Dr House – saison 3

 

Résultat de recherche d'images pour "dr house saison 3"

Saison 1
Saison 2

ATTENTION !! Probable spoilers, mais cette saison date quand même de 2007.

La saison 3 est composée de 24 épisodes de 45 minutes.

House a survécu à la tentative de meurtre, et après avoir passé quelques jours dans un coma sous kétamine, il ne sent plus la douleur dans sa jambe. On voit apparaître un homme nouveau qui fait du sport, qui sourit et commence à profiter de la vie.

Mais les effets se dissipent et House est contraint de reprendre sa canne. Sa bonne humeur le quitte, il tente tous un tas de drogue et finit par revenir à la Vicodine, qu’il consomme sans modération. Il commence à tourner autour de Cuddy.

Lors d’une consultation, il doit traiter Michael Tritter (joué par David Morse) un policier, qui prend très mal le comportement de House et commence alors à le harceler mais aussi toute son équipe ainsi que Wilson. Il va forcer House à entrer en cure de désintoxication et le mettra en prison pour détention de drogue. Il faudra que Cuddy se parjure et obtienne le non-lieu pour que Tritter se résigne à laisser House. Tritter est un personnage récurrent pendant 5 ou 6 épisodes. Il oblige House à admettre qu’il est un drogué, qu’il est incapable de décrocher et la cure de désintox sera un échec car House a soudoyé un gardien pour continuer à recevoir de la Vicodin.

Foreman dans son désir d’être le meilleur, ressemble de plus en plus à House, et quand il tue une patiente, il décide d’arrêter de travailler avec House et choisit de démissionner.

Cameron et Chase, ont une liaison mais ne vivent pas ça de la même façon. Alors que pour Cameron c’est juste du sexe, Chase veut avoir une vraie relation avec elle, ce qu’elle refuse dans un premier temps. House renvoie Chase et Cameron démissionne.

House se retrouve donc seul dans son service de diagnostic.

Encore une bonne saison, on creuse les personnages en dehors de l’hôpital, de bons dialogues, des questions existentielles. Cette saison est charnière car si elle continue à parler uniquement des cas des malades on va finir par tourner en rond. Il sera intéressant de voir comment la saison 4 sera construite.

 

 

En vrac – les navets 4

Aujourd’hui, je vais faire un point sur les séries d’action, qui ne m’ont pas tenu en haleine plus que ça !

 

Résultat de recherche d'images pour "série whiskey cavalier saison 2"

Il y a la série « Wiskey Cavalier », oscillant entre série d’action et série dramatique, avec 13 épisodes de 45 minutes.

Le pitch, recopié sur wiki :Whiskey Cavalier suit les aventures de l’agent du FBI Will Chase (nom de code : Whiskey Cavalier) qui, à la suite d’une rupture difficile, doit collaborer avec l’agent de la CIA Francesca Trowbridge (nom de code : Fiery Tribune). Suite à leur rencontre explosive occasionnée par une mission devenue commune par la force des choses, ils sont placés tous les deux à la tête d’une organisation d’espions inter-agences, aussi héroïques et drôles qu’imparfaits. Ils doivent sauver le monde, une mission à la fois6.

Je dois avouer que je n’ai pas été du tout convaincue, j’ai trouvé que ça frisait le ridicule, et les blagues potaches ou les jeux de mots vraiment très plats ne m’ont pas fait sourire souvent. Je n’ai pas tenu plus de 2 épisodes !! De plus, la saison 2 a été annulée faute d’audience.

 

Résultat de recherche d'images pour "série blacklist redemption"

Pour l’autre série, il s’agit de « Blacklist rédemption », qui est centrée sur le personnage de Tom Queen, le mari d’Elisabeth, l’héroine de « Blacklist ». Série en 8 épisodes de 45 minutes. La série passait entre minuit et 3 heures du matin, raison pour laquelle l’audience a été super faible ! et qui n’aura pas de saison 2.

