au paradis saison 6"

Dans cette nouvelle saison, on retrouve Humphrey Goodman, joué par Kris Marshall, toujours aussi timide, tête en l’air et excentrique. Au niveau des enquêtes, rien ne change, toujours la même façon de procéder.

Mais il y a de gros changement au niveau de Humphrey. Pendant les quatre premiers épisodes, l’inspecteur est amoureux d’une anglaise, Martha, venue passer un mois dans les îles. Tous les deux qualifient leur histoire d’amour de vacances, mais au fil des semaines c’est plus que ça. Et au moment du départ de Martha pour l’Angleterre, ils n’osent pas s’avouer leur sentiment. Martha s’en va et Humphrey déprime.

Mais au début du 5ème épisode, une opportunité se présente. Il y a un meurtre et à la fin de l’épisode Humphrey se rend compte que les suspects sont repartis pour l’Angleterre, donc le capitaine, afin de sauver l’honneur de leur brigade, envoie Humphrey, Dwane et Florence à Londres afin de résoudre cette enquête. Une fois sur place, l’inspecteur Jack Mooney est là pour travailler avec eux.

Pendant le 6ème épisode, on voit la collaboration de l’équipe de Humphrey avec l’inspecteur Mooney ainsi que l’arrestation du tueur. Mais dans ce même temps, Humphrey se décide à aller voir Martha et lui avouer ses sentiments et il décide de revenir habiter à Londres.

Donc dans les deux derniers épisodes, c’est l’inspecteur Jack Mooney et sa fille qui est une jeune adulte qui repartent à Sainte-Marie. Dans un premier temps pour des vacances, mais quand une affaire doit être ré-ouverte, le commandant demande à Jack de donner un coup de main. Il résout l’affaire et on lui propose de prendre la place de Humphrey et de rester dans les îles ce qu’il accepte.

Donc si dessous la nouvelle équipe, et comme la série a eu une bonne audience, il y aura une saison 7 pour l’été prochain.

Résultat de recherche d'images pour "meurtres au paradis saison 7"