Les Durrells – saison 1

Voici une série anglaise que j’ai vue il y a quelques semaines sur la RTS, la chaîne suisse romande, et dès ce soir elle passe sur France 3 à 20h55, et il ne faut vraiment pas la rater, tant elle est originale et rafraîchissante et surtout tirée d’une histoire vraie.

Dans les années 30, Louisa Durrell galère. Elle est veuve, anglaise, couverte de dettes et doit s’occuper de 4 enfants allant de 10 à 22 ans. Quand son fils aîné Larry, lui dit que la vie serait plus belle au soleil, elle vend tout et cette joyeuse tribu part pour Corfou, où elle espère un nouveau départ pour sa famille.

Il s’agit d’une mini-série de six épisode, qui raconte l’arrivée et l’installation de la famille Durrell à Corfou. Il y a l’aîné, Larry, 22 ans, qui passe son temps sur sa machine à écrire, car il veut devenir un grand écrivain, ce qu’il deviendra plus tard. Vient ensuite Leslie, 18 ans, qui ne sait que chasser et tomber amoureux des demoiselles de l’île. Il y a aussi Margot, 16 ans, qui ne sait rien faire et dont le projet est de trouver un riche anglais qui l’épousera. Et puis le petit dernier, Gérald, âgé de 10 ans, qui est fasciné par les animaux en tout genre, qui les capturent et les étudient à longueur de journée, et c’est lui qui écrira une trilogie s’intitulant : la trilogie de Corfou, dont est inspiré la série, mais il deviendra surtout un zoologiste réputé.

Mais ce qui est le plus intéressant, c’est que l’unité familiale se resserre, les 4 enfants sont souvent en train de conspirer, car ils aimeraient que leur mère tombe à  nouveau amoureuse et se marie. Et il y a la gentillesse des grecs, qui leur viennent en aide.

C’est une série pleine d’optimisme, l’île de Corfou est magnifique, et il y a tout un tas de situations cocasses. Vraiment à ne pas manquer.

Ci-dessous un extrait, en anglais, mais la série est doublée.

 

Meurtres au paradis – saison 6

Comme chaque année, au moment des vacances, France 2 nous passe la dernière saison de la série « Meurtres au paradis » qui se passe à Sainte-Marie. Et pour ceux qui ne partent pas en vacances, comme moi, c’est mon moment d’exotisme de l’année.

Saison 5 : ici
Les autres saisons : ici

Résultat de recherche d'images pour "meurtres au paradis saison 6"

Dans cette nouvelle saison, on retrouve Humphrey Goodman, joué par Kris Marshall, toujours aussi timide, tête en l’air et excentrique. Au niveau des enquêtes, rien ne change, toujours la même façon de procéder.

Mais il y a de gros changement au niveau de Humphrey. Pendant les quatre premiers épisodes, l’inspecteur est amoureux d’une anglaise, Martha, venue passer un mois dans les îles. Tous les deux qualifient leur histoire d’amour de vacances, mais au fil des semaines c’est plus que ça. Et au moment du départ de Martha pour l’Angleterre, ils n’osent pas s’avouer leur sentiment. Martha s’en va et Humphrey déprime.

Mais au début du 5ème épisode, une opportunité se présente. Il y a un meurtre et à la fin de l’épisode Humphrey se rend compte que les suspects sont repartis pour l’Angleterre, donc le capitaine, afin de sauver l’honneur de leur brigade, envoie Humphrey, Dwane et Florence à Londres afin de résoudre cette enquête. Une fois sur place, l’inspecteur Jack Mooney est là pour travailler avec eux.

Pendant le 6ème épisode, on voit la collaboration de l’équipe de Humphrey avec l’inspecteur Mooney ainsi que l’arrestation du tueur. Mais dans ce même temps, Humphrey se décide à aller voir Martha et lui avouer ses sentiments et il décide de revenir habiter à Londres.

Donc dans les deux derniers épisodes, c’est l’inspecteur Jack Mooney et sa fille qui est une jeune adulte qui repartent à Sainte-Marie. Dans un premier temps pour des vacances, mais quand une affaire doit être ré-ouverte, le commandant demande à Jack de donner un coup de main. Il résout l’affaire et on lui propose de prendre la place de Humphrey et de rester dans les îles ce qu’il accepte.

