Objectif sportif 2019

Résultat de recherche d'images pour "basket skechers femme sans lacets"

Qui dit nouvelle année, dit nouvel objectif sportif … et comme j’ai atteins facilement mes objectifs l’an passé, j’ai décidé de corser encore un peu les chiffres.

Pour 2019, l’objectif de marche est le suivant : faire 150 km par mois, soit marcher 5 km par jour, ce qui me semble assez réaliste par rapport à mon mode de vie actuelle. Cela me fera donc 1’800 km pour l’année.

En ce qui concerne la perte de poids, je vais de nouveau essayer de perdre 1 kg par mois et surtout de muscler le corps et de perdre des centimètres, notamment au tour de taille, car les cuisses ont bien travaillés. Je sais que je peux le faire, mais pour cela il faut que je fasse du cardio, que je reprenne le vélo et que surtout j’arrive à agender ces séances plusieurs fois par semaine et m’y tenir !!

Voilà … les grandes lignes sont jetées, il reste plus qu’à …

Et pour terminer sur un point positif, je dois avouer que j’ai peu perdu de poids, mais ce que j’ai perdu, je ne l’ai jamais repris.

 

 

Publicités

Bilan sportif 2018

Côté sportif, ça roule plutôt bien, objectif de marche réussi, soit 120 km par mois … chaque mois … j’ai même fait 404 km en rab.

Ça m’a vidé la tête … j’ai bravé le froid, le chaud et parfois la pluie … pourtant parfois avoir la motivation pour sortir seule n’est pas évident … c’est vraiment là que j’aurai besoin d’avoir un partenaire.

Par contre côté poids j’ai ramé grave … je n’ai pas atteint l’objectif fixé … la seule chose dont je peux être fière c’est d’être restée dans la fourchette fixée.

J’aime cette phrase de Mike Horn : marcher seul c’est aller vite, mais à deux c’est aller plus loin … j’ai besoin d’un partenaire pour aller plus loin, et plus longtemps … sortir de ma zone de confort …

 

 

Retour sur 2018

Ma vie privée à été pareil à cet arbre : penchée … les 5 premiers mois de l’année ont été compliqués … grisaille, pluie, froid, brouillard, sans arrêt … ont eut raison de ma bonne humeur et de mon sourire … c’est maintenant un fait avéré : j’ai besoin de lumière et de soleil pour ne pas tomber au fond du trou … Ensuite on a eu 5 mois de chaleur intense … à la limite du soutenable, puisque dans mon appartement il faisait près de 30 degrés, de jour comme de nuit …

J’ai peu dormi … avec des nuits n’excédant pas 5 h ! … sur la longueur la fatigue s’installe … et rapidement je suis grognon … mais finalement j’ai survécu … non sans mal …

Quelques soucis avec l’ordinateur … qui a finalement rendu l’âme au début de l’été …  donc sevrage pendant plusieurs semaines … devoir sortir un budget que je n’ai pas … et une fois le nouvel ordi arrivé, plus envie de m’y remettre … ne pas pouvoir installer mes programmes de base … je me suis tellement déconnectée, que je peux rester plusieurs jours sans toucher ce nouvel ordi … ça revient lentement.

 

Ma vie amoureuse a été aussi transparente que cet arbre … encore une année sans partenaire … ça commence à faire long … en manque de câlins, mais pas que … j’ai besoin d’un homme cultivé, avec qui avoir des conversations passionnées … avoir un gars qui aime les jeux de société … le cinéma, le sport, les balades … qui aime découvrir de nouveaux horizons pour sortir de la routine … j’ai apparemment placé la barre trop haut … on me conseille de revoir mes envies à la baisse … j’ai donc juste le droit d’avoir un gros débile, mais avec une grosse bite … bizarrement je ne suis pas plus inspirée que ça par la proposition … pour moi, le corps et l’esprit vont de pair … et on ne parle pas de feeling, de communication et de complicité !

