Retour sur septembre 2019

Globalement un beau mois de septembre … du soleil, de la chaleur … une petite semaine de pluie et de froid … une belle balade au château de Penthes, avec un parc magnifique … un endroit à Genève que je ne connaissais pas … le premier refroidissement de la saison … qui tourne en grippe intestinale ;-( … un nouveau billet de 100 fr … et comme les billets ne changent que tous les 25 ans … une étape dans une vie … encore un peu de douceur de vivre … la reprise du travail avec une nouvelle équipe …

 

Spoutnik qui se porte comme un charme … un peu plus posé … un peu moins chiant … avoir envie de nouveauté … changer de parfum … visiter mon ancienne bibliothèque après rénovation … de beaux espaces pour travailler … mais 30 % de bouquins en moins ;-( … je sais déjà que je n’y remettrai plus les pieds … sauf peut être pour les bd , et trouver un coin tranquille pour bouquiner l’hiver …

Coté cœur rien d’exceptionnel … toujours à chercher la bonne personne … me disputer avec un homme qui me tient à cœur pour une bêtise … il sera trop fier ou trop stupide pour communiquer ou s’excuser … annuler un rencard car je suis malade … et l’autre trouvera ça inadmissible ! … tellement d’hommes avec aucune culture, aucune conversation … et on ne parle pas de la politesse … bref, le néant …

 

Pour la première fois depuis 3 ans, ne pas arriver à l’objectif … être préoccupée au point de ne pas avoir envie de sortir ou marcher … faire le strict minimum … pas fais mes séances de sport non plus … ne plus avoir envie d’être seule … ne plus vouloir faire de sport seule … ici aussi un peu le néant …

 

 

Publicités

Ça m’agace – 4 !!

Voici un bon moment que je n’ai pas râlé, et il est temps de se défouler. Il y a deux choses qui m’agacent prodigieusement en ce moment, l’un concerne « la mode » et l’autre le monde des blogs.

En ce qui concerne la mode, il s’agit plutôt d’un vêtement utilisé à mauvais escient, et il s’agit du training !! Au départ, il est utilisé pour faire du sport et par la suite on l’a utilisé pour rester tranquille à la maison, éventuellement aussi pour aller chercher une bricole au magasin un samedi de novembre et qu’on a la flemme de s’habiller pour 5 minutes. Jusque là je peux comprendre.

Ce qui me choque et m’agace prodigieusement, c’est quand le training devient un habillement pour aller au travail ! Alors même si je travaille dans le social et que l’on est un peu plus cool, ça fait super négligé, surtout quand la personne porte le même training pendant une semaine et qu’au départ il est déjà taché ou troué !! De plus, ce genre de vêtement est très moulant, autant pour les filles que pour les garçons, et cette vision est parfois déplacée dans le monde du travail, surtout avec des personnes difficiles.

La semaine passée je me suis rendu compte que la moitié des gosses qui vont à l’école, se contente d’y aller en training, c’est surtout le fait des ados, mais j’ai aussi vu une tripotée de gamins de moins de 10 ans aller à l’école en training, comme si c’était trop compliqué pour les parents de les habiller !!

*******************************

La deuxième chose qui me chagrine c’est au niveau des blogs et des comptes Instagram que ça se passe.

Pour ma part, c’est mon espace de liberté et de création, je dis ce que je veux, j’invente les catégories qui me plaisent (comme celle de Fitbit), j’écris sur des sujets qui m’inspire ou m’agace, je lis et commente des auteurs qui sont moins connus sur la blogo, et c’est mon choix personnel d’avoir parfois des lectures décalées.

Les rares fois où j’ai parlé de mon blog à mon entourage, j’ai tout de suite eu des réactions du style : tu dois écrire sur ceci / tu dois parler de tel livre ou de tel auteur / tu dois faire ceci ou cela … …

EUH NON NON ET NON. Si mon blog ne te plaît pas, ne le regarde pas ! ou zappe le de tes contacts, ou même mieux, tu n’as qu’à créer ton propre blog !

Et c’est pareil pour mon compte Instagram. Je photographie ce que je veux, je le mets en scène comme bon me semble, je peux faire une série sur un thème, comme mettre des photos à bâtons rompus ! Parfois je présente mes lectures et parfois non.