Donc si dessous la nouvelle équipe, et comme la série a eu une bonne audience, il y aura une saison 7 pour l’été prochain.

Résultat de recherche d'images pour "meurtres au paradis saison 7"

Caïn – saison 5

Résultat de recherche d'images pour "sériecaïn 2017"

Les autres saisons de la série : ici  –  Attention spoiler

La saison 4, se terminait sur une arrestation musclée, et le suspect tire sur les deux femmes de la vie de Caïn, à savoir, son équipière Lucie et la femme de sa vie, Sonia, qui en plus attend leur enfant.

La saison 5 démarre 6 mois après cet épisode traumatisant. Elle est composée de 10 épisodes de 50 minutes, et au bout d’une dizaine de minutes on retrouve Lucie – fin du spoiler.

Je ne vais pas trop en dire, mais dans cette saison il y a de nouveau un fil rouge dans le récit, en la personne de David Wilker. Il a été mis en prison par Caïn il y a 7 ans pour avoir tué un flic. Même si le personnage est un méchant, il n’a pas tué ce policier, et Caïn et Moretti, ont « égaré » la preuve et l’on fait condamné pour ce crime qu’il n’a pas commis, car ils n’arrivent pas à le coincer pour les autres méfaits qu’il commet, comme secouer des témoins, ramasser de l’argent en pétant quelques jambes, et en expropriant des gens sous la menace.

David Wilker grâce à Gaelle, l’ex-femme de Caïn, arrive à prouver qu’il est innocent du meurtre du policier et il est libéré sur le champ. Gaelle décide de l’héberger dans sa maison, le temps que David trouve un travail et un endroit pour habiter. On va donc le voir souvent dans les différents épisodes de la saison. Pour se venger, il fait du charme à Gaelle, la manipule, afin d’atteindre Caïn.  

Plusieurs épisodes sont consacrés à Caïn avant qu’il ne soit en chaise roulante, ainsi qu’à l’enquête baclée sur David Wilker. Il cavale à la poursuite des voleurs, applique la loi de façon un peu aléatoire, égarant des preuves quand ça l’arrange. Il fait équipe avec Moretti, qui par la suite deviendra son capitaine et qui lui non plus n’est pas tout blanc, car souvent il couvre Caïn.

Et pour terminer, l’inspecteur Borel va être malmené et accidenté, ce qui laissera la place à une nouvelle enquêtrice, souvent mystérieuse. Dans le dernier épisode, Caïn est fait prisonnier et est menacé de mort, ainsi que son ex-femme et son fils, ce qui évidemment laisse la place à une saison 6 pour 2018.

Insipide – 2

Résultat de recherche d'images pour "main basse sur pepys road"

Pour ceux qui me suivent depuis un moment, ils savent que je suis férue de séries et que j’apprécie particulièrement les séries anglaises. Mais là, malheureusement ce fut un flop.

La série intitulée : Main basse sur Pepys Road est passée sur Arte et est tirée du roman que j’ai chroniqué ici. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la série est aussi fouillis que le roman, et j’ai seulement compris l’intrigue parce que j’avais lu le roman.

Le plus énervant, ce sont ces personnages qui apparaissent pour quelques répliques et qui disparaissent tout aussi vite, sans que l’on comprenne vraiment ce qu’ils venaient faire là dedans ! C’est le cas du petit fils de Pétunia que l’on voit dans son atelier dans le dernier épisode et on comprend qu’il est peintre et qu’il y est pour quelque chose dans cette affaire.

En conclusion, la série (3 épisodes de 1h) est très proche du roman et fidèle au niveau des incompréhension. J’ai été aussi déçue par la série que par le livre.

The affair – saison 2

Résultat de recherche d'images pour "the affair saison 2"

Voici enfin la suite de la série : the affair, la saison 2. Je sais déjà qu’il y a une 3ème saison qui est passée sur Canal + en début d’année.

Résumé de la saison 1 ici.

Cette fois ci, c’est une histoire à quatre voix entre Noah, Alison, Cole l’ex de Alison et Helen l’ex de Noah. Elle se passe dans un tribunal, Noah est accusé d’avoir renversé et tué un homme et ensuite s’être enfui. Grâce aux flash-back des 4 protagonistes on voit ce qui s’est passé dans leur vie les 18 derniers mois.

Dans chaque épisode, il y a deux intervenants qui raconte le même événement dans la même période, comme pour la première saison. Sans trop spoiler ça donne ça.