 

Ma vie professionnelle a été semblable à ce ciel : dégagée … à mon grand étonnement, après 6 ans de galère, j’ai passé des entretiens … et obtenu un poste dans le social … domaine qui ne m’attirais pas plus que ça … travailler dans un lieu atypique … avec des personnes à l’ouest, mais attachantes … avec une gentillesse hors mesure … avec des histoires surprenantes … faire du secrétariat, un peu … avoir une nouvelle profession : écrivain public … être choisie par des marginaux ou des migrants … pour discuter des bobos de la vie ou un conseil … préparer une centaine de tartines, chaque jour … faire le gendarme parfois … ne plus être dans le rendement, mais prendre le temps de faire les choses … à mon rythme … avoir des remerciements sincères … voir que mes connaissances professionnelles peuvent servir à autrui … m’épanouir petit à petit.

 

Côté sportif, ça roule plutôt bien … objectif de marche réussi … soit 120 km par mois … chaque mois … j’ai même fait 404 km en rab … ça m’a vidé la tête … j’ai bravé le froid, le chaud et parfois la pluie … pourtant parfois avoir la motivation pour sortir seule n’est pas évident … c’est vraiment là que j’aurai besoin d’avoir un partenaire … par contre côté poids j’ai ramé grave … je n’ai pas atteint l’objectif fixé … la seule chose dont je peux être fière c’est d’être restée dans la fourchette fixée …

J’aime cette phrase de Mike Horn : marcher seul c’est aller vite, mais à deux c’est aller plus loin … j’ai besoin d’un partenaire pour aller plus loin, et plus longtemps … sortir de ma zone de confort …

 

Bilan 2018 : livres et séries

Voici venu le temps des bilans et le mien est assez maigre.

Côté lecture, j’ai lu 15 romans et eu 5 abandons, notamment des recueils de nouvelles qui ne m’ont pas plus inspirés que ça.

Depuis quelques années, je me rends compte que j’ai beaucoup de peine à me concentrer plus de 30 minutes sur une lecture, donc au final pour un roman de 300 pages il me faut au moins 2 semaines de lecture ! Je lis essentiellement le soir, avant de dormir, et ces dernières années je suis si fatiguée qu’au bout de 4 ou 5 pages je m’endors comme une masse ! A ce rythme là, il me faut des semaines pour lire un bouquin. J’en arrive à penser que lire le soir n’est pas bénéfique pour moi, mais je ne vois pas trop quand lire autrement.

Mais comme on dit, l’essentiel c’est la qualité et non la quantité. Et niveau qualité j’ai été servie, avec 3 excellents romans.

J’ai enfin pu découvrir l’un des meilleurs romans de Ellory : Papillon de nuit. J’ai enfin pu lire le premier roman de Céleste Ng : Tout ce qu’on ne sait jamais dit, et j’ai été conquise par l’histoire et par l’écriture, un vrai moment de plaisir. J’ai aussi pu découvrir le fameux roman de Marc Dugain : Avenue des géants, flippant à souhait, avec une façon d’écrire qui m’a beaucoup plu.


Côté séries, j’ai du en voir environ 40, avec 20 nouvelles séries tout genres confondu et 20 séries en cours où j’ai simplement regardé la nouvelle saison.

Ce fut difficile de faire un choix, mais dans mes préférées et dans les séries inédites et récentes, voici une brève sélection (dont les billets ne sont pas encore en ligne, mais cela ne saurait tarder).

Dans les séries cultes dont tout le monde parle, j’ai enfin pu voir la servante écarlate et la vérité sur l’affaire Harry Québert et franchement je n’ai pas boudé mon plaisir.

Sinon dans mes préférées il y a :

  • Balthazar, série policière française
  • Disappearance, série policière anglaise avec Peter Coyote, très addictive
  • Cameron Black, série américaine où le FBI demande l’aide d’un magicien
  • Zoo, série américaine d’horreur où les animaux prennent les humains pour cible afin de leur faire payer les changements climatiques; des effets spéciaux spectaculaires et une série très bien documentée.

