Semaine 26

Très peu de sorties de films intéressantes cette semaine, mais on va faire avec ! J’en ai quand même retenu trois qui pourraient me tenter.

On va démarrer par LE blockbuster le plus attendu, le 5ème volet de : Transformers – the last knight. Avec un beau casting d’acteurs et actrices célèbres et des effets spéciaux à gogo, que certains jugent époustouflants. Je dois avouer que j’ai un peu de mal avec cette saga, surtout à cause de l’acteur Shia Leboeuf que j’ai du mal à supporter.

 

Ensuite un film qui manie l’humour noir et les situations absurdes, avec : Grand froid et arriver placer ce titre de film avec la canicule qui dure depuis des semaines, j’ai trouvé ça assez drôle. Mais surtout dans ce film, il y a Jean-Pierre Bacri qui j’aime beaucoup, donc je pense le voir au moment de sa sortie télé.

 

Et pour terminer, un film un peu décalé, avec un sujet compliqué, mais traité avec humour, ou pas, à vous de juger avec : cherchez la femme. L’histoire d’un garçon qui enfile la burka pour pouvoir voir sa petite amie, alors que le frère de celle-ci s’est radicalisé. Mais le grand frère tombe amoureux de la « nouvelle amie » de sa soeur. Et je pense qu’on peut compter sur les situations rocambolesques !

 

3 ans, âge de la maturité

Résultat de recherche d'images pour "gif chat + 3 + bougie + gateau"

 

Voilà c’est de nouveau mon anniversaire 😉

Je viens d’avoir 3 ans et je suis un peu plus calme que l’année passée. Je fais moins de bêtises, je me calque sur le rythme de ma maîtresse, surtout au niveau sommeil, je dors beaucoup (un bon exemple ci-dessous), je joue moins mais je mène une vie de patachon.

 

Je viens d'avoir 3 ans !! Et je dors du sommeil du juste 👍😂😁😺 #spoutnik #channiversaire #instacats

 

Au final, peu de photos de moi, car je suis toujours en train de dormir !! Et quand je suis réveillé je cours partout ! Donc un peu difficile à photographier.

Mais je vais bien, je profite de la vie, je fais le malin dans l’immeuble, passant d’un étage à un autre, chapardant tout ce qui traîne 😉

 

 

Le judas

JE FERAI DE TOI UN HOMME HEUREUX  de  Anne B. RAGDE
Editions Balland  /  333 pages

 

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Au milieu des années 60, huit familles se partagent un immeuble dans la banlieue de Trondheim en Norvège. Dans ce microcosme, on assiste, entre autres, aux bouleversements liés à l’arrivée de l’électroménager dans les foyers.

Comment les femmes vont-elles utiliser ce nouveau temps libre ? Elle se font mutuellement des permanentes à domicile, ça papote dans tous les coins, et avec un peu de chance, on peut apercevoir la dame du 3ème qui fait le ménage chez elle complètement nue.

Pourtant, les voisines ne se gênent pas pour s’épier, pour médire et pour tenter de deviner le secret des uns et des autres.

Et voilà qu’un jour, un jeune homme se présente et propose d’installer des judas aux portes …

 

Mon avis

Première lecture de cette romancière et je suis surprise, car je pensais lire un roman policier ! Mais ce n’est pas le cas. On pourrait plutôt parler d’une satyre sociale.

Avec beaucoup de finesse, l’auteure décrit les différents couples composant cet immeuble. Leurs petits travers (par exemple le fait de ne pas avoir encore d’enfants ou d’en avoir trop ou de les frapper).

Ainsi chaque chapitre décrit une famille. La relation de couple, la relation au ménage, la jalousie quand l’une des femmes à un frigo ou une machine à laver le linge, ce qui facilite les travaux ménagers.

La lecture est agréable et fluide, les personnages sont attachants (du moins certains) et l’on peut se rendre compte, qu’entre 1960 et maintenant, rien n’a changé ! (On épie ses voisins, on émet des critiques sur la façon de vivre des gens, etc.)

Donc un bon moment, mais pas une lecture dont je me souviendrai toute ma vie.

