Publié dans COVID-19, Juste moi

Le nez au vent

Les années se suivent, mais au final ne se ressemblent pas !

Depuis près de 2 ans, nous vivons et nous pensons Covid en permanence, avec toutes les contraintes que cela suppose. Mais à la mi-février, le Conseil Fédéral a levé ces mesures (le port du masque dans les magasins entre autre) et dès le début mars on a plus besoin de porter le masque dans les transports.

J’avais tellement attendu ce moment que quand il arrive ça fait un peu peur, mais pour moi prime le bonheur de ne plus transpirer et suffoquer sous le masque, et comme nous avons été bien dressés, les distances entre les personnes restent, ce qui n’est parfois pas plus mal. Quand à la population à Genève elle fait comme elle le ressent. Certains gardent le masque (dans les magasins, la rue, les transports) car ils ne se sentent pas à l’aise, d’autres l’enlèvent car ça leur convient mieux comme ça et tous le monde cohabite sans dispute et sans tension. Moi même, dans mon sac à main, dans une petite boîte, j’ai deux masques propres, au cas où je ressentirai le besoin de me protéger.

Avec plaisir je redécouvre le visage et le sourire des employés dans les magasins que je fréquente. Certaines enseignes ont décidés de laisser les protections en plastique, d’autres les ont enlevées au bout de quelques semaines, c’est toujours selon le ressenti de chacun.

Avec le beau temps les gens se rapprochent, recommence à faire des activités ensemble, peu à peu on laisse tomber les gestes barrières.

Le Covid disparaît des conversations, on n’en parle plus trop à la télé et dans les journaux et parfois j’ai l’impression d’avoir vécu un mauvais rêve et je me dis « tout ça pour ça » ! Je vais donc essayer de reprendre le cours de ma vie.

Publié dans Juste moi, mon moral vu de ma fenêtre

Janvier à mai 2022

Un début d’année très difficile dans tous les domaines de ma vie … janvier et des problèmes qui me tombent dessus sans discontinuer … avoir de la peine à faire face … ne pas trouver de solutions satisfaisantes … avoir un taux d’angoisse très fort …

En février l’immeuble où j’habite prend feu … heureusement les pompiers sont très réactif … mais des coups de masse en pleine nuit dans les murs et défoncer la porte de mon voisin du dessous … entendre le chat hurler d’angoisse … ne pas pouvoir sortir de chez moi, car la fumée est trop épaisse … 45 minutes d’épouvante, mais finalement on s’en sort plutôt bien … ne pas pouvoir dormir pendant plusieurs semaines … avoir peur à chaque fois que ça sent le brûlé …

Dans la foulée j’apprends que ma coiffeuse depuis 28 ans prend sa retraite … elle a une opportunité et elle a bien raison … mais ça me rend très triste …

Mars / avril passent à toute vitesse … je me sens tout le temps décalée … les mauvaises nouvelles n’épargnent pas mes proches non plus … me sentir de plus en plus mal à l’aise dans l’immeuble où j’habite … des incivilités quotidiennes … une saleté sans nom, entre les gens qui renversent des boissons dans les étages … ceux qui pissent régulièrement dans les escaliers et ceux qui gerbent dans l’ascenseur au moins une fois par semaine … ils n’arrivent pas non plus à jeter leurs poubelles dans le container adéquat … sûrement trop compliqué pour tous ces crevards qui viennent de l’autre côté du monde et qui n’ont pas trop envie de s’adapter … ils ont enlevé le gazon des parties communes pour y planter des salades et des carottes et interdisent quasiment l’accès aux autres locataires !!

J’avoue que mon quotas de bienveillance est bien entamé …..

Bref … pour finir la découverte d’un ensemble vocal qui me fait de bien

Publié dans Bla-bla-bla, Juste moi

Un passage

Nous voici entrés dans une nouvelle année, et je n’ose rien souhaiter (bonheur, santé, amours, etc) tellement la situation est étrange depuis quelques années.

La seule chose dont je suis sûre, c’est de faire au mieux de mes capacités avec ce que j’ai, parfois très peu, parfois un peu plus, de prendre un jour après l’autre, essayer de vivre intensément chaque journée et faire au mieux pour rester dans l’instant présent et ne pas me projeter trop loin.

Pas de « bonnes résolutions » pour moi, je vais juste continuer ce que j’ai commencé, continuer à faire du sport, le plus régulièrement possible, continuer à méditer, marcher, lire beaucoup et diversifié. Prendre du plaisir à écouter de la musique et sortir des sentiers battus.

Merci à toutes celles et ceux qui me suivent, parfois depuis peu et pour d’autres depuis des années, j’espère vous retrouvez tout au long de cette nouvelle année et que les choses soient douces pour vous.