Noah : il se sépare de sa femme Helen, quitte le domicile conjugal pour vivre avec Alison et il entame une procédure de divorce houleuse avec Helen. Dans un premier temps, ils vivent dans un petit chalet et Noah écrit son roman. Dès sa sortie, il fait un malheur, vendant des milliers d’exemplaires d’un roman controversé qui raconte sa rencontre avec Alison et sa famille à Montauk ainsi que les secrets des habitants et il fait passer Alison pour une nymphomane.

Mais très vite sa relation avec Alison devient tendue, il est souvent de mauvaise humeur et le couple se dispute sans cesse, car Noah fait une tournée à travers l’Amérique pour faire des lectures de son roman et des séances de signature, ce qui fait qu’il passe peu de temps avec Alison qui se sent abandonné. Ils doivent faire une thérapie de couple pour essayer de surmonter tout ça. De plus, Alison est enceinte ce qui n’arrange pas trop Noah déjà père de 4 enfants, et ça l’entrave dans ses projets d’écriture d’avoir un bébé sur les bras.

Alison : elle se sent très vite délaissée par Noah, vivant la plupart du temps toute seule dans leur appartement. Elle décide donc de reprendre des études de médecine. Elle se cherche. Sa grossesse ne l’enchante pas plus que ça, car elle ne sait pas qui est le père. Il peut être de Noah comme de Cole son ancien mari, et on va venir lui mettre la pression jusqu’à la faire chanter. De plus, les enfants de Noah sont abjectes avec elle, lui faisant vivre un enfer.

Cole : il est effondré par le départ de sa femme, Alison, et il part à la dérive, il boit plus que de raison et n’a pas de véritable but dans la vie. Il ne voit plus sa famille non plus. Mais son destin change, quand il retombe amoureux d’une latino qui travaille pour son frère Scott. Le seul hic, c’est que cette femme ne peut plus avoir d’enfant, alors que c’est le plus grand désir de Cole, mais il finira par l’épouser quand même, car elle apporte de l’équilibre à sa vie.

Helen :  Elle est dans la tourmente avec son divorce qui se passe mal, ses enfants toujours malades, et cerise sur le gâteau sa mère vient habiter avec eux, car il y a de l’eau dans le gaz avec son mari. Elle est tellement sous pression qu’elle lâche prise, se met à flirter avec le premier venu, se bourre la gueule, prend de la drogue et se fait épingler par les flics, oublie d’aller chercher les gosses à l’école, etc. Mais finalement elle va accepter la situation.

Bref, tous les épisodes sont sous haute tension, totalement addictif et l’on se demande bien comment la situation pourrait encore empirer. Je continue d’être fan de cette série et de ses acteurs. J’ai hâte de voir la saison 3.

Résultat de recherche d'images pour "the affair saison 2"

Berlin 56 / Ku’damm 56

Je suis avec beaucoup d’intérêt les mini-séries qui passent sur Arte, car elles sont d’une très bonne qualité. Ces derniers mois, j’ai vu des séries belges, anglaises, suédoises ou norvégienne, mais cette fois ci j’ai vu une série allemande, bien qu’en règle général je n’aime pas trop ce style trop rigide à mon goût.

J’ai donc découvert la série Berlin 56 en français et Ku’damm 56 en allemand, qui est le nom d’une artère mythique l’équivalent des Champs-Elysées. Ce n’est pas mon genre de série préférée, mais je l’ai trouvée très intéressante et bien documentée et je me suis finalement attachée aux protagonistes.

On suit donc la vie après guerre, de la famille Schöllack, dirigée d’une main de fer par la mère Caterina, dont l’unique but est de marier ses 3 filles et de diriger son école de danse de salon, après la disparition de son mari pendant la guerre. On nous laisse entendre qu’il a été fait prisonnier dans un camp de travail, mais il n’est toujours pas revenu.

Il y a la fille aînée Helga qui se marie avec Wolfgang, un jeune avocat prometteur qui est promit à de hautes fonctions. Mais bientôt Helga va découvrir la face sombre de son mari, violence conjugale, jalousie et homosexualité, alors que Helga est très rigide et vieille école.

