Retour sur octobre

Le jet d'eau d'un point de vue insolite - résumé d'une magnifique semaine d'été indien 🍂🍁🌞👍👍 #geneveausoleil #geneve #jetdeau #eteindien #automne

Profiter de l’été indien … pendant 3 semaines … et parfois encore transpirer … faire le plein de soleil et de vitamines … de balades et de lecture dans les parcs … explorer des coins inconnus de ma ville … faire un peu de photo … changer d’heure et se sentir bien, plus relaxée, moins fatiguée … enfin !

 

Encore une belle journée 👍🍂🍁😉 #leteindien #geneve #couleurdelautomne

Ascenseur en panne pendant plus d’une semaine … être obligée de prendre les escaliers … et parfois souffrir d’habiter au 4ème … excursion annuelle chez Ikéa … achat de bougies parfumées … beaucoup … de quoi tenir une année … manger une chasse divine en bonne compagnie … être enfin moins sourde … ça change la vie ! … oser une opération délicate … pour un résultat qui va être pas mal … et du coup avoir un autre visage … découvrir un nouveau magasin de chaussures à Carouge … être traité comme une princesse … porter des Derby’s pour la première fois … être conseillée par un homme qui sait de quoi il parle … des chaussures de bonne qualité à moins de 80 fr !

Etre toujours sur les sites de rencontres … avoir un bon rv qui n’aboutira pas … attendre depuis 6 semaines pour aller boire un café ! … sentir mon envie s’émousser … se dire que finalement ce n’est pas la distance qui sépare mais le silence !

Spoutnik passe à l’heure d’hiver … il ne veut plus sortir du lit … faire le plein de séries diverses et variées … avoir une box pleine à craquer … profiter d’enregistrer d’anciens films  … et des nouveaux aussi 

 

Bilan du mois d'octobre : 160 km 👍 amélioré de 3 km par rapport au mois de septembre 
#fitbitcharge2 #fitness #fitbit #jaimemarcher #sportmotivation

Côté sport m’éclater … améliorer de 3 km mon précédent record … presque avec facilité … mieux gérer mes différentes activités … aimer ma wii … aimer mes exercices de fitness diffusé sur you tube … les voir en grand sur ma télé d’un seul clic … aimer la diversité … mais ne perdre que 300 grammes !

 

Publicités

Octobre 2017 – retour de l’heure d’hiver

 

Résultat de recherche d'images pour "changement d'heure"

Demain, nous allons passer à nouveau à l’heure d’hiver et accessoirement avoir une heure de plus à vivre, ou dormir, ou lire, ou s’aimer.

En Suisse, on se soumet à ce rituel depuis 1981 et il vise à économiser de l’énergie.

 

Semaine 43

Semaine très riche en sortie de films, une dizaine, mais j’en ai sélectionné trois qui me tente, et je ferai l’impasse sur « au revoir là-haut » tiré du roman de Pierre Lemaitre et prix Goncourt 2013 dont la bande-annonce me rebute particulièrement.

Pour le premier film, il s’agit de : l’atelier avec Marina Foïs, où elle incarne une auteure de romans noirs en panne d’inspiration et qui décide d’animer un atelier d’écriture avec des jeunes de 18 à 25, dits en réinsertion.

 

Le deuxième film : logan lucky est dans le style déjanté mais pas stupide et est produit par Steven Soderbergh, avec Channing Tatum méconnaissable et Daniel Craig. Le pitch : Deux frères en apparence par très futé, décident de monter le casse du siècle pour empocher la recette de la plus grosse course automobile de l’année. Pour réussir leur coup, ils ont besoin d’un spécialiste de coffre fort … qui est en prison.

 

Pour le dernier film choisi, il s’agit de : Thor – ragnarök, le troisième volet de la saga, et il se trouve que j’ai une faiblesse particulière pour cette franchise. Donc en résumé, un film de super héros, de l’humour, fantastique et bourré d’action. De quoi passer un bon moment, avec Chris Hemsworth et Mark Ruffalo.

 

Blanchiment d’argent sale

7 JOURS  de  Deon MEYER
Editions Seuil – policier   –  475   pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Un mystérieux imprécateur menace, dans un e-mail délirant, d’abattre un policier par jour tant que le meurtrier de la belle avocate d’affaire Hanneke Sloet n’aura pas été arrêté. Et s’empresse de joindre le geste à la parole.

La police du Cap, prise de panique, charge Benny Griessel de rouvrir l’enquête, au repos depuis plus d’un mois.

Pas d’indices, pas de mobile, pas de témoins, juste quelques photos où la victime posait nue, une forte pression venue du sommet de la hiérarchie, et un sniper insaisissable manifestement décidé à poursuivre sa mission.

