Publié dans Livres, roman contemporain

Meurtre et obsession

PRETE A TOUT   de   Joyce Maynard
Editions Philippe Rey  –  333  pages

 

Résumé de l’histoire

Qui est Suzanne ?

Ses parents Carol et Earl Stone en parlent comme d’une petite fille modèle, intelligente, tenace, qui très vite se fixe des objectifs et fait tout son possible pour les atteindre. Vers 7 ou 8 ans, elle décide qu’elle va devenir journaliste télé.

Les autres, ses parents, sa sœur, vont être à son service pour quelle puisse obtenir ce qu’elle veut. Comme par exemple se faire refaire le nez, alors qu’elle n’est qu’une adolescente ! Peut importe qui se trouve sur sa route, Suzanne arrive toujours à ses fins.

Elle se fait courtiser par Larry Maretto, gentil garçon dont les parents tiennent un restaurant italien, ils se marient et six mois plus tard il se fait assassiner en rentrant à la maison après le travail.

La veuve n’est pas éplorée très longtemps et la police commence à se poser des questions. Elle enquête dans le lycée où Suzanne a recruté des ado pour faire un reportage pour sa chaîne de télé.

Il y a Lydia, ado pas très dégourdie, en surpoids, qui croit être la meilleure amie de Suzanne. Jimmy Emmet qui ne s’intéresse à rien et tombe follement amoureux de Suzanne et Russell Hines, fumeur de joint et glandeur de première, qui est là pour foutre le bazar.

Au final, on a une satire acérée de la culture de la célébrité et de l’omniprésence de la télévision.

 

Mon avis

Un très bon roman chorale, avec des chapitres courts et rapides, un peu une sorte d’interview des proches de Suzanne Maretto.

On entre dans l’histoire et on essaye de démêler le vrai du faux. Suzanne est-elle naïve ou a-t-elle organisé le meurtre de son mari afin que l’on parle d’elle et qu’elle devienne célèbre ?

Il y a une postface très intéressante, où Joyce Maynard explique qu’elle a écrit ce roman en 1990, suite à un fait divers arrivé dans une petite ville près de Boston, où un homme est assassiné à bout portant, suite à un cambriolage qui aurait mal tourné. Mais rapidement on rapporte à la police que la femme aurait eu une liaison avec un élève de 15 ans.

A la fin de l’été, cette femme est arrêtée pour avoir orchestré le meurtre de son mari, avec l’aide de son jeune amant qui espérait pouvoir ensuite vivre avec cette femme une fois le mari éliminé.

C’est comme ça que Joyce Maynard a commencé à écrire son roman, car elle voulait analyser comment une telle chose avait pu se produire. Ce fut aussi un des premiers procès télévisé. Un des moments les plus tristement célèbre de ce procès, fut quand le juge suggéra que son rôle soit incarné par Clint Eastwood dans l’adaptation cinématographique.

Et Joyce Maynard de rappeler, qu’en 1990 la téléréalité n’existait pas, ni internet, ni You Tube, ni le fait de se mettre en scène, de vouloir être célèbre à tout prix et de passer à la télévision coûte que coûte !

Elle conclut ainsi : si la célébrité est le rêve étincelant de la culture américaine, elle en est peut être également le fléau. Nous aimons voir nos vedettes se hisser vers les sommets, pendant quelque temps du moins. Ensuite, avec quel plaisir, plus grand encore, nous les regardons tomber. Et puis, évidemment, quand elles sont au fond du trou, elles peuvent le raconter dans un livre, et renaître de leurs cendres.

 

Note :   4  / 5 

Ses autres romans :
Baby love
Les règles d’usage  5/5

 

6 commentaires sur « Meurtre et obsession »

  1. Ce roman me plaît bien. J’ai déjà croisé l’auteur plusieurs fois sans jamais m’arrêter dessus. Je me note ce titre 🙂 Bonne journée à toi !

    1. Cette romancière vaut vraiment la peine d’être lue, au fur et à mesure des romans elle se bonifie et je suis contente de t’avoir donné envie de le découvrir, son roman « les règles d’usage » est vraiment très bon aussi dans un contexte plus moderne et plus proche de nous.

  2. J’avais vu le film il y a bien longtemps mais il ne m’en reste que de très vagues souvenirs. Les livres de Joyce Maynard ont l’air plutôt apprécié en revanche. Il faudrait que je la lise un jour.

    1. Je ne savais pas qu’il y avait eu un film .. par contre j’aime beaucoup l’auteur et à chaque roman elle me surprend un peu plus 😉
      J’espère que tu prendras autant de plaisir à la lire que moi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s