Cette série dérivée explique que Tom est un enfant adopté et que son vrai père vient de mourir dans un accident d’avion. Mais finalement son père n’est pas mort et recrute Tom pour se faire engager dans son entreprise de renseignements qui a été reprise par sa mère ! Mais il doit travailler sous couverture. S’ensuivent des scènes d’action et de mitraille à tous va. Les missions s’enchaînent sans vraiment de logique et au final on ne creuse pas beaucoup sur les personnages

 

Tandem, saisons 1 + 2 + 3

Résultat de recherche d'images pour "série tandem saison 1"

 

Tandem, il s’agit d’une série policière française. Chaque saison est composée de 12 épisodes de 50 minutes. Tourné à Montpellier et sa région. Paul Marchal est joué par Stéphane Blancafort et son ex, Léa Soller par Astrid Veillon.

Une série classique surtout basée sur l’analyse des indices, quelques rivalités au poste de police, mais la vie privée des protagonistes est bien étoffée.

Une série qui se laisse voir sans déplaisir. Une saison 4 est en préparation pour l’an prochain.

 

Saison 1 / sortie en 2017

Le commandant Léa Soler est mutée dans la brigade du capitaine Paul Marchal, son ex-mari, ils sont séparé depuis 10 ans et ils vont tant bien que mal devoir faire équipe. Ils seront aussi obligés de se croiser en dehors du travail car le tandem a deux adolescents à gérer, Alice et Thomas.

En dehors des enquêtes, on découvre Léa et Paul ainsi que leur ancienne histoire de couple. Paul est agacé car il pensait avoir le poste de commandant et finalement il doit « obéir » à sa femme et cela ne se fait pas sans mal. C’est un don Juan, il aime draguer et sort avec une multitude de femmes qu’il jette rapidement, peut être dans l’espoir de rendre sa femme jalouse. De son côté Léa est seule et est uniquement concentrée sur son travail et ses enfants.

 Les enfants qui ont environ 15-16 ans passent une partie de leur temps chez papa et l’autre chez maman, mais ils se demandent si les parents vont finalement se remettre ensemble.

 

Saison 2 / sortie en 2018

Toujours le même type d’enquête. Un peu moins de tension au travail entre Léa et Paul. Léa a un léger béguin pour le médecin légiste, Franck Marvaud ce qui énerve Paul car il essaie finalement de reconquérir son ex.

Du côté des enfants qui ont maintenant 16-17 ans, Alice a ses premières histoires d’amour et Thomas est plus turbulent et fais ses premières grosses conneries.

 

Saison 3 / sortie en 2019

Côté travail, Paul et Léa travaille beaucoup plus sereinement ensemble. Léa décide de penser un peu à elle et prend des cours de yoga privé, et son prof lui fait la cour, et pour une fois elle semble tentée par un homme totalement différent de son ex. Les parents réalisent qu’ils vont bientôt se retrouver seuls, sans les enfants qui vont bientôt quitter la maison, ce qui génère de l’angoisse autant pour Paul que Léa.

Du côté des enfants, on les voit beaucoup plus et leurs personnages sont très étoffés. Thomas a 18 ans, il prépare le bac sans enthousiasme et il ne sait pas vers quel métier se diriger.

Sa soeur Alice prépare aussi le bac, elle est amoureuse d’un garçon qui fait des tatouages et prépare une école d’art et elle envisage de partir habiter avec lui et d’étudier loin de ses parents, pour la première fois.

 

Mytho

 

Résultat de recherche d'images pour "série mytho"

Mytho est une mini-série française, de 6 épisodes de 50 minutes, classée sous série dramatique.

Elle raconte la vie de Elvira, mère de 3 enfants qui vit avec son concubin Patrick depuis plus de 10 ans sans être mariée. Au fil du temps, elle est devenue transparente pour Patrick qui ne la touche plus et ne partage plus rien avec elle, et elle est juste la bonniche de ses enfants, bonne à faire le ménage et la bouffe sans jamais un merci.