 

 

Mais qui est-elle ? Portrait

Résultat de recherche d'images pour "anne b ragde"

Anne Birkefeldt Ragde est née en Norvège en 1957, elle est une romancière à succès, déjà traduite en 15 langues. Elle a gagné de prestigieux prix, dont le prix Riksmal (équivalent du Goncourt français) pour sa trilogie de Neshov.

 

Note :   3  / 5  

 

Semaine 25

Cette semaine encore, il y a peu de films intéressants. Trois sont à peu près digne d’intérêt à mon goût.

Pour le premier, il s’agit de : Baywatch – alerte à Malibu, nouvelle version avec Dwayne Johnson et Zac Efron.

J’attendrai sagement qu’il passe à la télé, mais si j’en parle c’est par simple nostalgie pour une des premières séries que j’ai regardé étant jeune adulte, et pour le plaisir je vous remets le générique de l’époque, série qui soit dit en passant a duré près de 10 ans, avec David Hasselhoff avant qu’il ne sombre dans la drogue et côté sauveteuses : Pamela Anderson et Yasmine Bleeth, qui pourrait se résumer par : blonde à gros seins 😉

 

Sinon, il y a une comédie française : Aurore, jouée par Agnès Jaoui. Une comédie dans l’air du temps avec Aurore, 50 ans, qui perd son boulot, apprend qu’elle va devenir grand-mère et qui doit gérer les effets de la ménopause. C’est léger, pétillant, positif et rire de ses problèmes de la vie que les femmes connaissent bien, ça fait un bien fou.

 

Et pour terminer, une comédie pour les ados, avec : everything, everything. Le pitch : Maddy 18 ans, n’est jamais sortie de chez elle à cause d’une maladie. Mais un nouveau voisin emménage et sa vie change. Sympa à avoir quand ça passera à la télé.

Semaine 24

Le beau temps est arrivé, ça sent les vacances et les sorties de films sont moins nombreuses, mais j’ai tout de même retenu deux films.

Le premier c’est : la momie, encore une nouvelle version avec Tom Cruise, Russell Crowe et Annabelle Wallis. Je pense que c’est un bon divertissement, avec des cascades et des effets spéciaux à gogo, et que je risque de passer un bon moment.

 

Le second c’est le dernier film de Klapisch, avec : ce qui nous lie, un film sur le vin et sur une histoire d’amitié et de famille, avec une jolie brochette d’artistes, dont Ana Girardot et Pio Marmaï.

 

Semaine 23

Cette semaine trois films intéressants, dont une comédie, un comics et un documentaire.

Pour la comédie, c’est : comment j’ai rencontré mon père, avec Isabelle Carré et François-Xavier Demaison. L’histoire d’un petit garçon africain adopté et qui se pose des questions sur son père biologique. Alors quand il rencontre un migrant, il croit avoir retrouvé son père, ce qui amène des quiproquos savoureux et des situations cocasses.

 

Pour le comics, il s’agit de : Wonder Woman, avec Gal Gadot, Chris Pine et Robin Wright et j’avoue que je l’attendais avec impatience. Peut être parce que dans le monde des comics américains, c’est une des rares femmes à être mise en avant, sans parler de Cat Woman qui a un rôle à part.

Et j’ai l’impression que dans ce film, on explique bien qui elle est, d’où elle vient, son parcours guerrier pour pouvoir protéger les siens. J’étais encore une enfant quand je regardais la série, qui date de 1975, avec Lynda Carter et dans celle ci on expliquait pas très bien comment cette amazone était arrivée sur Terre.

A gauche Lynda Carter, au centre l’actrice choisie pour la récente série qui a finalement été annulée et à droite Gal Gadot pour le film. 

Résultat de recherche d'images pour "wonder woman la série"

 

Et je termine avec un documentaire très intéressant : Bounty réalisé par Shyaka Kagame, qui suit le quotidien de Bacary, Jeffrey, Rili, Winta et sa fille Ayan. Ils sont considérés comme des noirs en Suisse mais comme des blancs en Afrique, ce sont des bounty.