Voilà en bref de quoi mon année fut faites. Peu de lectures mais des lectures intéressantes et beaucoup de séries passionnantes avec parfois des thèmes inédits, mais surtout des effets spéciaux de grande qualité pour des séries qui passeront uniquement à la télévision.

 

 

Retour sur juillet – août – septembre – octobre – novembre

J’écris cette chronique avec plusieurs mois de retard ;-// on est déjà à la fin de l’année 2018 et je n’ai pas vu le temps passer. Mon organisation a été désastreuse dans bien des niveaux … bref j’essaierai de faire mieux l’an prochain 😉

Juillet – Août : c’est l’été et il fait un temps magnifique … chaleur écrasante tous les jours … j’ai de la peine à dormir par 28 degrés … mais il faut faire avec … même lire au parc est moins agréable, car il y a peu de vent … aller au bord du lac avec le hibou pour son anniversaire … me dépasser et oser monter sur la grande roue … et au bout d’un moment profiter du spectacle … mais ne pas pouvoir faire la moindre photo … devoir aller à un entretien d’embauche par 38 degrés … et transpirer comme un bœuf pendant tout l’entretien … des gouttes qui tombent de mon visage pour s’écraser sur la table … et finalement, sans surprise, ne pas avoir le poste …

 

Septembre : et rebelote … nouvel entretien d’embauche, dans un domaine qui a priori ne me tente pas plus que ça … au final découvrir un lieu atypique et un responsable attachant qui me donne envie de tenter l’aventure … sortir de ma zone de confort et plonger dans une nouvelle aventure … le soleil et la chaleur sont toujours au rendez-vous …

je cours comme une dingue pendant tout le mois … faire un examen de la vue plus poussé avec une femme charmante … découvrir un opticien pas trop cher et avoir enfin mes nouvelles lunettes … faire le bilan avec mon allergologue et finalement ne faire aucune désensibilisation … admettre que je serai malade jusqu’à la fin de ma vie … et admettre aussi que je dois prendre mon traitement tous les jours et que rien ne va s’améliorer … que ça va juste être stationnaire …

avoir un méga coup de cœur pour un fauteuil de lecture … celui qui est en photo … allez le voir au magasin plusieurs jours d’affilées … et finalement franchir le pas et l’acheter … même si cela explose mon budget … malgré le super rabais obtenu … lui faire de la place … jeter des vieilleries … tout nettoyer à fond

 

Octobre : lundi 1er octobre, premier jour de ma nouvelle vie … se lever très tôt à nouveau … avoir de la peine à retenir 10 nouveaux prénoms … devoir tenir le nouveau rythme et retrouver mes réflexes professionnels … découvrir les gens et leurs histoires personnelles … sortir de ma zone de confort … oublier ma timidité … aimer la diversité de mon travail … commencer à prendre mes marques …

finir de ranger et nettoyer mon appartement afin d’accueillir mon fauteuil … l’inaugurer avec plaisir pendant le week-end … et voir que je ne me suis pas trompée … marcher plus de km que d’habitude … profiter encore de très belles journées automnales … devoir souvent monter au 1er étage … perdre 2 kg sans avoir eu le temps de faire du sport …

 

Novembre : avoir enfin le temps de faire ma virée Ikéa … ramener pleins de bougies parfumées mais moins que d’habitude … marcher encore et toujours malgré le temps qui se dégrade et le froid qui arrive … découvrir la très belle exposition de Carole Feuerman, avec ses statues qui ont l’air vivantes … investir dans des copeaux de bois pour la litière de Spoutnik … et ça me change clairement la vie …

accueillir les nouveaux étudiants … essayer d’entrer en contact avec eux … voir et ressentir le fossé générationnel … être surprise de leurs niveaux d’étude très très bas … alors qu’ils sont certains de tous savoir et tout connaître ! … avoir une nouvelle responsabilité … faire un horaire différent … essayer de trouver ma place dans cette nouvelle équipe …

 

 

Bilan semestriel

 

 

Voici venu le temps de faire le point sur mon bilan sportif, pour le premier semestre de 2018, et il est plutôt bon.