Suite à un examen de routine chez la gynécologue, car elle croit sentir une boule dans un sein, mais en fait elle n’a rien, en rentrant chez elle, elle décide de dire à son copain qu’elle a un cancer et observe le changement. Son copain largue sa maîtresse, la pharmacienne, et commence à être au petit soin pour sa chérie, la demande en mariage et commence enfin à prendre ses responsabilités.

Mais sa maladie devient aussi prétexte à se faire plaindre, par les profs quand ça ne va pas à l’école, par les enfants pour qu’ils rentrent dans le rang, par les voisins qui deviennent soudain serviable, etc. Mais le problème c’est que si l’on a un cancer, ça veut dire hôpital, chimio, faux résultats d’examens, etc et mentir sur le long terme en étant épié par tous le monde cela devient vite compliqué.

Sentant que la situation lui échappe, Elvira décide de dire que finalement le labo s’est trompé et qu’elle n’a rien et la situation revient vite comme avant. De plus, Patrick met la pharmacienne au courant de la situation et c’est elle qui découvre que le médecin qui fait les ordonnances est mort depuis un an ! et révèle la situation à Patrick afin de le récupérer.

Au final, son copain et ses enfants découvrent le pot aux roses et sont super fâchés contre Elvira qui pète un câble et disparaît.

Un épisode fait vaguement référence à un groupe d’italiens qui la recherche, mais sous un autre prénom et cette piste reste peu exploitée. Peut être son premier amour.

Une série intéressante, au rythme très lent, c’est plutôt le côté psychologique de l’affaire qui est intéressant, car une fois que l’on a commencé à mentir, il est très compliqué de revenir en arrière et d’expliquer pour quelle raison on a fait ça.

La série se termine sur tout un tas de questions qui restent ouvertes, laissant la place à une probable saison 2.

 

 

Dr House, saison 2

Résultat de recherche d'images pour "dr house saison 2"

Ici la saison 1

Dr House est donc une série médicale, qui vient des USA. Elle est composée de 22 épisodes de 45 minutes.

On continue de suivre les péripéties du Dr House et la saison 2 est un peu meilleure que la 1ère. Elle mélange les cas suivis à l’hôpital, mais on découvre aussi la vie privée de l’équipe de House, ainsi que les failles de House. Il est toujours aussi arrogant, méchant, que ce soit avec les patients ou son équipe, mais il est parfois ému, même si il le cache à tous le monde et il réfléchit sans relâche pour les causes qui lui semblent justes ou intéressantes.

Foreman, lors d’une enquête chez un patient, attrape le même virus que lui, est gravement malade, doit être isolé car il est très contagieux. Il devient le patient de House qui travaille sans relâche pour le sauver. Il ira même jusqu’à enquêter chez le patient pour voir ce que Foreman aurait pu rater et il trouve finalement la solution. Foreman est sauvé, mais il lui faut quelques mois pour se remettre et quand il revient il est « différent » croit avoir rencontré Dieu et essaye d’être un meilleur médecin. Il a très peur de ressembler à House, d’être aussi inhumain que lui.

Cameron est toujours aussi effacée et elle suit le groupe. Une remarque d’un patient qui lui dit qu’elle préfère son travail à sa vie personnelle, donc pas de copain, pas d’enfant, etc, décide de coucher avec Chase mais sans avoir de sentiment, juste du sexe pour se faire du bien et ne pas être tout le temps seule. Cela marchera pendant un temps, mais bizarrement Chase en voudra plus et ils iront à la rupture. Elle a aussi un différent avec Foreman qui lui a volé des notes pour faire un article qui sera cautionné par House.

Wilson, le meilleur ami de House, va avoir des problèmes avec sa 3ème épouse (ça finira par un divorce) et il se trouvera obligé d’habiter avec House pendant un certain temps. Il y aura des disputes, la cohabitation sera difficile, ils se feront des crasses et on découvre un Wilson ingénieux (comme quand il scie la canne de House) et qui essaye de voir le bon côté des choses en toutes circonstances. Il va aussi coucher avec une de ses patientes, ira même habiter chez elle quand House sera invivable, avant de se reprendre et d’aller vivre à l’hôtel.