Alors ce qui m’exaspère, ce sont ces blogueuses ou instagrameuse (car ce sont toujours des filles) qui demandent à « leur public » : je dois lire quoi ? / je dois parler de quoi ? / je dois vous faire des vidéos ? / je dois me maquiller comment ? / je dois faire un régime ? / je mange quoi ? / je dois vous parler de ma vie privée ? comme si elles n’étaient pas capables de gérer leur vie, leur blog ou compte insta comme bon leur semble. Elles ont tellement peur de perdre « du public » qu’on pourrait les faire danser sur la tête complètement à poil, ou qu’on pourrait les faire sauter du haut d’un immeuble !!

Je trouve ça tellement et triste et lamentable. Laissons à chacun et chacune sa part de poésie, sa créativité, sa vision du monde et tant pis si ça ne plaît pas à tout le monde !

Pour ma part, je pense qu’il vaut mieux être un peu décalé, mais en accord avec soi-même, plutôt que de faire comme tout le monde et finalement être un mouton !!

 

Retour sur août

Une température chaotique .. soit on est en canicule … soit il pleut, voir il grêle … et là on a franchement froid …j’avoue que ça m’épuise tous ces changement de température … devoir remettre des baskets ;-( … avoir une veste sous le coude … sentir qu’on est déjà à la fin de l’été … faire la reprise … de l’école et du travail …

Ne pas profiter des soldes pour les vêtements … car un certains nombres de grands magasins ne mettent pas la clim !! … pas top pour essayer des vêtements … trouver deux jolies tasses à thé … en action … avoir quelques jours de vacances … ensuite faire des semaines de trois jours … l’association pour laquelle je travaille ne désemplit pas … toujours des problèmes à régler … des lettres et des cv à faire … être multi-polyvalente et courir tout le temps … ne pas voir le temps passer … remettre en route la permanence …

 

continuer mon cours d’espagnol … ne pas tellement profiter de l’été … n’avoir jamais été au parc pour lire … pas plus chez Starbucks … laisser un inconnu envoûter mon cœur … avoir l’impression d’avoir trouvé mon alter ego … avoir des discussions passionnées qui durent des heures … tous les jours … vivre sur un petit nuage … en tomber brutalement au bout de 15 jours …. ne pas avoir envie de s’en remettre … ne pas avoir la force de pleurer … devoir traîner ce spleen, cette mélancolie … sourire pour la façade alors que mon cœur a été remplacé par des pierres …

Spoutnik est plutôt sage … il passe beaucoup de temps dans la salle de bain … mais deux moineaux entre dans l’appartement … et là c’est le carnage … j’ai pu en sauver un …  mais l’autre y  est passé … pour une fois il n’y est pour rien … aller à Romont … faire un tour en voiture confortable … voir autre chose que ma ville et respirer l’air de la montagne … découvrir Burger King et aimer ça …

marcher mais pas plus que ça … pour la première fois en 3 ans ne pas atteindre mon objectif … être fatiguée et dormir peu et mal … ne pas avoir fait mes exercices de fitness non plus … le poids en goguette … ne pas vouloir y penser …

 

Retour sur juillet

3 semaines de canicule … un ressenti entre 35 et plus de 40 degrés en plein soleil ! … quelques jours plus frais, gris et venteux … et retour de la chaleur.

L’ambiance générale est aux vacances … au travail une ambiance vraiment détendue, même si l’on fait tourner la baraque avec 3 ou 4 personnes … des journées soutenues, mais le temps passe si vite … les étudiants sont enfin tous partis … profiter des soldes pour acheter des draps housses et de jolies parures de duvet … sinon il fait trop chaud pour essayer des vêtements … surtout dans des magasins non climatisés ! … faire réparer mon lit en urgence avant qu’une planche ne me fracasse la tête … avoir du plaisir à retourner chez Starbucks, mais pas le temps de lire au parc … avoir enfin une semaine de congé … et même si je suis restée ici, ça m’a fais du bien.

Côté amour, un pétard mouillé … avoir un coup de cœur pour un homme qui n’a finalement pas le temps … avoir investi beaucoup d’énergie pour rien … regretter d’avoir perdu 2 mois en discussions stériles … avoir un gros coup de blues … trouver la vie sans intérêt … la solitude pèse lourd.