A l’arrière plan se dessine bientôt un paysage urbain d’intérêts politiques et financiers, de compromission et de corruption, qui ouvre bien des perspectives et nous indique plus d’une fausse piste.

 

Mon avis

Pour une fois il est mitigé. Je suis totalement fan de Deon Meyer et de son policier Benny Griessel, mais j’ai eu beaucoup de peine à aller au bout de ce roman.

En fait, j’ai surtout eu de la peine avec tout le côté financier de l’affaire, qui est largement détaillé et qui prend une grande part dans l’histoire. De vraies et de fausses sociétés, le blanchiment d’argent, la façon dont les banques ferment les yeux, pourvu que la commission soit bonne, etc.

Je dois dire que tous ses passages m’ont beaucoup ennuyée et à chaque fois j’avais un peu plus de peine à revenir à l’enquête.

En ce qui concerne Benny, il lutte toujours contre l’alcool et cette fois il tient bon mais c’est sa chérie, Alexa, qui replonge. Donc il s’emploie à faire en sorte qu’elle ne replonge pas et son enquête en pâtit.

J’ai trouvé cette lutte contre l’alcool, pénible, car cela revient à chaque roman. Si ce n’est pas lui c’est une personne de son entourage.

Peut être aussi le fait d’avoir lu plusieurs romans à la suite, mais j’avais tellement envie de finir cette série. Car c’est le côté positif, je les ai presque tous lu dans l’ordre, que voici :

Le pic du diable
13 heures
7 jours
Kobra
En vrille

 

Note :   3  / 5  

 

Troisième trimestre 2017 – bilan

Comme promis, je fais le point pour ces trois mois d’été.

Le but pour l’instant étant de marcher 100 km par mois. Donc 300 km pour trois mois, et j’avoue que j’ai largement dépassé le but fixé, avec presque 100 km de plus que prévu. Je suis très fière de ce résultat, car en Suisse et à Genève en particulier, il a fait très chaud tout au long de l’été, puisque le thermomètre est restée bloqué sur plus de 30 degrés pendant plusieurs mois.

J’ai donc peu marché en journée, attendant le soir que la température redescende, ce qui n’est pas arrivé souvent. Donc j’ai pris l’habitude de sortir en fin de journée, et c’est pour ça que je suis surprise d’avoir pu faire autant de kilomètres.

Du coup, j’ai 94 km d’avance pour le dernier trimestre de l’année, pour le cas où j’aurai un petit coup de mou.

 

Résultat du trimestre d'été 
#fitbit #fitbitcharge2 #fairedusport #resultat

Semaine 42

Cette semaine qui se trouve juste avant les vacances de patates en Suisse, et les vacances d’automne pour les autres, est synonyme de peu de sortie et de quelques dessins animés pas plus intéressants que ça … je fais référence à Zombillénium qui est moyen et au catastrophique Le monde secret des émojis !!!

Bref … le seul film qui me tente, c’est le dernier Omar Sy : Knock. Le pitch : Ex-délinquant repenti, devenu médecin, Knock débarque dans un petit village et applique sa méthode pour faire fortune. Il s’efforce de convaincre la population que tout bien portant est un malade qui s’ignore.

Mon journal de référence trouve que ce film n’est pas une réussite, mais il se trouve que c’est la 4ème adaptation de la pièce de Jules Romains, qui a été écrite en 1923 ! Et comme je n’ai vu aucune version de ce film, et que j’adore Omar Sy ainsi que Alex Lutz et un tas d’autres acteurs français, je le verrai avec grand plaisir.

 

Double secret

LES FILLES DE L’OURAGAN  de  Joyce MAYNARD
Editions Philippe Rey  –   328 pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Elles sont nées le même jour, dans le même hôpital, dans des familles on ne peut plus différentes.

Ruth est une artiste, une romantique, avec une vie imaginative riche et passionnée.

Dana est une scientifique, une réaliste, qui ne croit que ce qu’elle voit, entend ou touche.

Et pourtant ces deux femmes si dissemblables, se battent de la même manière pour exister dans un monde auquel elles ne se sentent pas vraiment appartenir.

Situé dans le New Hampshire rural et raconté alternativement par Ruth et Dana, ce récit suit les itinéraires personnels de deux « sœurs de naissance », des années 1950 à aujourd’hui.

Avec la virtuosité qu’on lui connaît, Joyce Maynard raconte les voies étranges où s’entrecroisent les vies de ces deux femmes, de l’enfance et l’adolescence à l’âge adulte. Les premières amours, la découverte du sexe, le mariage et la maternité, la mort des parents, le divorce, la perte d’un foyer et celle d’un être aimé, jusqu’au moment inéluctable où un secret longtemps enfoui se révèle et bouleverse leur existence.

 

Mon avis

Pour moi un méga coup de cœur ! Un de mes romans préférés de cette romancière.