Cuddy quand à elle, veut absolument être enceinte, elle est donc sous traitement, fais des fiv, demande à House de lui faire ses piqûres, d’être discret et de l’aider à choisir un donneur de sperme. Il prendra un malin plaisir à lui pourrir tous ses rencards, lui tournera autour mais sans donner suite.

House est égal à lui-même, désagréable, blessant, mais il a quasiment toujours raison et trouve des solutions à des cas désespérés et on finit par lui pardonner. Il va aussi tourner autour de son ex, faisant son maximum pour l’énerver, une partie de lui voulant la récupérer, pour finalement se rendre compte que ça ne marcherait pas. Suite à ça, elle démissionne de l’hôpital.

Le dernier épisode est très bon puisque House se fera tirer dessus par un ancien patient, il restera entre la vie et la mort, aura des hallucinations, s’auto-diagnostiquera, en attendant de savoir si il y aura une saison 3 … qui sera renouvelée.

En vrac – les navets 3

Comme je regarde énormément de séries chaque année, et que certaines ne me plaisent pas plus que ça, je vais faire assez régulièrement un article de ce type « fouz-y-tout » où je ferais un descriptif de quelques lignes de ce qui ne m’a pas convaincu.

Je vais démarrer cet article avec des séries policières, dont en règle général je suis assez friande.

Je vais commencer avec Mystery Road, une série australienne de 6 épisodes de 55 minutes où un policier aborigène doit travailler avec une policière blanche sur la disparition de 2 jeunes hommes, l’un blanc et l’autre aborigène. Pourquoi ont-ils disparus ? Est-ce volontaire ? Sont-ils encore vivants ?

Résultat de recherche d'images pour "série mystery road"

Le rythme de l’histoire se déroule tellement lentement qu’on a l’impression de faire du sur place, de plus il me manque les 2 derniers épisodes, suite à un problème avec ma box.

Ensuite il y a Prey, une mini série anglaise de 3 épisodes de 45 minutes, je parle de la saison 2 (j’ai vu la saison 1 mais ce n’était déjà pas transcendant ! et je ne me souviens plus de l’histoire).

Résultat de recherche d'images pour "série prey saison 2"

Ici David Murdoch, gardien de prison, voit sa vie bouleversée quand sa fille adulte, Lucy, se fait enlever par un inconnu, afin qu’il fasse s’évader Julie Hope, détenue dans le centre où il travaille. Sans plus, à peine plus intéressant qu’un téléfilm sur M6 l’après-midi.

J’ai aussi regardé la série Américan Crime, la saison 2 et 3, car il y avait Felicity Huffman (une des Desperates Housewives) et je voulais la voir dans un autre rôle.

Résultat de recherche d'images pour "série american crime saison 2 + 3"

Dans la saison 2, elle est directrice d’un lycée et elle doit prendre position, car un gay s’est fait violer par des gars de l’équipe de basket.

Pour la saison 3, je me suis carrément arrêtée à la fin du premier épisode, qui ne m’avait pas plus convaincu que ça, à tel point que je n’ai plus aucune idée de quoi ça parle.

Dr House, saison 1

Résultat de recherche d'images pour "dr house saison 1"

Je profite d’avoir une box tv, et de la place, pour regarder des séries en tout genre, parfois cultes, du moins pour moi, même si parfois elles sont très anciennes.

J’ai donc profité du fait que TMC propose Dr House depuis la première saison et tous les épisodes dans l’ordre ! pour faire une remise à niveau. Pour mémoire, cette série démarre en 2004, oui quand même, et le programmateur des séries avait fait le choix de démarrer cette série par quelques épisodes de la saison 2, car la saison 1 n’était pas super intéressante.

Et je confirme, la saison 1 est un vrai ratage. Les épisodes sont brouillons, on ne comprend pas qui est House et pourquoi il est comme ça, et à la fin de la saison 1 on aurait pu s’arrêter là. J’ai même l’impression que certains épisodes ont été repris dans d’autres saisons, mais parfois avec un dénouement différent … comme si la chaîne avait voulu « recycler » les épisodes ratés de la première saison !