Publié dans Bla-bla-bla, Juste moi

Passage à l’heure d’hiver – changement d’heure

Voilà … tout est dit dans l’image ci-dessus. Mais il semble que ce soit la dernière fois que nous ferons ce changement.

L’instauration de l’heure d’été en 1977 en Europe et en 1981 en Suisse (l’heure d’été avait été rejetée nettement lors de la votation populaire du 28 mai 1978) était censée nous faire tirer un meilleur profit de la lumière du jour et donc nous faire économiser de l’énergie suite à la crise pétrolière.

Mais si l’adoption de ce décret avait du sens il y a 45 ans, selon une étude d’évaluation des impacts énergétiques du régime d’heure d’été, mis à jour en 2009, par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie « le changement d’heure permet des économies d’énergies et de CO2 réelles mais modestes, pour un coût quasi-nul de mise en œuvre ». Des résultats qui s’expliquent notamment par l’évolution des éclairages publics, de moins en moins énergivores.

Les chefs d’Etat des membres de l’Union se sont prononcés pour l’arrêt du changement d’heure, mais les élus des différents pays peinent à s’entendre sur l’heure définitive à adopter. Plutôt heure d’hiver ou heure d’été ? 

En attendant de savoir quelle heure sera choisie (heure d’été ou d’hiver) profitez bien de votre dimanche, que ce soit pour faire une grasse matinée, du sport, des câlins sous la couette, lire ou regarder la dernière série en vogue.

Publié dans Juste moi, Méditation - yoga

Similitudes entre yoga et méditation

Il y a beaucoup de gens, qui ont de la peine à faire la différence entre yoga et méditation, car certaines choses sont communes aux deux pratiques.

En ce qui concerne la méditation, elle se pratique le plus souvent assis sur une chaise ou un coussin et en règle générale immobile. On se concentre sur sa respiration, on se connecte à son corps, son ressenti et ses émotion à cet instant précis. On essaye de canaliser ses pensées, de prendre du recul et de limiter « le bavardage mental » et les ruminations sur son passé ou sur des problèmes qui nous tourmentent.

Parfois, la méditation se fait debout, soit immobile pour ressentir les muscles de notre corps ou en bougeant les bras ou de la marche très lente et en conscience pour comprendre et ressentir toutes les étapes pour mettre un pied devant l’autre et se concentrer sur le mouvement que l’on effectue.

Pour ce qui est du yoga, il s’agit plus de faire des mouvements, plus lent que le fitness et moins intensif, mais là aussi on ressent chaque muscle sollicité, car on maintient la position plus longtemps, ce qui sollicite aussi les muscles. Le but étant de devenir plus souple et de coordonner son souffle avec les mouvements effectués.

On travaille beaucoup la posture, se tenir droit, se grandir, la souplesse, l’équilibre, l’ouverture des hanches. Il y a des postures debout, assis sur une chaise (pour les personnes âgées ou à mobilité réduite) et un certains nombres couchées. Et franchement, après 40 à 60 minutes de yoga, on sent bien les muscles qui ont travaillés.

La philosophie du yoga, c’est d’être bienveillant avec son corps, car je peux réussir une posture le lundi et refaire la même le lendemain et ne pas y arriver (par exemple se toucher les pieds), parce que je suis fatiguée ou que j’ai des courbatures et ce n’est pas grave.

En principe, une leçon de yoga commence en position couchée et les 5 à 10 premières minutes sont consacrées à la méditation, prendre conscience de son corps, le ressentir ainsi que des éventuelles douleurs, se synchroniser avec son souffle, avant de commencer la pratique. Et à la fin de la leçon, on fait 5 minutes de méditation pour détendre les muscles. C’est peut être à cause de ça que l’on confond yoga et méditation.

Publié dans Juste moi, mon moral vu de ma fenêtre

Retour sur août et septembre 2021

Globalement un mois d’août très ensoleillé et chaud … avoir l’impression d’être encore en vacances … aller chez Kiko faire provision de maquillage … je ne suis pas entrée dans un magasin (vêtements ou maquillage) depuis près de 2 ans !

Découvrir l’enseigne « Bon prix » et profiter un peu des soldes … retourner chez Burger King et profiter de la terrasse … avoir un bouchon dans l’oreille en plein été ! … acheter mon agenda 2022 … première tarte aux pruneaux … un régal … dommage qu’ils ne soient pas mûrs la plupart du temps, mais dans une tarte ça passe …

Niveau marche, faire le strict minimum … pas beaucoup de fitness et de yoga … pas de motivation … essayer le jeun intermittent … finalement ça me convient bien mieux que je ne le pensais …

Septembre et sa baisse de température … des matins dans la brume … heureusement le soleil revient l’après-midi … sentir l’automne approcher à grand pas … voir les marrons tomber des arbres …

Arriver à la fin de mon Spotify gratuit … et être conquise … marcher plus … acheter une paire de basket pour l’automne … faire les grands nettoyages … faire venir le plombier car tous les lavabos sont bouchés … régler des problèmes administratifs bien stressants … me trouver bloquée à cause du pass sanitaire … ne même plus pouvoir entrer dans une bibliothèque … profiter des derniers rayons du soleil …

Publié dans Juste moi, Méditation - yoga

Ici et maintenant

Voici la posture classique pour méditer, mais on peut tout à fait s’asseoir sur une chaise, les pieds bien à plat, ancrés dans le sol, avec le dos droit et qui n’est pas appuyé contre le dossier. C’est ce qu’on appelle « une posture digne ».