Continuer à marcher pour se vider la tête … à cause des fortes chaleurs marcher moins … le premier jour du mois ma fitbit charge 2 me lâche … faire sans pendant 15 jours … me sentir toute nue sans … réaliser que je ne peux pas m’en passer … profiter des soldes pour acheter le nouveau modèle … bienvenue à la charge 3 … avoir un nouveau badge … marcher 4’800 km en 3 ans …

Premier semestre 2019

Il me semble que le temps passe de plus en plus vite ! Les six premiers mois de 2019 sont déjà écoulés et il est l’heure de faire le bilan sportif.

J’ai effectué au total, entre janvier et fin juin, un total de 1’008 km, ce qui fait une moyenne de 168 km par mois, et donc, chaque mois j’ai atteins mon objectif, qui était de 150 km.

Je suis agréablement surprise de voir que je peux marcher plus de 150 km par mois, sans trop souffrir des jambes, j’ai rarement des crampes ou les jambes lourdes.

De plus, cette année, j’avais encore augmenté la difficulté et je n’étais vraiment pas sûre d’y arriver régulièrement. Je pense que ce qui fait ma régularité, c’est aussi le fait d’être obligée de sortir tous les jours pour aller travailler.

Donc un bilan positif, et j’espère que les six prochains mois seront aussi faciles. 😉

5 ans, la sérénité

 

Voici venu le temps de mon anniversaire. En juin je fête mes 5 ans et je me porte bien. Mon poids et ma grandeur se sont stabilisés et je suis au top de ma forme.

Depuis le début de l’année je suis bien plus calme, plus câlin et je dors beaucoup et surtout dans le même rythme que ma maîtresse ! Je joue toujours, surtout avec de petits animaux en peluche attaché à ma canne à pêche. Sinon j’ai cessé de jouer avec mes balles en couleurs.

Qui dit été, dit chaleur voir canicule, et ça se passe bien, car à la maison il y a un ventilateur à ma hauteur, ce qui fait que j’en profite autant que ma maîtresse. Autrement le carrelage frais de la cuisine ou de la salle de bain, c’est bien aussi.

 

Retour sur avril

Une météo extrêmement variable … du froid, du vent … une matinée de neige, comme le prouve la photo ci-dessus … en fin de mois 3 journées à 35 degrés !! … et le lendemain, de la grêle et seulement 5 degrés … globalement beaucoup d’eau et une météo qui change beaucoup trop vite pour moi … j’ai de la peine à assimiler tous ces changements et ça m’épuise … enlever les collants … remettre les collants … et la doudoune aussi …

 

Mais le mois d’avril, c’est le mois des fleurs … comme ces iris qui fleurissent en bord de route, dans la poussière et la pollution, chaque année avec persévérance … bientôt Pâques et surtout ses vacances … pouvoir dormir et faire un peu ce que je veux … finalement ça ne sera pas tout à fait ça :-// … à la place de nouvelles responsabilités et un chat grognon … faire mon quotas de bonnes actions … entre autre, être la seule assez maligne pour téléphoner aux pompiers pour sortir une personne coincée dans l’ascenseur un dimanche matin … signer enfin mon contrat, après 8 mois d’attente !! … avoir un retour positif sur mon bilan professionnel … être enfin reconnue dans mon poste et mes attributions … côté cœur rien de nouveau … pas de rendez-vous … le calme plat …

 

Qui dit avril, dit nouvelles séries … la dernière saison de GOT … comprendre Game of thrones … regarder la 6ème saison de Chicago Fire … découvrir une mini-série anglaise, Kiri … être à fond dans Koh Lanta … aimer cette « guerre des chefs » et les nouvelles règles du jeu …

 

côté sport, tout se passe bien … une fois de plus arriver à l’objectif fixé … toujours avec facilité … en tout cas pour la marche … toujours de la peine à respecter les séances cardio, ou gym, ou yoga … et toujours le poids qui fait le yoyo …

 

 

Retour sur janvier – février – mars 2019

Janvier : Démarrer l’année avec l’ascenseur en panne … trois semaines déjà que ça dure … ne pas avoir envie de retourner au travail … avoir trop aimé le rythme des vacances … celui où on ne fait rien … le temps est triste, gris, froid … bref, comme un mois de janvier … et comme d’habitude le moral est plombé … vouloir faire les soldes et ne rien trouver qui me tente …

Côté cœur : rien à signaler … aucune rencontre … aucune discussion.

Côté séries : une très bonne mini série française : Philarmonia … j’en parle bientôt … la suite de la série Blacklist … avec une saison 4 super intéressante … là aussi il faut en parler.