Mais les épisodes se laissent regarder, même si la psychologie des personnages n’est pas très profondes et que parfois, la chronologie n’a ni queue ni tête ! Donc voici la présentation des personnages dans l’ordre des photos ci-dessus.

Le Dr House est le chef du département des diagnostics, il ne prend que les cas qui l’intéresse et que personne n’arrive à résoudre. Il a un humour grinçant, ne parle pas aux patients qui sont tous des menteurs, il n’aime pas les gens en général et est dépendant à la Vicodine, un puissant anti-douleur et il ne peut pas se séparer de sa canne pour marcher. Il a été en couple et c’est séparé au moment de son accident, car sa compagne, Stacy, n’était pas d’accord avec le diagnostic. A la fin de la première saison, elle est engagée à l’hôpital comme avocate.

Le Dr Foreman, neurologue, afro-américain, n’a pas peur d’enfreindre les règles, a commis quelques délits dans son adolescence, vient d’un milieu modeste.

Le Dr Cameron est une femme qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, et tient souvent tête à House. Elle a été mariée à 20 ans à un homme atteint d’un cancer, qui depuis est mort. Elle a le syndrome du St-Bernard, comprendre qu’elle n’est intéressée que par les hommes malades ou mourants, et donc elle a un faible pour House.

Le Dr Wilson, cancérologue, son meilleur ami depuis des années, qui connait toute la vie privée de House, qui fait partie du conseil de l’hôpital et qui donc protège House quand il dépasse les limites.

Le Dr Lisa Cuddy, médecin mais qui a la charge de diriger l’hôpital Princeton Borows, qui a fait des pieds et des mains pour engager House, car il est le meilleur dans son domaine. Ils se disputent très fréquemment puisqu’il doit obtenir son aval pour faire certains traitements ou examens risqués.

Le Dr Chase, australien, blanc, dont le père est riche à millions mais avec qui il ne s’entend pas vraiment. Il a le rôle du lèche-cul, celui qui s’aligne toujours sur House en cas de conflits.

Le dernier personnage n’intervient que dans une dizaine d’épisodes, il s’agit de Vogler, afro-américain, milliardaire, qui décide d’investir tellement d’argent dans l’hôpital qu’il en devient le nouveau propriétaire. Il n’apprécie pas que House l’ignore et il en fera son principal souffre douleur, et n’arrivant pas à le faire plier, fera un chantage genre : c’est moi ou House, mais l’un des deux doit partir. Et c’est lui qui partira.

C’est donc sur cette victoire que se termine la première saison et elle aurait pu se suffire à elle-même ! Mais l’hôpital engage Stacy, l’ex de House comme avocate et elle accepte le poste pour emmerder House et pour que son mari, momentanément handicapé, puisse recevoir les meilleurs soins. Evidemment le nouveau mari et House ne se supporte pas et House y voit l’occasion de récupérer son ex-copine.

Peut être une des rares séries médicales qui offre un autre point de vue sur la façon dont sont traités les malades, le fait de faire des expériences ou d’utiliser des traitements expérimentaux sur des malades à qui on ne laisse aucun autre espoir.

Étonnant aussi, de voir à quel point il est difficile d’avouer avoir menti (sur un médicament, sur de la prise de drogue, etc) même quand sa vie en dépend. Ces femmes qui disent vouloir un autre enfant mais prennent la pilule en cachette, ces hommes soi-disant fidèles mais qui ont des MST gravissimes.

En bref, pas une première saison exceptionnelle, mais ça se laisse voir, avec des pathologies singulières expliquées de façon très simple, de façon à ce que le spectateur lamba puisse comprendre sans trop s’ennuyer.

 

Meurtres au paradis – saison 8

Comme chaque été, voici ma petite madeleine de Proust, à savoir, la dernière saison de « meurtres au paradis ».

Une série policière anglaise, tournée dans les Caraïbes, sur l’ìle de Sainte-Marie. Il y a 8 épisodes de 1 heure.