Ensuite méditer c’est quoi ? C’est essayer de rester immobile dans la position ci-dessus et de se concentrer sur sa respiration, comment le nez ou la bouche inspire et expire, si possible calmement et essayer de se détendre et de profiter de ce moment rien qu’à soi. Il n’y a pas de but à atteindre, pas de performance, rien à faire, juste profiter de ce moment que l’on s’offre et l’on essaie de laisser ses pensées parasites en dehors de cette bulle, ce qui est très compliqué et presque impossible, alors il est proposé de les laisser passer comme des nuages et de revenir à son souffle aussi souvent que nécessaire.

Ici et maintenant c’est quoi ? C’est essayer de vivre le moment présent uniquement. Ne pas ruminer son passé et ne pas se projeter sans cesse dans le futur. Etre à ce qu’on fait, quelque soit la tâche, essayer de se concentrer dessus et d’en profiter. C’est une règle difficile à appliquer lors des tâches ménagères (repassage, vaisselle, passer l’aspirateur) car ce sont des tâches que l’on fait de façon automatique et notre esprit vagabonde mais pas toujours dans le bon sens.

Alors voici deux exemples qui seront sûrement parlant pour vous.

Pendant les 15 à 20 minutes où je vais faire la vaisselle, mon esprit va partir dans le futur proche : je pense à la liste des courses, aux mails que je dois écrire, téléphoner à Pierre pour préparer le barbecue du week-end, réfléchir à la liste des invités, me demander si il fera beau temps, sinon comment on va faire ? je réfléchis aux courriers administratifs, etc. Au lieu de penser à ce que je lave, la température de l’eau, faire attention à ne pas casser une assiette, ne pas lâcher une tasse et de ce fait l’ébrécher.

Quand je suis en train de me doucher, au lieu de profiter de l’eau tiède sur mon corps, de me détendre, de sentir l’odeur de mon gel douche et de me relaxer et d’apprécier ce moment, je prends littéralement ma douche avec mes collègues ! car je dois me dépêcher pour attraper le tram de 7h18, je dois envoyer des mails, préparer la séance de 8h15, écrire le procès-verbal, remettre en place les étudiants qui arrivent toujours en retard, distribuer les tâches de la semaine à chacun, faire une floppée de téléphones que je n’ai pas eu le temps de faire hier, etc.

En conclusion, pour être moins stressée et profiter de ma vie, je gère la réunion au moment où j’y suis, ensuite je gère chaque mail au fur et à mesure, pareil pour les téléphones, en me concentrant sur ce que je dois dire ou écrire. Une fois la tâche faite, je peux l’oublier (car tout est réglé) et passer à la suivante et ainsi de suite tout au long de la journée.

Ca peut sembler simple mais ce n’est pas aussi facile à faire. Mais chaque jour je m’entraîne, je m’améliore et je gagne en paix de l’esprit.

Si vous avez un avis, ou des trucs pour se faciliter la vie, ou si vous voulez parler de votre expérience de la méditation, n’hésitez pas à partager 😉

Publié dans Juste moi, mon moral vu de ma fenêtre

Retour sur juin – juillet 2021

La photo ci-dessus est représentative de la météo de juin et juillet … 20 jours de pluie par mois … un temps gris et venteux … digne d’un mois d’octobre … il fait gris et très humide … et quand le soleil arrive il fait directement 35 degrés … comme toujours j’ai de la peine à supporter ces brusques changements de température … mais je prends un jours après l’autre et j’essaie de faire avec …

Avoir un nouveau médecin … refaire toute une batterie d’examen … avoir presque le diabète … mais finalement non … mais devoir surveiller mon poids et faire des prises de sang plusieurs fois par an … être déjà à la fin du premier semestre … j’ai l’impression d’avoir loupé des mois … les gosses sont déjà en vacances … et les adultes aussi … la ville retrouve un certain calme … avoir mon anniversaire … et celui de Spoutnik aussi …

Franchir le pas et m’acheter une brosse électrique pour le nettoyage du visage … enfin découvrir Spotify et reprendre goût à la musique … finalement ce n’est pas si compliqué, et pas trop cher … recommencer à faire des gâteaux … ma frustration de l’été … ne pas pouvoir manger de fruits, car soit dur comme de la pierre et des prix exorbitant …