Il y a Eva, calculatrice, qui est infirmière en psychiatrie, qui veut être dans la bonne société, au point de séduire son patron bien plus vieux qu’elle. Mais voici qu’elle est courtisée par le mari d’une de ses patientes et qu’elle entame une liaison torride. Son cœur balance, lequel choisir ? Et quelles seront les conséquences de ses actes ?

Et il y a la benjamine Monika, peut être la moins jolie, un peu grassouillette à lunette, qui vient de se faire renvoyer de son école ménagère. Elle décide donc d’enseigner la danse dans l’école de sa mère, mais elle est fortement attirée par les nouvelles danses : le rock, le tchatcha, le mambo et sa mère ne voit pas ça d’un très bon oeil. Sa mère veut la marier à Joachim, un fils de bonne famille, mais Monika découvre la sexualité avec Freddy, un juif ayant échappé aux camps et avec qui elle danse le rock et s’entraîne pour le 1er championnat de rock de Berlin.

La mère, Caterina, devra affronter son passé, expliquer comment elle a obtenu son école de danse, son amant qui est le père d’une de ses filles. Et les filles devront faire des choix de vie.

Certains passages font froid dans le dos, comme les électrochocs comme base de thérapie à l’hystérie et à la dépression, et les médecins qui sont en fait d’anciens médecins nasi faisant des essais sur des cobayes humains !

Il y aura une suite, sous le titre de Berlin 59 qui devrait sortir d’ici peu.   

Big little lies

Résultat de recherche d'images pour "big little lies"

Big Little Lies, ou Petits secrets, grands mensonges au Québec, est une mini-série américaine en sept épisodes de 60 minutes, basé sur le roman Petits secrets, grands mensonges de Liane Moriarty.

Le pitch : Madeline Martha Mackenzie est une mère de famille à la vie apparemment parfaite. Elle rencontre le jour de la rentrée Jane Chapman, la mère célibataire d’un petit garçon. Elle lui fait rencontrer sa meilleure amie, Celeste Wright, une femme d’apparence fragile, et les trois femmes se lient d’amitié.

Mais à la fin de la rentrée, un accident se produit. Ziggy, le fils de Jane, aurait étranglé la fille de l’une des mères les plus influentes de l’école. Cet accident qui semble pourtant sans conséquence va bousculer le quotidien de la petite ville de Monterey jusqu’au jour où un meurtre se produit lors d’une soirée pour l’école.

Autant vous le dire tout de suite, j’ai a-do-ré cette série ! D’abord le casting envoie du lourd avec Reese Witherspoon, Nicole Kidman, Zoé Kravitz et Shailene Woodley. La play liste qui passe tout au long des épisodes est superbe ainsi que le générique qui est tiré d’une chanson de Michael Kiwanuka, que je vous mets en fin d’article.

Je trouve que la façon dont l’histoire est racontée très originale. On démarre par la fin. La police est là, il vient d’avoir un meurtre ou un accident. Ensuite, la police interroge les habitants de Monterey qui participaient à cette fête. Et tout en flash back, on découvre les trois femmes fortes de l’histoire.

Il y a Reese Witherspoon qui joue Madeline Mackenzie, une femme dans la trentaine, qui ne travaille plus, à part bénévolement pour le théâtre de la ville. Elle a une fille adolescente d’un premier mariage avec qui elle se dispute constamment. Elle a beau être séparée de son premier mari depuis 15 ans, elle n’arrive pas à passer à autre chose, car elle le croise tout le temps et elle déteste sa nouvelle femme, jouée par Zoé Kravitz, jolie et bien plus jeune qu’elle.

Ensuite, il y a Nicole Kidman qui joue Céleste Wright, la quarantaine, mère au foyer de jumeaux turbulents, ancienne avocate, qui semble très éprise de son mari. Mais au fil de l’histoire, on se rend compte que son époux est un pervers narcissique, il lui interdit de travailler, de voir des amis, l’a séparée de sa famille en l’emmenant vivre à Monterey. Il la frappe régulièrement et ils décident de suivre une thérapie de couple. Cela va beaucoup aider Céleste à accepter ce qui lui arrive.

Et pour terminer le trio, il y a Shailene Woodley qui joue Jane Chapman, la vingtaine, mère célibataire d’un petit garçon timide. Jane est étrange et il est évident qu’elle a un secret, que l’on devine assez vite. Elle vit à Monterey depuis peu, venue pour échapper à ses démons, elle habite un petit appartement en bord de mer.