Ce documentaire interroge l’identité, les racines, l’intégration. A chaque fois que l’on voit un africain, on se demande depuis combien de temps il est là et ce qu’il connait de la Suisse, alors que souvent il est né ici et que ses parents habitent la Suisse depuis des décennies. Pour ceux que j’ai côtoyé personnellement, ils ont un très fort désir d’intégration, de goûter la nourriture, de visiter, de connaître l’histoire suisse, et ils essaient de cohabiter avec leurs racines africaines.

Ci-dessous, l’interview de Shyaka Kagame le réalisateur, qui explique pourquoi il a voulu faire un documentaire sur ce sujet, qui lui tenait à coeur, et peut être aussi par rapport à ses propres questions. 

https://www.rts.ch/play/tv/12h45/video/linvite-culturel-bounty-raconte-le-quotidien-de-cinq-personnes-a-la-fois-noires-et-suisses?id=8687621&startTime=0

 

La réponse

LE PUITS DES MEMOIRES  de  Gabriel KATZ
Tome 3 : Les terres de cristal

Editions Scrineo  / 428  pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Au cœur de Woltan, tandis que se lèvent les premières tempêtes de neige, Nils, Karib et Olen luttent encore pour survivre. La menace du complot pèse plus que jamais dans cet immense royaume où les assassins règnent en maîtres. Loin, très loin au  nord, s’étendent les Terres de cristal, dont les glaces éternelles dissimulent un terrible secret.

Dans le luxe des palais où chacun pourrait être un traître, les fugitifs sans mémoire savent désormais qui ils sont. Mais le danger n’en est que plus grand, car la vérité se rapproche.

 

Mon avis

Dans ce dernier volume, on découvre qui sont les comploteurs et pourquoi cela a été fait. On tente encore de tuer nos 3 héros, notamment en les empoisonnant et en envoyant des tueurs pour finir le travail.

Et pour mettre un point final à cette très belle saga, il va y avoir une guerre, monstrueuse, afin de ramener la paix pour des décennies, et Nils, Karib et Olen resteront à tous jamais les meilleurs amis du monde.

Cette trilogie a gagné le prix des Imaginales.

 

Note : 5/5

Tome 1 : La traque
Tome 2 : Le fils de la lune

 

 

Mais qui est-il ? Portrait

Résultat de recherche d'images

Gabriel Katz est auteur de fictions : livres, BD, télé. C’est sous ce pseudonyme qu’il écrit ses romans jeunesses ou fantasy. Il a reçu pléthore de prix célèbres.

Gabriel Katz a écrit plus de 30 livres signés par des auteurs bien connus du grand public. Mis à part ça, on ne sait rien de Gabriel Katz.

Il a écrit un dyptique : Aeternia, ainsi qu’une nouvelle série : La part des ombres dont le premier volume est déjà sorti.

 

Retour sur mai

 

A peine 10h du mat et déjà 32 degrés 😓😥😰 pour moi le début de journée est un peu rude .. mais sinon la journée sera magnifique 👍👍

Une météo qui fait le yoyo … deux semaines de pluie … puis une chaleur intense en quelques jours … passer de 15 à 32 degrés tôt le matin … contente de voir arriver les  beaux jours … mais de la peine à supporter cette chaleur qui arrive si vite.

 

Quand le moral est au plus bas, rien de mieux que de s'offrir un bijou ☺ #bijou #swarovski #collier

Revenir aux fondamentaux … se faire plaisir pour une fois … trouver un pendentif qui me parle, et me correspond … ce qui n’est pas évident … suivre l’adage : on n’est jamais si bien servi que par soi-même !

 

Et voilà ... le balcon est prêt 👍👍😥😁😁

Avec l’arrivée des beaux jours, sortir la terrasse … enfin profiter à fond de cet espace … tout en couleurs évidemment … il ne reste plus qu’à acheter des plantes 😉 … et peut être encore un peu de déco, on verra … passer au maquillage d’été 😉 prendre mes premières couleurs …

 

Un peu de peps avec ces grosses marguerites colorées 😁🌿🌼🌻
#fleurs #nature #marguerite

Recommencer à s’acheter des fleurs … j’adore la couleur pétillantes de ces grosses marguerites … vu que la saison des tulipes arrive presque à son terme …