Saison 1 à 4
Saison 5
Saison 6
Saison 7

La série est divisée en deux parties. D’un côté l’enquête en cours, et de l’autre la vie personnelle des différents protagonistes. En ce qui concerne les enquêtes, elles sont toujours sur le même format, un peu à la Agatha Cristie, un meurtre est commis et les suspects ont un alibi en béton, et c’est à l’équipe de Jack Mooney de démontrer qui triche ou qui a menti et surtout comment. Cette année, j’ai trouvé les enquêtes intéressantes et de très bonnes factures.

Au niveau de l’équipe, Dwane étant parti lors du dernier épisode de la saison précédente, il fallait lui trouver un remplaçant. C’est finalement une jeune enquêtrice, Ruby Patterson, la nièce du commandant qui rafle le poste (la première femme à gauche, sur l’affiche). Au départ elle ne fait pas l’unanimité car elle est tête en l’air, bavarde, agaçante, sans mémoire et elle a déjà fait des dizaines d’autres métiers sans trouver ce qui lui plaît vraiment. Mais au fil des enquêtes, elle va s’intégrer, faisant des remarques intéressantes et elle devient attachante.

Pour les autres personnages la vie suit son cours.

Jack Mooney est veuf depuis 3 ans et sa femme lui manque toujours. Il est nostalgique mais essaie d’aller de l’avant. Il est très paternel avec son équipe.

Florence fait un peu bande à part, car elle a rencontré un homme, Patrice, qui lui plaît au point de se fiancer et de préparer son mariage sur l’île. Lors d’une enquête touchant un ami d’enfance de Patrice, il devient secret et cachottier et Florence se demande se qui se trame. Elle le prend en chasse toute seule, tombe dans un piège et elle est gravement blessée et son amoureux tué. Après quelques jours à l’hôpital elle décide de partir de Sainte Marie, pour prendre du recul et faire le point.

Les deux derniers épisodes se font donc sans Florence. Mais une enquête interne est ouverte par l’IGPN qui envoie Madeleine Dumas pour enquêter sur cette affaire et voir si Jack Mooney est responsable de ce qui s’est passé. De prime abord le courant ne passe pas entre les deux enquêteurs, jusqu’à ce que Madeleine reconnaisse que Jack a un très bon sens de la déduction, et qu’elle change son rapport en sa faveur. Elle lui donne même un coup de main dans la dernière enquête.

Il semblerait que la série a été renouvelée pour la saison 9 et 10.

Berlin 59 / Kudamm 59

Résultat de recherche d'images pour "série berlin 59"

Arte a enfin diffusé la suite de Berlin 56, mon article ici, et j’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver la famille Schöllack et leurs péripéties 3 ans plus tard.

La série tourne essentiellement autour de Monika, qui continue à aimer le rock n roll, à le danser et à le chanter. Elle se dirige clairement vers une carrière artistique, avec Freddy son compère, mais qui est aussi le père de sa petite fille, Dorli, maintenant âgée de 3 ans. Pour éviter d’être adoptée par une famille inconnue, la mère, Caterina, a fait en sorte que Dorli soit adoptée par la sœur aînée, Helga et son mari Wolfgang. Malgré le fait que sa mère critique son choix de carrière, elle deviendra son agent et négociera ses contrats et fera toujours en sorte de mettre l’école de danse au centre des projets de sa fille. Monika va même jouer dans une comédie musicale dirigée par le célèbre Kurt Moser, qui lui fera des avances, avant de se rabattre sur sa mère et lui demander de l’épouser. Monika finira par rencontrer l’amour en la personne de Joachim, avec qui elle a eu une brève histoire quelques années auparavant.

Car depuis 3 ans, le couple Helga – Wolfgang, bat de l’aile, Helga servant clairement d’alibi à son mari homosexuel, qui continue à fréquenter des lieux de rendez-vous clandestins, notamment dans les parcs pour de brèves rencontres. Le fait d’adopter Dorli en fait en couple « très normal », même si Helga n’a pas tellement la fibre maternelle et les fessées partent à la vitesse de l’éclair. Alors que Wolfgang tombe amoureux d’un confrère et qu’il pense à abandonner sa femme, elle lui révèle être enceinte de lui.