Sur un incident, ces trois là vont devenir les meilleures amies du monde, se serrer les coudes, se protéger mutuellement.

Cette série évoque très bien ce que vivent les femmes du XXI siècle. Il y a une guerre des nerfs entre les femmes au foyer et les wonder womans qui ont souvent des postes à responsabilité. On évoque des clichés, les femmes au foyer font du yoga, se baladent et boivent des cafés en terrasse et les wonder womans sont de mauvaises mères car elles aiment leur travail et ont des bonnes à domicile pour gérer la maison, les courses et les enfants. Tout est dans le paraître. Une fête d’anniversaire ne peut pas être réussie si toute l’école ne vient pas, et il faut un clown, un chapiteau, des chevaux, etc alors que la gamine a juste 6 ans !

Il n’y aura pas de saison 2, puisque l’affaire est résolue à la fin de la saison 1.

Mais j’ai aimé voir ces actrices dans une mini-série de qualité.

Devious Maids – suite et fin

Les premières saisons ici

M6 vient de diffuser la saison 4 de Devious Maids, qui est aussi la dernière, même si dans le dernier épisode, Marisol se fait enlever. 

Je dois dire que j’ai été très déçue par cette dernière saison, et effectivement il est temps que ça s’arrête. Le scénario part dans tous les sens, des questions laissées en suspend à la fin de la saison précédente ne sont pas résolues, et le scénario de cette saison 4  n’est vraiment pas crédible.

Cette saison se concentre surtout sur Zoila, qui pour la première fois ne travaille plus pour Geneviève de Latour. Marisol la place dans une maison où la patronne est à l’étranger pour 6 mois. Elle doit défaire les cartons et tenir la maison en son absence.

Mais totalement déprimée, elle essaie les vêtements de sa patronne, bien sûr on sonne, elle répond, et le charmant voisin (qui au passage doit avoir 15 ou 20 ans de  moins qu’elle) lui tape à l’œil, il croit parler à la propriétaire et Zoila ne dément pas. Elle commence à sortir avec cet homme, qui vit dans la maison voisine avec sa mère. Il l’invite partout, elle côtoie les riches, mais très vite ils ne sont plus sur la même longueur d’onde et voilà que la propriétaire revient.

Carmen travaille toujours pour les Powell, dans une maison quasi détruite, on ne parle plus trop de sa carrière de chanteuse, mais tout cela revient sur le tapis quand sa cousine (en fait sa fille qu’elle a abandonné à la naissance) vient vivre avec elle afin d’entamer une carrière de chanteuse.

Quand à Rosie, elle essaie de récupérer « M. Spence » qui a perdu la mémoire et qui s’est remis avec son ex-femme, qui se fait assassiner, et il est le premier suspect. Il part en prison, et Rosie essaie de trouver des preuves prouvant son innocence, la faute à une secte pas très convaincante.

Pour terminer, Marisol, tombe amoureuse de son producteur (celui qui va mettre en scène son roman) mais il se trouve que c’est l’un des ex-mari de Geneniève de Latour, et elles se livrent une guerre sans merci. L’élu de son cœur, se trouve être le plombier super canon de Desperate Housewives.

Les mystères de Laura

Résultat de recherche d'images pour "série les mystères de laura"

Les mystères de Laura, est une série policière américaine (copiée d’une série espagnole), qui se passe à New-York, et qui met en scène l’inspectrice Laura Diamond, mère de jumeaux de 8 ans et qui est en train de divorcer du père, Jake Broderick qui est lui aussi flic. Cette série comporte 2 saisons, avec des épisodes de 45 minutes.

Autant le dire tout de suite, ça ne casse pas 3 pattes à un canard, les enquêtes sont très quelconques, mais ce sont les personnages, fort en caractère, qui au final nous retiennent.

Il y a d’abord Laura, une rousse pulpeuse qui n’a pas la langue dans sa poche, qui passe son temps à négocier, que ce soit avec ses gosses, avec son mari, sa hiérarchie ou avec les suspects. Pour elle la procédure ne veut pas dire grand chose, elle suit son instinct et elle a souvent raison.

Résultat de recherche d'images pour "série les mystères de laura"

De l’autre côté, il y a son mari Jake Broderick, dont elle se sépare car il la trompe depuis trop longtemps, mais elle est encore amoureuse de lui, même si elle peine à se l’avouer. Une chose est sûre, il reste une forte complicité entre eux et au travail ils forment un duo parfait.