Ruth et Dana sont des petites filles et ensuite des femmes attachantes, malgré le fait qu’elles soient diamétralement opposées. L’une est une artiste l’autre est une scientifique.

J’ai eu une très forte empathie avec Ruth, rejetée par sa mère et ses sœurs, mais ayant une relation privilégiée avec son père, avec qui elle partage le même amour de la nature.

J’ai choisi de recopier le 4ème de couverture pour ne pas trop en dire, et si le premier secret est évident, le deuxième va se dévoiler au fil des pages, avec beaucoup de pudeur.

Un magnifique roman émotionnel, avec des personnages très développés, la vie qui s’écoule pour ces deux familles jusqu’à la révélation.

 

Note :   5  / 5

Autres titres de l’auteur
L’homme de la montagne
Prête à tout
Baby love
Les règles d’usage

 

Semaine 40

Seulement deux films cette semaine, mais pas n’importe lesquels !

D’abord le nouveau film du duo de réalisateurs : Eric Toledano et Olivier Nakache, avec une belle brochette d’acteurs, avec entre autre : Jean-Pierre Bacri, Jean-Paul Rouve et Gilles Lellouche dans : le sens de la fête. La bande-annonce donne envie.

 

Ensuite, l’autre film est réalisé par Stephen Frears avec Judy Dench que j’adore dans : confident royal (Victoria et Abdul) qui raconte l’amitié, incroyable mais vraie, entre la reine Victoria et un jeune serviteur indien Abdul Karim qui finit par devenir son professeur, son guide spirituel et son ami dévoué, au grand dam de toute la cour.

 

Uni pour la vie

OU LE REGARD NE PORTE PAS  de Olivier Pont – Georges Abolin
Editions Dargaud   –   2 volumes

 

Premier volume : 1906 : William a dix ans lorsque sa famille quitte Londres pour Barellito, un petit village italien qui vit tranquillement de la pêche. Des tensions apparaissent pourtant, aiguisées par l’arrivée de ces étrangers.

Pour William, le changement est radical et sa vie complètement chamboulée. De nouveaux paysages, la lumière du Sud, une liberté toute neuve et, surtout, de nouveaux amis : Paolo, Nino et la charmante Lisa, qu’une date et un étrange objet semblent unir inexorablement.

 

 

Deuxième volume : 20 ans ont passé depuis que Lisa a fui Barellito.

20 ans et voici qu’ils se retrouvent, William, Nino et Paolo, pour voler au secours de celle qu’ils n’ont jamais oubliée. D’Istanbul au Costa Rica, ils vont renforcer leur amitié et trouver la réponse au secret qui les unit depuis l’enfance.

 

Mon avis

Une bd intéressante qui aborde le sujet de la réincarnation, année après année, siècle après siècle, quand on retrouve toujours les mêmes amis et que l’on est amoureuse du même homme, indéfiniment.

Un dessin agréable et une histoire sympa, sans plus.

Note :   3  / 5 

 

Retour sur septembre

La petite géante se repose au parc des acacias 
#lesgeants #geneve #royaldeluxe #acacias

Côté météo encore des températures chaotiques … de la pluie, du froid … descendre brutalement à 16° … et deux jours plus tard remonter à 25° ! … ne pas trop savoir comment s’habiller … puis le retour du soleil … le thermomètre remonte à 28° … et on recommence à transpirer !

 

La grand mère géante à plainpalais 
#lesgeants #geneve #royaldeluxe

Les feuilles sont encore vertes … mais les marrons commencent à tomber … penser à ranger le ventilateur … sortir les chaussettes en couleurs … m’acheter des pantalons velours côtelé et ne pas être has been ! … lire sur un banc au soleil pour la dernière fois de la saison … Spoutnik dort en boule et ne veut plus sortir du lit le matin … signe que le froid arrive … déjà avoir un peu de chauffage dans l’appartement … aller pour la dernière fois dans ma bibliothèque de quartier … avant sa reconstruction, encore plus belle, j’espère … encore une fois ma salle de bain inondée … au final plus de peur que de mal … avoir vu les pompiers quand même.

Voir la saga des géants à Genève … mieux, juste dans ma rue … retrouver mes yeux d’enfant … parler avec des inconnus … avoir des émotions XXL … être touchée par cette poésie géante … et par le travail pour faire bouger ces marionnettes géantes … être enchantée par ce spectacle de rue … en garder un merveilleux souvenir.

 

Bilan de septembre avec 157 km !! J'ai explosé mon précédent record qui était à 119 km .. très contente 
#fitbit #fitbitcharge2 #marche #etreenbonnesante #fitness

Côté sport tout va super bien … battre mon dernier record qui était de 119 km … et le remplacer par 157 km ! … par contre, pas beaucoup pris l’escalier … mieux aménager mes séances de sport … perdre 1 kg 300 … retrouver de l’énergie.