Publié dans bd, Livres

Perplexe …

 

 

LOIN D’ETRE PARFAIT  de  Adrian TOMINE
Editions  Delcourt   /  108   pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Ben Tanaka a des problèmes. Non seulement il est cynique, sarcastique et insensible, mais en plus sa relation avec sa copine se passe mal.

Miko Hayashi lui reproche d’être attiré par les femmes blanches parce que justement il est asiatique. Souffre-t-il d’un complexe sexuel ? Voit-il dans la figure nord-américaine typique le moyen de s’intégrer socialement ?

Pendant que Ben reste en Californie, Miko s’enfuit à New-York. Leur histoire s’inscrit dans l’Amérique multiraciale et borderline d’aujourd’hui. Un pays imparfait, tout comme eux.

 

Mon avis

Je ne connaissais pas et je n’ai rien aimé. Ni le dessin, uniquement en noir et blanc ni l’histoire qui ne m’a pas touchée.

Je ne savais pas que les asiatiques avaient de tels problèmes sexuels. Je sors avec une asiatique mais je fantasme sur les blanches, qui sont mieux en tout point que ma copine !

Ce personnage est particulièrement intolérant, il n’aime pas les homos et il n’aime pas non plus les autres asiatiques (coréen, japonais, etc.) et je n’ai pas bien compris pourquoi.

Enfin bon ça peut arriver, une mauvaise pioche mais ça n’engage que moi.

 

Mais qui est-il ? Portrait

Adrian Tomine est asiatique et né en 1974, il publie sa première bd à 17 ans. Ses recueils ont été traduits dans de nombreuses langues et il est aussi illustrateur pour The New Yorker, Esquire, Rolling Stones. Il vit à Brooklyn.

 

 

Note :   2  / 5   première publication en 2013

 

Publié dans bd, Livres

Une autre version

 

 

LE BUREAU DES COMPLOTS  de  Jérémy MAHOT
Editions  Shampooing   /  126   pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Et si une agence secrète était derrière toutes les catastrophes de l’histoire ?

Et si personne n’avait jamais marché sur la lune, que Lee Harvey Oswald n’était pas le meurtrier de Kennedy et que toutes les théories conspiratrices disaient la vérité ?

Le bureau des complots vous plonge au cœur du secret, dans le quotidien cynique de ces mystérieux hommes de l’ombre …

 

Mon avis

Difficile d’en dire plus que le résumé sans dévoiler tout un tas de chose. Je ne peux que recommander cette bd.

J’adore le dessin minimaliste, avec des personnages qui ressemblent à des jouets pour enfants, même si j’ai regretté parfois le manque de couleurs, finalement il cadre bien avec le sujet (les attentas du 11 septembre) avec une préparation venant de l’intérieur, avec des personnages anonymes, mais qui ont, comme tout un chacun, une vie privée, des soucis de couples, des doutes sur le bien fondé de leur mission.

Donc au final un vrai régal, même si le sujet est lourd et difficile, même 10 ans après. A lire absolument, et pour moi une jolie découverte.

 

Note :   4  / 5   première publication en 2013

 

Publié dans bd, Livres

Sortir de l’adolescence

 

 

CELLE QUE JE NE SUIS PAS  de  Vanyda
Editions Dargaud    /  192   pages

 

Résumé de l’histoire

On découvre une ado de 14 ans, Valentine. Elle est en 3ème, c’est le retour des vacances d’été et elle retrouve ses copines : Julie, Emilie la délurée et Yamina, fan de manga.

Valentine est forte en gym, elle adore les mangas et elle dort avec son panda en peluche. Elle vit seule avec sa mère. Elle est très timide et se laisse mener par le bout du nez par ses copines. Pour rester dans la bande, elle fait des choses qu’elle ne souhaite pas vraiment.

Donc elle courbe l’école, va à des fêtes pour boire de l’alcool et commence à tourner autour des garçons. Son amour secret c’est Félix, mais elle n’ose pas se déclarer.

 

 

 

CELLE QUE JE VOUDRAI ETRE  de  Vanyda
Editions Dargaud    /  192   pages

 

Résumé de l’histoire

On retrouve Valentine à la rentrée suivante. Elle est admise au lycée, avec les mêmes copines que l’an passé, seulement elles ne sont plus dans les mêmes classes. Il faut donc se faire de nouvelles copines.

Elle apprend que son chéri Félix, sort avec une autre fille. Elle se rapproche de Yamina, crée un fanzine avec elle. Elle voit toutes ses copines avoir un copain, sauf elle. Pourtant des tas de garçons lui tourne autour.