Côté sport très très contente de ma Garmin … un super produit … pas beaucoup marché, mais j’ai réussi à gagner des badges comme celui ci-dessus … dans la foulée j’ai acheté la balance connectée de la même marque … je commence à trouver mon rythme avec mes vidéos de yoga … j’essaie d’en faire 3x par semaine … et déjà j’ai moins mal dans le corps en me réveillant … la souplesse revient tellement vite … j’aime la voix d’Ariane de yoga coaching … elle détaille bien chaque posture et c’est un vrai plaisir de travailler avec elle 😉

Publié dans Juste moi, mon moral vu de ma fenêtre

Retour sur mai 2021

Une photo qui n’est pas du tout représentative de la météo du mois de mai, vu qu’il a dû pleuvoir pendant quasiment 22 jours … pas représentative non plus de mon humeur, qui fût comme le temps, grise et pluvieuse … mais le soleil et le retour de la chaleur ont sauvés les derniers jours du mois de mai … promesse d’un mois de juin plus apaisé ?

Mai et ses problèmes administratifs qui m’ont minée et stressée … le décès de mon père que j’ai toujours de la peine à digérer … même 18 ans plus tard … une mélancolie pas toujours assumée … un sourire de façade … des douleurs et des crampes abdominales … pendant 10 jours me tordre de douleurs … donc ne pas sortir et ne pas marcher …

Commencer à sortir les affaires d’été … dormir avec la fenêtre ouverte … et finalement laisser la fenêtre ouverte 20 h sur 24 … être inondée par la lumière du jour et en fin de mois par le soleil … refaire de la méditation plus régulièrement … et dans la foulée prolonger mon abonnement de 6 mois … être toujours enchantée par ma Garmin … découvrir que j’ai encore un peu l’esprit de compétition … aimer gagner des badges dans des sports ou des activités que je ne pensais pas faire un jour … acheter une brique de yoga qui est finalement bien utile dans certaines positions … trouver mon rythme avec Ariane de yoga coaching … commencer à travailler avec l’appli Nike, totalement gratuite, pour le cardio et les exercices de fitness …

Publié dans Bla-bla-bla, Juste moi, Livres

Bilan lecture et série 2020

Oui je sais, je ne suis pas une rapide 😉 J’ai hésité à écrire ce billet car l’année passée j’ai lu assez peu de livres, mais finalement comme j’ai fait quelques belles découvertes, je tenais à en parler ici.

Grosso modo, j’ai dû lire 25 à 30 romans, jusque là rien d’exceptionnel. Ce qui fût plus singulier, c’est que j’ai lu uniquement des livres m’appartenant. Je n’ai pas été à la bibliothèque (les mesures Covid m’ont enlevés le plaisir de farfouiller dans les rayons).

J’ai commencé à utiliser l’appli : Kobo, qui est gratuite et bien fichue sur mon I-Pad. Pour l’instant, au niveau numérique, j’ai lu 3 ou 4 romans que j’ai pioché dans les gratuits, afin de me faire une idée et j’ai trouvé ce type de lecture très agréable, au point de commencer à en acheter au moment des soldes, et cela me permets de découvrir des auteurs qui sont moins chers sur la Kobo que le grand format en librairie.

La première chose, j’ai enfin pris le temps de lire une romancière genevoise : Corinne Jaquet qui est politologue de formation et qui pendant 10 ans fut journaliste pour « La Suisse », journal disparu depuis fort longtemps. Elle a écrit une série policière avec un duo inspecteur / journaliste, pour des intrigues qui se passent dans les différents quartier de Genève. Je vous en reparle bientôt.

La deuxième chose, j’ai enfin lu un roman de Donato Carrisi, un one shot, et j’ai beaucoup apprécié ma lecture et la plume de l’auteur, ce qui me donne envie de lire d’autres one shot et peut être sa trilogie.

Dernière chose, j’ai lus une partie de mes poches de Stephen King, que j’ai acheté entre 1980 et 1995 (sic), avec divers degrés de satisfaction, et dans un futur proche je vais lire les brochés que je me suis offert au rythme de un chaque année avec des couvertures magnifiques.

Côtés séries, comme à mon habitude, j’ai visionné 65 séries, dont 30 nouvelles séries et pour les autres ce sont des suites de séries que je suis depuis un certain temps. Le bilan est très bon et je vous ferais les critiques tout au long de l’année, mais je voulais en mettre quelques unes en avant, comme :

  • Beforeigners, série de sf norvégienne
  • Coroner, série dramatique canadienne
  • Prodigal son, série dramatique américaine
  • Cardinal, série policière canadienne avec son inspecteur attachant
  • Good Girls, série dramatique américaine vraiment excellente
  • Dérapages, mini-série française avec Cantona, excellente