Bilan 2018 : livres et séries

Voici venu le temps des bilans et le mien est assez maigre.

Côté lecture, j’ai lu 15 romans et eu 5 abandons, notamment des recueils de nouvelles qui ne m’ont pas plus inspirés que ça.

Depuis quelques années, je me rends compte que j’ai beaucoup de peine à me concentrer plus de 30 minutes sur une lecture, donc au final pour un roman de 300 pages il me faut au moins 2 semaines de lecture ! Je lis essentiellement le soir, avant de dormir, et ces dernières années je suis si fatiguée qu’au bout de 4 ou 5 pages je m’endors comme une masse ! A ce rythme là, il me faut des semaines pour lire un bouquin. J’en arrive à penser que lire le soir n’est pas bénéfique pour moi, mais je ne vois pas trop quand lire autrement.

Mais comme on dit, l’essentiel c’est la qualité et non la quantité. Et niveau qualité j’ai été servie, avec 3 excellents romans.

J’ai enfin pu découvrir l’un des meilleurs romans de Ellory : Papillon de nuit. J’ai enfin pu lire le premier roman de Céleste Ng : Tout ce qu’on ne sait jamais dit, et j’ai été conquise par l’histoire et par l’écriture, un vrai moment de plaisir. J’ai aussi pu découvrir le fameux roman de Marc Dugain : Avenue des géants, flippant à souhait, avec une façon d’écrire qui m’a beaucoup plu.


Côté séries, j’ai du en voir environ 40, avec 20 nouvelles séries tout genres confondu et 20 séries en cours où j’ai simplement regardé la nouvelle saison.

Ce fut difficile de faire un choix, mais dans mes préférées et dans les séries inédites et récentes, voici une brève sélection (dont les billets ne sont pas encore en ligne, mais cela ne saurait tarder).

Dans les séries cultes dont tout le monde parle, j’ai enfin pu voir la servante écarlate et la vérité sur l’affaire Harry Québert et franchement je n’ai pas boudé mon plaisir.

Sinon dans mes préférées il y a :

  • Balthazar, série policière française
  • Disappearance, série policière anglaise avec Peter Coyote, très addictive
  • Cameron Black, série américaine où le FBI demande l’aide d’un magicien
  • Zoo, série américaine d’horreur où les animaux prennent les humains pour cible afin de leur faire payer les changements climatiques; des effets spéciaux spectaculaires et une série très bien documentée.

Voilà en bref de quoi mon année fut faites. Peu de lectures mais des lectures intéressantes et beaucoup de séries passionnantes avec parfois des thèmes inédits, mais surtout des effets spéciaux de grande qualité pour des séries qui passeront uniquement à la télévision.

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Bilan 2018 : livres et séries »

  1. Heureusement que tu as Instagramé ce nouvel article, car un mauvais réglage faisait que je ne recevais pas tes publications dans mon fil… j’ai rectifié le tir.
    Pour mes séries… « Air Crash » est l’une de mes favorites.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s