Résultat de recherche d'images pour "série les mystères de laura"

Saison 1 – 22 épisodes – 45 minutes

Dans le premier épisode, Laura arrête son chef car il est un ripoux et son remplaçant se trouve être son futur ex-mari ! Au fil des enquêtes, ils font avec, même si ce n’est pas évident tous les jours. Les enquêtes sont simples et ordinaires, de ce côté je suis un peu déçue.

En milieu de saison, Laura se fait draguer par un cuisiner, un beau brun, intelligent, créatif, patron de son restaurant, qui fait comprendre à Laura qu’il veut s’engager avec elle, et que sa paire de jumeaux ne lui fait pas peur. Au fil des épisodes, il lui demande de se décider, car il a une opportunité professionnelle qui lui fera quitter New-York, et il veut savoir si elle viendrait avec lui, sinon il est prêt à laisser passer cette offre pour pouvoir rester avec elle.

Elle lui demande un peu de temps pour réfléchir et lors du dernier épisode, son ex-mari se fait tirer dessus et il se retrouve entre la vie et la mort.

Saison 2 – 16 épisodes – 45 minutes

Au début de la 2ème saison, Jack sort du coma, mais il a quelques séquelles, entre autre des pertes de mémoire, et il croit être toujours marié avec Laura, mais cela pose problèmes lors des enquêtes, du coup, il n’est plus capitaine et redevient un simple inspecteur. Côté privé, il refait sa demande à Laura, car il désire revivre avec elle.

Que va décider Laura ? Comment se termine la série ? Qui meurt à la fin ? Je suis bien embêtée, car je ne m’en souviens pas ! J’ai vu cette série au début de l’année, j’ai tardé à faire la chronique … donc si vous voulez avoir des réponses, il faudra la regarder ! Ça prouve aussi que les épisodes ne sont pas transcendants.

En vrac – les navets 2

Voici quelques séries que je n’ai pas aimé ou qui ne m’ont pas convaincue, pourtant elles ont des styles très différents.

Résultat de recherche d'images pour "série vinyl"

D’abord Vinyl – saison 1 – 10 épisodes, il n’y aura pas de saison 2. Une série musicale, qui tourne autour de Richie Finestra et qui explique comment on monte un label en 1970, comment on approche les artistes et les ruses pour les faire signer. En résumé : sexe, drogue et rock’n roll.

Je l’ai regardé en entier, mais je me suis bien souvent embêtée vu que l’on parle très très souvent de drogue et qu’ils sont tous à l’ouest !!

Résultat de recherche d'images pour "série scorpion"

Ensuite, il y a la série Scorpion, qui part d’un fait réel qui s’est passé dans les années 80, où un gosse de 10 ans a réussi à pirater le gouvernement américain et entrer dans les programmes secrets de la NSA, FBI, etc.

On le retrouve 20 ans plus tard, il vient de monter sa boîte de dépannage informatique ! et un gars de la CIA vient le recruter pour sauver le monde !! Il y a actuellement 3 saisons de 22 épisodes, mais j’avoue que j’ai craqué au milieu de la saison 1, tellement le « héros » est antipathique avec un égo de la taille du Nevada !! Et puis, j’ai trouvé les différentes missions totalement aberrantes, et l’argo informatique m’a vite lassée.

Résultat de recherche d'images pour "série sam"

Ensuite, il y a Sam, mini-série de 6 épisodes, avec Mathilde Seigner dans le rôle principale, qui joue une prof dans la quarantaine et l’on suit son quotidien à l’école et à la maison avec ses 3 gosses de 3 pères différents.

Là non plus, je n’ai pas été convaincue, pourtant j’adore Mathilde Seigner et je ne sais pas si cette série valorise vraiment le métier de prof.

Résultat de recherche d'images pour "série les chroniques de shannara"

Pour terminer, une série sf avec les chroniques de Shannara. Je crois qu’il n’y a qu’une saison de 10 épisodes. Je voulais la regarder, car j’ai acheté les bouquins mais jamais lus et il me manque plusieurs volumes.

Au final, j’ai trouvé le rythme très lent et l’histoire pas passionnante du tout, les tours de magie poussifs. A bout de 4 épisodes, j’ai arrêté.