Publié dans Cinéma, séries en vrac

Good doctor – saison 1 + 2

 

Good Doctor : saison 1 épisode 6, Initiatives - TéléObs

 

Good Doctor, série américaine, série médicale ou dramatique qui met en scène le Dr Shaun Murphy, interne de chirurgie de 20 ans, qui est autiste avec le gène du savant. Comprendre qu’il a une mémoire phénoménale, qu’il retient tout ce qu’il lit et arrive à visualiser le corps humain avec une grande facilité.

Par contre, il ne ressent aucune émotion, ne comprend pas les blagues ni le sarcasme, ce qui fait qu’il ne peut pas éprouver d’empathie à l’égard de ses patients et de leur famille et quand il doit annoncer une mauvaise nouvelle, sa façon de faire, assez brutale et directe ne convient pas à tout le monde !

J’ai donc décidé de regarder la saison 1, sans savoir si cette série pouvait un tant soi peu me plaire. Il m’a fallut un peu de temps pour m’habituer à Shaun et à sa façon d’être, son visage qui ne montre aucune émotion, cette froideur dans l’annonce des diagnostics, ce ne fût pas facile au début, puis au fur et à mesure j’ai appris à l’apprécier.

 

Saison 1 / 18 épisodes de 50 minutes

Dans cette première saison, on découvre le personnage de Shaun, qui vient travailler à San José, dans l’hôpital que dirige le Dr Glassman, son mentor, en tant qu’interne de chirurgie. Il ne fait pas l’unanimité et son supérieur, le Dr Melendez essaie de s’en débarrasser même si il reconnaît que Shaun a une vision à part, et propose des idées innovantes pour régler des problèmes.

Il travaille avec deux autres internes en chirurgie, Jared qui est plutôt un arriviste, et Claire qui a beaucoup d’empathie et d’écoute à son égard et qui lui apprend comment se comporter avec la famille des malades et comment annoncer une mauvaise nouvelle sans trop de brusquerie.

Côté privé, il vit seul dans un petit appartement, sans amis, sans hobby ou intérêt autre que la médecine. Il fera tout de même la rencontre de sa voisine, Léa, qui régulièrement aura des interactions avec lui et une amitié s’installera entre eux. A la fin de la première saison, Léa repartira dans sa ville d’origine afin de régler certains problèmes, ce qui déstabilisera Shaun.

Il découvre aussi que le Dr Glassman est atteint d’un cancer agressif et qu’il doit être opéré d’urgence, ce qui chamboule ses habitudes, et il est très désorienté de ne plus avoir aucun point de repère, que ce soit Léa ou le Dr Glassman. 

 

 

Good Doctor : Antonia Thomas réagit à la mort de Breeze dans la saison 3

Saison 2 / 18 épisodes de 50 minutes

Voici les grandes lignes de cette deuxième saison, qui est intense en émotion, qui a un bon scénario et l’on prend le temps de découvrir chaque personnage, même dans sa vie privée qui souvent se mêle à la vie professionnelle.

Le Dr Glassman se fait opérer avec succès de son cancer, mais la chimio est pénible et Shaun s’est mis en tête d’être très, voir trop présent, ce qui agace le Dr Glassman qui aspire juste à se reposer. La tension monte d’un cran quand il pense avoir fait une rechute et se demande si il doit en parler à Shaun et quel sera sa réaction.

Léa revient vivre à San José et squatte l’appartement de Shaun qui est très en colère contre elle. Après moults explications, ils décident de prendre un appartement plus grand ensemble en tant que co-locataire, et la co-habitation ne sera pas toujours simple.

Pour Shaun, côté travail, son manque d’empathie envers les familles choque et une famille se plaint à la direction et il est transféré au laboratoire de pathologie, travail qui ne lui plaît pas. Il s’en plaint à Glassman, qui n’est plus directeur de l’hôpital, et qui lui fait comprendre qu’il doit se battre pour son statut de chirurgien et qu’il ne peut pas toujours lui sauver la mise ! Dans le même temps, il apprend à conduire, il pense être amoureux mais ne sait pas comment faire avec cette émotion.

Un nouveau chef de chirurgie, le Dr Hahn, fait son apparition pour quelques épisodes, c’est notamment lui qui déplace Shaun dans un autre service, et entre eux les tensions sont vives. La direction de l’hôpital devra choisir qui garder.

Pour les chirurgiens confirmés, il y a une bataille entre le Dr Melendez et le Dr Lim, spécialiste en orthopédie, bataille qui a commencé quand ils étaient étudiants. On comprend que Melendez est secrètement amoureux de Lim, ils vont finir par sortir ensemble et décider de vivre leur amour au grand jour.

Au final, j’ai beaucoup aimé cette série, basée sur la chirurgie et sur le fait que Shaun soit autiste et pas toujours facile à vivre, que ce soit dans sa vie privée ou professionnelle, mais qu’avec de la patience il est tout à fait apte à travailler et qu’il a beaucoup plus d’imagination que ses collègues et qu’il calcule les risques de réussite un peu comme un ordinateur.

La saison 3 passe actuellement sur une chaîne suisse et une française.

 

 

2 commentaires sur « Good doctor – saison 1 + 2 »

  1. Les séries médicales, ce n’est pas pour moi… Lorsque cette série est arrivée à la TV française, il y a 2 ans, j’ai regardé le 1er épisode, ça a été à peut près, et au 2e épisode… j’ai été malade…, ah ah ah 🙂

    1. Je suis d’accord avec toi, les séries médicales, c’est un monde à part et encore plus quand on parle chirurgie, mais moi ça m’a toujours fasciné. Je trouvais que cette série était moins hard que Grey’s anatomie qui ne parle que chirurgie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s