Février : un début de mois très froid, avec un peu de neige … en milieu de mois le retour du soleil … même si les températures sont basses, ça fait du bien au moral … finalement avoir du plaisir à retourner au boulot … manger gastronomique et ressortir morte de faim … mais une expérience intéressante avec les migrants … avoir le temps de découvrir leurs histoires et leurs rêves … avoir du plaisir à se balader … manger des sushis … cela faisait longtemps … accrocher mon nouveau tableau …

Côté cœur : toujours le vide intersidéral …

Côté série : la saison 5 de Blacklist … toujours de très bonne facture … une série anglaise : the Cry … surprenante et d’actualité …

 

Mars : un peu plus de soleil … mais beaucoup plus de bise et globalement plus froid … me casser la tête pour trouver un fond de teint qui me convienne … finalement trouver mon bonheur chez Kiko Milano … avoir beaucoup de chance … à chaque fois que j’achète quelque chose, c’est en action … maquillage, chaussures, accessoires … avoir plus de travail … mais des choses plus intéressantes … m’investir plus dans le domaine juridique … avoir plus d’empathie avec les gens … être remerciée pour mon bon travail … nouer de nouvelles amitiés sur mon lieu de travail … avoir de nouveaux voisins … avec deux gosses parfois très bruyant … manger chinois avec bonheur …

Côté cœur : quelques conversations téléphoniques peu concluantes … un premier rv soporifique … des zones d’ombres qui me font tiquer … un très bon rv, mais le feeling n’est pas là … des explications floues … des hommes très courageux qui « oublient » juste de donner des nouvelles !

Côté série : la saison 3 de « True detective », vraiment très bien … une série française « les bracelets rouges » vraiment étonnante … j’en parle bientôt … enfin pouvoir enregistrer les dernières saisons (6, 7 et 8) de « Dr House » … ainsi que les dernières saisons de « Desperate Housewives »

Côté sport c’est très positif … durant les 3 premiers mois de l’année j’ai tenu mes objectifs … assez facilement, malgré le temps … du moins pour la marche … pour le côté exercices au poids du corps, c’est pas encore ça … j’ai de la peine à tenir mes engagements … soit par manque de temps … ou plus envie, ou trop fatiguée … je renonce un peu vite … conséquence mon poids fait le yoyo … et je stagne …

 

Objectif sportif 2019

Résultat de recherche d'images pour "basket skechers femme sans lacets"

Qui dit nouvelle année, dit nouvel objectif sportif … et comme j’ai atteins facilement mes objectifs l’an passé, j’ai décidé de corser encore un peu les chiffres.

Pour 2019, l’objectif de marche est le suivant : faire 150 km par mois, soit marcher 5 km par jour, ce qui me semble assez réaliste par rapport à mon mode de vie actuelle. Cela me fera donc 1’800 km pour l’année.

En ce qui concerne la perte de poids, je vais de nouveau essayer de perdre 1 kg par mois et surtout de muscler le corps et de perdre des centimètres, notamment au tour de taille, car les cuisses ont bien travaillés. Je sais que je peux le faire, mais pour cela il faut que je fasse du cardio, que je reprenne le vélo et que surtout j’arrive à agender ces séances plusieurs fois par semaine et m’y tenir !!

Voilà … les grandes lignes sont jetées, il reste plus qu’à …

Et pour terminer sur un point positif, je dois avouer que j’ai peu perdu de poids, mais ce que j’ai perdu, je ne l’ai jamais repris.

 

 

Bilan sportif 2018

Côté sportif, ça roule plutôt bien, objectif de marche réussi, soit 120 km par mois … chaque mois … j’ai même fait 404 km en rab.

Ça m’a vidé la tête … j’ai bravé le froid, le chaud et parfois la pluie … pourtant parfois avoir la motivation pour sortir seule n’est pas évident … c’est vraiment là que j’aurai besoin d’avoir un partenaire.

Par contre côté poids j’ai ramé grave … je n’ai pas atteint l’objectif fixé … la seule chose dont je peux être fière c’est d’être restée dans la fourchette fixée.

J’aime cette phrase de Mike Horn : marcher seul c’est aller vite, mais à deux c’est aller plus loin … j’ai besoin d’un partenaire pour aller plus loin, et plus longtemps … sortir de ma zone de confort …