Faire de nouvelles rencontres … être encore déçue … entre le frouze qui vient travailler tous les jours à Genève mais n’a que des euros … et donc ne peut pas payer le café ! … celui qui me paya le café, mais 30 minutes plus tard me demanda : on mange quoi ce soir  … et qui fut étonné que je ne l’invite pas à venir habiter chez moi !! … celui avec qui le feeling passa, mais qui avait oublié de me dire que le lendemain il rentrait à Biarritz et qu’il y a peu de chance qu’il revienne ici !! mais bien sûr il faut que je l’attende …

 

Résumé du mois de mai - 91 km et 167 étages gravis !
#fitbit # fitbitone # fitness #marche

Avec cette météo qui fait le yoyo, j’ai eu de la peine à marcher … soit trop chaud … soit trop de pluie … il me manque juste 8 kilomètres … donc très proche de l’objectif … par contre le quotas d’étages est explosé, avec 167 étages gravis … donc dans l’ensemble pas si mal …

 

 

Semaine 22

Cette semaine encore, seulement deux films à l’affiche, mais les deux me plaisent pour des raisons totalement différentes. Il y a une comédie romantique et un thriller érotique.

Pour la comédie, il s’agit de : Marie-Françine, jouée par Valérie Lemercier ainsi que Patrick Timsit. On parle de comédie mais avec un sujet d’actualité, comment ça se passe quand on a 50 ans qu’on perd son job et qu’on se fait larguer par son mari ? Eh bien on retourne vivre chez papa et maman et ils croient que vous avez toujours 12 ans !!

 

En ce qui concerne le thriller : L’amant double, c’est le dernier film de François Ozon et surtout c’est très largement adapté du roman éponyme de Joyce Carol Ouates, une de mes romancières préférées.

Le pitch : Chloé, jeune femme perturbée, entame une psychothérapie et tombe rapidement amoureuse de son médecin Paul, et ils décident de vivre ensemble. Mais peu à peu Chloé découvre que Paul ne lui a pas tout dit sur son identité.

 

Recherche d’identité

LE PUITS DES MEMOIRES  de  Gabriel KATZ
Tome 2 : Le fils de la lune

Editions Scrineo  / 406  pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Fuyant le royaume d’Helion où leur tête est mise à prix, Nils, Karib et Olen s’embarque pour Woltan, sur les traces de leur identité. Pourquoi ont-ils assassiné le plus puissant roi du monde ?

Dans leur quête de la vérité, ils vont découvrir un royaume fascinant, colossal, aux frontières des terres barbares. Mais leurs poursuivants n’ont pas abandonné la traque.

Pour les fugitifs sans mémoire, c’est l’heure des révélations, et de la plongée dans le grand nord, Où leur vie ne tient qu’à un fil.

Tome 1 : la traque

 

Mon avis

Mon résumé va être bref, car je ne l’ai pas fait tout de suite après la lecture, et j’ai aussi peur d’en dire trop. Par contre, je trouve les couvertures des brochés vraiment superbes.

Nos 3 héros partent pour Woltan, afin de retrouver leur identité et rechercher leur famille si ils en ont une. Après quelques péripéties, ils se rendent compte qu’ils ont été victimes d’un complot et ils creusent afin de connaître la vérité.

Mais au détour d’une place, Karib et Olen sont reconnus pas la population, non pas comme des tueurs, mais comme des nobles. Il se trouve que Karib est le doyen des mages, il a un château et des serviteurs par centaine, il est marié et est père d’un garçon adolescent, Jad, qui est odieux avec tous le monde et qui dépense l’argent de son père sans compter.

Olen n’est pas à plaindre non plus, puisqu’il est Arvid, prince de Nowik et que c’est lui qui dirige la ville de Yel.

Le seul qui n’a pas été reconnu, est Nils et il devient le garde du corps de Arvid, en attendant que l’on retrouve son identité … Et la dernière phrase du roman nous décline son identité, il est le fils de la lune, le tueur et le soldat le plus implacable de la république, certains de ses ennemis, meurent de peur, rien qu’en entendant son nom.

Note :   5   / 5