Elle fait notamment la connaissance de Juliette et de son groupe de potes et est invité à faire du hip hop avec eux. Chance pour elle, Félix fait partie des amis de Juliette.

Elle s’éloigne d’Emilie qui a toujours tendance à la prendre pour son larbin. Elle passe son temps à lui donner des ordres. Lentement mais sûrement, elle s’affirme, choisi ses amis en toute connaissance de cause, flirte avec des garçons et perd sa virginité juste avant les vacances avec un garçon dont elle ne connaît même pas le nom.

 

 

 

 

CELLE QUE JE SUIS  de  Vanyda
Editions Dargaud    /  190   pages

 

Résumé de l’histoire

Valentine a maintenant 16 ans et c’est la rentrée des classes. Toujours la même école, mais il va falloir se faire de nouvelles copines.

Cette fois elle s’affirme pleinement, fait des choix dans ses activités et tombe amoureuse d’un garçon qu’elle revendique devant sa mère et ses copines.

On aborde dans ce volume, la sexualité, mais aussi la prise de position, presque politique, puisque les élèves font grève pour avoir droit à un enseignement de qualité.

Elle découvre aussi des pans de son enfance avec son père et peux enfin poser des questions à sa mère et surtout avoir des réponses.

 

Mon avis

Une jolie trilogie de bd, d’une auteure que je ne connaissais pas du tout. J’aime bien le dessin, même si la lecture en noir et blanc a été très pénible pour moi, j’aurai préféré lire la version colorisée, car j’ai parfois eu de la peine à reconnaître certains protagonistes.

Les soucis, les questions et les angoisses des ados, face à l’école, aux parents, à l’argent de poche, aux punitions, à la sexualité, au monde du travail sont très bien évoqués.

Un moment agréable et je vais sûrement en lire d’autres.

 

Note :   3  / 5   première publication en 2013

Publié dans bd, Livres

L’aventure continue

 

Série Pico Bogue  de Dominique ROQUES / Alexis DORMAL
Editions Dargaud

 

SITUATIONS CRITIQUES  /  Tome 2

Ici les enfants sont souvent en contact avec leurs grands-parents et accessoirement la vieillesse. Beaucoup de gags ont rapport avec la nature et le jardin des parents dont il faut s’occuper. Les enfants aiment bien jouer dehors, mais quand il s’agit de l’entretenir … c’est une autre affaire.

 

 

QUESTIONS D’EQUILIBRE  /  Tome 3

Dans ce volume on est surtout centré sur les saisons. On démarre avec la fête d’Halloween et le casse-tête des déguisements, on se prend ensuite la tête avec Noël et, est ce que le Père Noël existe, les cadeaux, la neige, la patinoire et tous ses pièges.

Et un nouveau personnage adulte, Antoine, qui n’a pas trop l’habitude des enfants et commet boulettes sur boulettes, notamment concernant le fait que le Père Noël n’existe peut être pas.

 Pico Bogue - tome 4 - Pico Love

PICO LOVE  /  Tome 4

Dans ce volume, Pico découvre l’amour, les filles en général et Lucie en particulier. Au niveau école, on mise sur le sport et là quelques jolies répliques.

 

Mon avis

Toujours un beau dessin, des répliques rigolotes, un joli plaisir de lecture, une bouffée d’oxygène dans notre monde. En règle générale, j’ai aimé retrouver Pico, ses parents, sa sœur, ses grands-parents ainsi que quelques nouveaux venus.

La seule chose qui m’a gêné, c’est que même si les mots sont pleins d’esprit, pour moi, ce sont des mots et des blagues d’adultes mises dans la bouche d’enfants. Et du coup, le charme est rompu. En toute honnêteté, je ne pense pas que des gamins entre 6 et 12 ans puissent tenir ce genre de discours.

Concernant Pico, un tome 5 est sorti cette année. Et pour sa sœur, Ana Ana, elle a maintenant sa propre bd et il existe déjà 2 albums sortis. Mais là, franchement, je suis pas attirée du tout.

 

Note :  3 / 5     première publication en 2012

Ajout du jour : la série continue son chemin, allant jusqu’au tome 7.

 ICI   le premier volume 

 

Publié dans bd, Livres

Tendre et craquant

 

 

MON CHAT EST UN HYPOCRITE (et en plus, il est gros)
Hélène LASSERRE & Gilles BONOTAUX  /  Editions Larousse

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Une petite bd pleine d’humour qui raconte tous les périples et toutes les ruses de notre « hypocrite » compagnon à quatre pattes pour arriver à ses fins.