L’objectif initial était de faire 120 km de marche par mois, ce qui fait au bout de 6 mois : 720 km. Et on peut voir, bilan à l’appui, que j’ai effectué 859 km, donc 139 km de plus que prévu. Je dois avouer que je suis plutôt satisfaite du résultat, et que la plupart du temps j’y arrive assez facilement.

On parle bien ici de marche et non de footing, que je ne pratique pas pour un certains nombres de raisons médicales et qui en plus ne me tente pas du tout. Dans ce terme « marche » ça veut dire les parcours de chez moi aux magasins de mon quartier pour faire les courses, mais aussi des balades dans les parcs genevois, le bord du lac, le bord du Rhône, car il faut bien varier les plaisirs.

Même si cette rubrique peut sembler futile, elle est importante pour moi afin d’arriver aux objectifs, si possible réalistes, que je me suis fixé. Et comme je n’ai pas de partenaire de sport, ni amoureux, pour me galvaniser et me forcer à marcher plus, ce n’est pas toujours facile d’avoir l’impulsion pour faire un effort physique, quand le temps est mauvais ou que je suis fatiguée.

 

 

Retour sur mai et juin 2018

Beaucoup de retard dans ces chroniques … le temps passe si vite que 6 mois se sont déjà écoulés, mais je n’ai rien vu … période maussade où les coups du sort s’accumulent … mon ordi qui rend l’âme … devoir en acheter un autre en urgence, alors que le budget n’est pas là … peiner à retrouver mes documents … devoir racheter la suite Office … encore une fois ! mais grâce aux conseils de Pativore, trouver une solution gratuite, et je l’en remercie … trouver du réconfort dans mon chocolat au massepain … avoir mon anniversaire et passer dans une nouvelle tranche d’âge … pour la première fois de ma vie être bronzée … sans même partir en vacances …

 

Passer beaucoup de temps chez le médecin … faire des tests pour savoir si des désensibilisations seront nécessaires … résultat et décision fin août … découvrir que ce produit de chez Nuxe me convient parfaitement … ma peau a rarement été aussi bien hydratée et soyeuse … plus de démangeaisons, ni plaques de boutons …

être toujours sur les sites de rencontre … ne pas réussir à trouver un partenaire qui me convienne … enchaîner les rencards et les râteaux … être surprise du manque de culture de ces hommes … tout âge confondu … de la pauvreté du vocabulaire, sans parler des fautes d’orthographe … commencer à désespérer …

 

Spoutnik se porte comme un charme … il vient de fêter ses 4 ans … il est devenu très tendre, câlin, moins agressif que par le passé … par contre, c’est un chasseur redoutable … il arrive à faire entrer les moineaux dans la cuisine … et ensuite malheureusement ils les tuent et les mangent ;-//

 

Côté sport réussir mon objectif de marche chaque mois … avoir de la peine à perdre du poids … mais réussir tout de même à ne pas trop en reprendre … perdre 3 cm de tour de taille et 2 cm de tour de cuisse … tenter d’être un peu plus zen … sans grande réussite pour l’instant …

 

 

4 ans, l’année du chasseur

 

Une fois de plus, le temps de mon anniversaire est arrivé. Je suis un peu plus sage que l’an passé, je ne fais presque plus de bêtises ;-// car je les ai déjà toutes faites 😉 comme je suis très turbulent, pour l’instant je ne peux pas aller sur le balcon, car je finis toujours chez les voisins et qu’ils n’ont pas le sens de l’humour !

Depuis l’an passé je fais dans le social. Je vais régulièrement chez la voisine au 5ème, pour lui dire bonjour, jouer avec elle, contrôler qu’elle range bien ses affaires, trier son courrier, etc. Et mon contrat a été renouvelé pour une nouvelle année 😉

Depuis ce printemps j’ai un nouveau talent de chasseur. Avant je faisais seulement la chasse aux insectes, surtout les mouches, que je tue et je mange (je m’entraîne pour un éventuel Kho Lanta) et cette année je suis passé à plus gros et plus rapide : les oiseaux ! Comme je n’ai pas le droit d’aller sur le balcon, je fais en sorte qu’ils rentrent dans la cuisine, où je me suis tapi dans un coin, je les capturent et les emmènent dans la salle de bain pour qu’ils ne s’échappent pas et je joue un peu avec eux. Finalement j’en ai goûté un et ce n’est pas si mauvais ! Mais ma maîtresse apprécie moyennement de devoir nettoyer le sang et les boyaux derrière moi … Mon score est donc de 5 tués et 2 blessés.