Pour Eva, la deuxième fille, sa vie n’est pas plus glorieuse. Suivant le conseil de sa mère, elle a épousé le patron de la clinique où elle travaillait, pas par amour,  mais seulement pour la sécurité et l’argent. Elle s’en mord les doigts tous les jours de vivre avec un homme qui a le double de son âge, et qui la traite plus comme son enfant que comme sa femme. Elle n’a aucune liberté et doit lui faire du chantage pour pouvoir apprendre à conduire par exemple. Finalement, elle décide de le quitter, mais il va la poursuivre et la harceler, car elle lui appartient et ne peux rien faire sans le consentement de son mari. Sans argent, elle va finalement se prostituer pour subvenir à ses besoins, et vit dans un appartement dont le bail est signé par Monika. Elle se fera agresser et retournera vivre avec lui, mais avec de nouvelles conditions.

Mais en dehors de l’histoire de ces 4 personnages féminins, qui ont une grande force de caractère, on décrypte aussi l’Allemagne de l’après-guerre où une femme sans mari ne vaut rien, ne peut décider de rien. Une partie des allemands croient encore que la guerre va reprendre et qu’ils la gagneront.

Je n’ai pas d’info sûre à 100 %, mais il semble qu’il y aura une suite à cette série, dont je ne connais pas encore le nom.

J’ai passé un très agréable moment avec cette série et ses personnages, atypiques, haut en couleurs et avec du courage et du caractère. J’ai eu du plaisir à les retrouver, un peu comme revoir des amis que l’on n’a pas vu depuis longtemps.

 

 

Philharmonia

Résultat de recherche d'images pour "série philharmonia"

J’ai regardé, il y a quelques semaines, la série « Philharmonia » qui comme son nom l’indique, se passe dans un orchestre philharmonique. C’est une série française de très bonne facture et super intéressante, malgré le fait que cela se passe dans le monde de la musique classique, milieu qui m’intrigue.

De plus, il y a une très bonne distribution d’acteurs et d’actrices qui jouent d’habitude dans d’autres séries et dans des registres plus léger, voir comique, comme c’est le cas pour Vincent Vincentelli qui a été lancé par la série « scènes de ménage ». Il y a aussi des valeurs sûres comme Jacques Weber, Véronique Jannot, Tom Novembre et Laurent Bateau, pour ne citer que les plus connus.

Il s’agit d’une mini-série de 6 épisodes de 55 minutes, dont le pitch est le suivant : Hélène Barizet, musicienne prodige, devenue chef d’orchestre, est la première femme à diriger le Philharmonique contre l’avis de la direction et des musiciens. Le maestro a une saison pour faire sa place et sauver l’orchestre.

En plus de devoir relever ce défi, son mari, un compositeur, la trompe avec une musicienne du Philarmonique. Sa mère vient de décéder, après une période de « folie », maladie génétique qui se transmet à ses enfant. Hélène ne sait pas si elle a ce gène en elle et refuse de faire le test, malgré les premiers signes de ce qui semble être la même maladie que sa mère, notamment une humeur changeante, des visions et une rage qui se traduit par une force physique hors norme.

Son père, joué par Jacques Weber, est luthier et a très peur pour sa fille, quand des musiciens s’étant opposés à Hélène, commence à mourir de mort violente. Très vite court la rumeur que l’orchestre est maudit.

J’ai beaucoup aimé cette série, ainsi que les indications sur la façon dont un chef d’orchestre travaille, la description des différents groupes d’instruments (cuivre, violon, percutions, etc) et le fait que ce type d’orchestre puisse autant jouer du classique que du rock ou une musique de film (mission impossible).

Les passages de musique classique sont magnifiques, juste bien dosé et l’intrigue bien pesée, instillant le doute juste quand il le faut, de façon à nous rendre accro à l’épisode suivant. Une série de très bonne facture, qui sort des sentiers battus. J’en redemande.