Comment il sait passer inaperçu à table pour voler de la nourriture, ses «quarts d’heure de folie » quand il marche en crabe, le poil tout hérissé, sa façon de nous réveiller « quand il veut » et de faire semblant de dormir « quand il ne veut pas » !

 

Mon avis

Une bd petit format (12×16 cm) qui plaira surtout aux amoureux des animaux en général et des chats en particulier. Le dessin est plaisant, bien fait, les petites remarques savoureuses et quiconque a possédé un chat chez lui, le reconnaîtra dans ses scénettes rigolotes.

Bien sûr 80 pages ça se lit très rapidement, mais en cas de coup de blues, on redécouvre le dessin tendre et attachant avec plaisir. Je crois que ça se lit sans fin.

 

Note : 5 / 5   première publication en 2012

 

Mis à part celui-ci, il en existe deux autres :

Publié dans bd, Livres

Très tendre

 

Des nouvelles de mon chat

 

Textes et illustrations de Gilles Bachelet
Editions Seuil Jeunesse

 

Voici une mini-bd (30 pages) mais que j’ai adoré. Il n’y a presque pas d’histoire (le chat est devenu trop gros ou l’appartement trop petit, et son maître décide d’aller vivre à la campagne dans une maison avec un jardin).

Et l’on découvre comment le « chat » s’adapte, ses péripéties dans le jardin, ses rencontres avec les autres animaux de la campagne (hérisson, escargot, grenouille, etc) et sa rencontre avec la chatte des voisins. Bien sûr le « chat » en question est en fait un éléphant qui se comporte comme un chat ! Et là, il y a pleins de gags décalés et très tendre. Les dessins sont juste magnifiques, en couleur, avec beaucoup d’amour pour les animaux.

Un bon moment, tendre, je me suis régalée avec le dessin, et j’ai beaucoup aimé la carotte en plastique (le jouet du chat) qui l’accompagne dans toutes les cases. Plutôt pour les petits, mais les adultes seront rêveurs devant la qualité du dessin et les gags décalés. Juste de la détente à l’état pur, dommage que ce soit si court.

Seul bémol, le prix (25.– fr suisses) pour une lecture d’un quart d’heure. Mais au moins je peux le regarder aussi souvent que je le veux. En euros celà me semble assez correct, il coûte 13 euros.

Note : 5/5      Première publication en 2012

 

Dans cette collection, il existe deux autres livres :

Mon chat le plus bête du monde

 Mon chat le plus bête du monde

 

Quand mon chat était petit

Quand mon chat était petit

 

Publié dans bd, Livres

La méchanceté à l’état pur

 

JE VEUX LE PRINCE CHARMANT  de Hélène BRULLER

Editions Albin Michel

 

Mon avis

Dans cet opus Hélène se met en scène avec son mari Philippe (alias Zep) dans la vie de tous les jours. Elle nous fait comprendre qu’elle cherche l’amour et le prince charmant, et passe en revue toutes sortes de situations : le 1er rv, la rupture, ses relations avec les autres où elle se sent bête, moche, mal à l’aise et ou son chéri ne prend pas forcément sa défense, car il trouve qu’elle est parano.

Mes préférences vont aux gags suivants : les phrases qui agacent très beaucoup comme : « qu’est-ce que tu veux que t’je dise ? » « c’est comme ça et puis c’est tout », « tu vas voir que c’est encore de ma faute … » ça m’a fait rire, car je les utilise régulièrement ou je les entends de la part de mes proches. J’ai l’impression que c’est typiquement suisse comme expression … les différentes sortes de ruptures : le dingue agressif, le qui veut pas comprendre, le qui s’en fout vraiment.

Les paranoïaques m’ont fait mourir de rire (dès fois je me suis demandé si je ne l’étais pas un peu), ainsi que l’histoire sur les relations de Zep avec ses ex (à mourir de rire).

Comme d’habitude un humour noir, grinçant à la limite du méchant, où elle tape sur les vieux, les moches et tous ceux qui sont différents d’elle.

 

Note : 3   / 5   première publication en 2010

 

 

 

JE VEUX TOUJOURS LE PRINCE CHARMANT  de Hélène BRULLER

Editions Albin Michel

 

Mon avis

Comme à son habitude, Hélène se met en scène avec Philippe qui est toujours son mari 😉 dans la vie de tous les jours et leurs façons de fonctionner, chacun avec son caractère. Le ton est toujours méchant, piquant, grinçant et Hélène n’a toujours pas pris de cours de diplomatie.

Mes coups de cœur vont aux histoires suivantes : les féminines, les calmes, les massages des mecs et le ronfleur m’ont fait hurler de rire, ainsi que les phrases de vieux. Toutefois, je reconnais bien volontiers qu’il faut lire ces albums de façon homéopathique, car Hélène a tendance à nous taper sur le système au bout d’un moment.

