Publié dans Cinéma, séries en vrac

M. Mercedes – saison 1

Pour ceux et celles qui suivent mon blog depuis un moment, vous savez que je suis fan des écrits de Stephen King, et que très souvent ses romans ou ses nouvelles, sont régulièrement reprisent par la télévision.

J’ai donc regardé avec un plaisir évident la série qui reprend la seule trilogie policière de Stephen King. Je parle de M. Mercedes, saison 1 avec 10 épisodes de 50 minutes, ici ma critique du roman.

On découvre donc Bill Hodges, flic à la retraite, divorcé et qui ne parle plus avec sa fille. Il est seul, déprimé et pense régulièrement à se suicider. Il reste sur un échec avec sa dernière enquête sur un tueur de masse que la presse a surnommé à l’époque : M. Mercedes. Mais voilà que le tueur lui envoie des messages, se moquant de lui car il n’a pas su l’arrêter à l’époque. La police n’a pas le moindre indice sur le type de personne que ça peut être.

Et voilà notre Bill Hodges qui reprend goût à la vie et décide de faire des recherches, car il est sûr que le tueur à la Mercedes va reprendre du service … et il n’a pas tort.

On va donc suivre l’enquête de Hodges et on va découvrir le tueur, ses pensées, son travail, sa méchanceté, à quel point il est doué en informatique et comment il se fond dans la masse, personne ne soupçonnant la face noire et cachée de ce personnage, malmené par la vie, élevé par une mère tordue, prenant de la drogue et qui abuse régulièrement de son fils depuis son enfance.

J’ai ad-or-é.

La série est grandiose en tout point et fidèle au roman à la virgule prêt. Le personnage de Bill Hodges est attachant, j’ai adoré son rituel quotidien avec Fred la tortue et la bande-son m’a régalée. Quand à Hartsfield il est flippant à souhait.

On est scotché à l’histoire et heureusement que j’avais les 10 épisodes sous la main. Je mets la bande-annonce que je n’ai malheureusement trouvé uniquement en anglais, mais la série elle est disponible en français.