 

 

Ça m’agace !!!

Je vais faire bref, mais je vais remettre l’église au milieu du village ! Depuis quelques semaines je suis l’émission « the Island célébrités » (un article viendra prochainement) et dans le premier épisode on présente les célébrités de la chanson et du sport, entre autre.

Niveau chanteuse il y a Laâm, que je n’ai jamais beaucoup aimé, mais ça c’est une autre histoire. Ce qui me chagrine, c’est que lors de sa présentation on dit : Laâm et son célèbre titre : chanter pour ceux qui sont loin de chez eux !

Il faut remettre l’église au milieu du village et dire : le méga titre écrit et chanté par Michel Berger en 1986 !! qui a ensuite été repris par Laâm. Et comme le titre était bon en 1986 il a aussi marché en 1998 quand elle l’a repris.

Je dois avouer que ça m’agace prodigieusement quand un artiste reprend une chanson et n’indique pas correctement à qui il a piqué le titre !! Et entre 1995 et 2005, les chanteurs français tels que : Michel Berger, Daniel Balavoine, Françis Cabrel, Johnny Hallyday, même Jacques Brel et bien d’autres ont particulièrement été repris avec succès, mais pas toujours !

Pour terminer, en faisant des recherches pour cet article, j’ai regardé la discographie de Laâm et il n’y a pas de quoi se vanter avec seulement 5 albums (en 2001 / 2005 / 2006 / 2011 et 2018) sur les 20 dernières années ;-))

Le retour … enfin

 

 

Après plusieurs semaines d’absence, me voici enfin de retour. Après 7 ans de bons et loyaux services, mon premier ordinateur portable m’a lâché ! Il paraît que c’est normal car il était vieux !!

Il a donc fallu que je rachète de toute urgence un nouvel appareil, pas trop cher et qui remplisse son office. En parlant d’office, impossible de remettre la suite Office que j’ai acheté en 2013, car trop vieille (décidément !), qu’il suffit d’acheter la nouvelle version … oui mais ce qui me dérange, c’est que je suis presque obligée d’acheter Office 365, qui va me coûter environ 120 balles, et que je devrai le renouveler toutes les années, donc payer 120 francs toutes les années !!! et ça me semble exorbitant.

J’ai donc décidé de ne rien faire pour l’instant et de prendre le temps de réfléchir, mais le côté désagréable, c’est que la totalité des courriers que j’ai écris depuis plus de 15 ans, mais aussi mes articles de livres pour le blog, sont bloqués et que je ne peux ni les copier, ni les imprimer, ni les importer !! Et ça me gave grave.

Donc pour l’instant je vais travailler avec Wordpad, et sur ce blog je vais surtout vous parler séries car j’en ai regardé une bonne dizaine depuis le début de l’année et que j’écris les articles au pied levé.

Je suis super contente de ce nouvel ordinateur, la seule chose qui me trouble, c’est qu’avant une petite lumière m’indiquait que le pavé numérique était activé et pareil pour la majuscule, ce qui n’est plus le cas maintenant, donc un peu déstabilisant. Sinon j’aime beaucoup sa couleur bronze et certaines fonctions très simple, comme Skype qui est très accessible facilement. Pour le reste, je vais le découvrir au fur et à mesure, car il y a de nouvelles touches qui me sont inconnues 😉

J’espère aussi que ce nouvel appareil va me permettre de retrouver un rythme de travail agréable, car ces derniers mois le blog et la blogo m’ont manqués.

Au plaisir de vous lire tous très bientôt.