 

Note :  3  / 5    première bd ici    

Edit de 2014 : Hélène a fini par vraiment taper sur le système de Zep, et ils se sont séparés. Je sais, ça casse un peu l’ambiance, mais c’est la vérité.

 

 

Publié dans bd, Livres

Ma vie n’est pas si nulle

 

 

VIE DE MERDE ILLUSTREE
Editions Privé  /  200 pages

 

Résumé de l’histoire (par amazon)

Au départ, VDM (Vie De Merde) est un site Web où des milliers de Français sont passés écrire leur malheur avec humour et spontanéité.

En voici la crème de la crème, le meilleur du pire. Au-delà du rire et de la honte, c’est la vraie vie, l’intimité révélée d’hommes et de femmes de tous âges. On en apprend plus sur nos contemporains que dans n’importe quelle étude sociologique.

 

Mon avis

Une bd très sympa et originale. Le charme vient du fait que 37 nouveaux dessinateurs et dessinatrices, ont pris une anecdote de VDM et l’ont dessinée à leur sauce. C’est donc un style joyeux avec à chaque page un style de dessin différent.

De plus, à la fin de la bd on retrouve toutes les adresses des blogs de ces dessinateurs de demain.

Je le recommande fortement pour rigoler un peu chaque jour.

 

Note :  5  / 5    première publication en février 2010

 

Publié dans bd, Livres

Les enfants ont le dernier mot

PICO BOGUE – LA VIE ET MOI  de Dominique Rogue + Alexis Dormal
Editions Dargaud  /  48 pages

 

Résumé de l’histoire

Des histoires courtes sur une page qui raconte la vie de Pico avec sa sœur Ana Ana et ses parents. On le voit aller à l’école, avec ses parents ou ses copains et tout au long de l’album il donne son avis sur tout et rien.

 

Mon avis

Une bd très agréable, avec un beau dessin sur fond blanc (très reposant), j’adore les coupes de cheveux improbable de Pico et sa sœur Ana Ana, et les enfants ont des réparties incroyables qui les rendent attachant.

J’attends avec impatience les 2 albums suivants.

 

Note :  3  / 5    première publication en février 2010

 

 

Publié dans bd, biographie, Livres

Rupture amoureuse

 

HELENE BRULLER EST UNE VRAIE SALOPE
Par Hélène Bruller  /  Editions Vent des savanes

 

Résumé de l’histoire

Hélène part au ski avec son chéri, Martin, pourtant il semble un peu distant. Effectivement, il est, distant, et Hélène se fait larguer. Elle passe ensuite par toutes sortes de stade : la haine (elle veut le tuer ou le faire souffrir), elle veut devenir son amie, le conquérir à nouveau, le rendre jaloux … et au final il faut lâcher prise et passer à autre chose, avec l’aide bienveillante de ses amies ou les remarques acerbes de sa famille et en particulier sa mère.

Et un jour un miracle se produit, elle rencontre Zep sur un projet professionnelle, il la drague et elle raconte son arrivée en Suisse et comment elle nous voit (la ponctualité, le sens civique, la modestie) et ensuit le début de sa vie avec Zep.

 

Mon avis

Les moins : Le dessin n’est pas folichon, il y a juste les personnages avec les bulles de dialogue mais pas de décor autour. Il y a plein de couleurs discordantes, entre autre ces fonds jaune moutarde ou «  vert caca ».

Les plus : J’adore les dialogues acides et assassins de Hélène Bruller (dans certaines situations, j’aurais pu les écrire moi-même). J’aime bien aussi sa façon d’analyser les différentes réactions fasse à une même situation (par exemple les amis, il y a : les amis à moitié / les amis inconnus / les amis ennemis / les amis qui ne veulent pas l’être. Pareil pour les différentes façon de dispenser un baiser, il y a : le moulin / la limace / les dents / l’émotif.

Mais au final tout ce qu’elle décrit est tellement vrai, soit on l’a vécu, soit nos copines nous l’ont racontés. Et je trouve qu’il faut une certaine audace pour se mettre en scène de cette façon.

J’ai failli mourir de rire en lisant la description d’une salope : soit c’est une fille facile, ou alors la fille qui fait des trucs cochons au lit, c’est aussi la fille qui s’habille sexy … mais si c’est la fille qui veut pas, ça devient aussi une salope.

J’ai adoré les passages où Hélène décrit sa relation avec sa mère, car quoi qu’elle fasse, sa mère le lui reprochera. 

 

Note :  3  / 5   première publication en décembre 2009