Publié dans les pas finis, Livres, science-fiction

Laisse moi mon âme

 

Les âmes vagabondes (Thrillers)

LES AMES VAGABONDES  de  Stephenie MEYER
Editions JC Lattès   /   708 pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Mélanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, cachés dans le désert, il y a un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ?

 

Mon avis

Je n’avais jamais rien lu de Stephenie Meyer, pas même sa série Twilight, mais j’étais très heureuse de découvrir son premier livre de sf pour adulte. Mais le coup de cœur n’a pas eu lieu. Malgré le fait que son écriture soit fluide, très belle et agréable à lire, je n’ai pas su aller jusqu’au bout. J’en ai lu la moitié, et ensuite j’ai lâché prise. Je suis passée à côté et j’en suis triste, car il méritait un meilleur sort de ma part, mais ma fatigue a eu raison de l’histoire.

Pourtant l’idée de base est super intéressante. Des âmes attaquent la Terre en se faisant « transférer » dans un corps humain, l’âme a accès à tous les souvenirs et secret de son hôte, en prend le contrôle et l’humain devient parfaitement inoffensif, plus de meurtres, de vol ou de viol, les humains vivent en harmonie entre eux. Dans 90 % des cas, le transfert se fait facilement, mais Mélanie résiste et son âme n’arrive pas à en prendre totalement le contrôle. Elle l’entend parler dans sa tête et elle lui cache des informations très importantes, à savoir où se cache les autres humains non colonisés.

Peu à peu l’âme, qui se nomme Vagabonde, va se remettre en question et va surtout découvrir une palette d’émotions (peur, haine, amour) qu’elle n’a jamais connu et elle envie le mode de fonctionnement des humains, jusqu’à ce demander si elle ne va pas renier qui elle est.

Dans la partie que je n’ai pas lue, le dilemme est le suivant : en fait il y a un corps pour deux personnes ! et les humains qui ont récupérés Mélanie, se demandent s’ils peuvent sortir Vagabonde du corps de Mélanie, sans trop de dommage, car les humains aussi se sont attachés à Vagabonde. Je n’aurai pas la réponse à cette question puis que je me suis arrêtée avant.

Mais je suis sûre qu’il mérite sa chance, le livre est intéressant, bien écrit, et du peu que j’ai lu (320 pages, donc la moitié), j’ai eu beaucoup de plaisir à m’immerger dans ce monde étrange … dommage qu’il n’ait pas réussi à me retenir plus loin.

 

Note :  pas fini    première publication en 2012

Edit du jour : à sa sortie en 2013, j’ai vu le film et je l’ai trouvé égal au livre … et j’ai enfin su ce qui arrive à Vagabonde. Je vous mets la bande-annonce.

Publié dans les pas finis, Livres, science-fiction

Univers parallèle

 

ZOO CITY  de  Lauren BEUKES
Editions Eclipse   /   343 pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Imaginez un monde où chaque criminel devrait vivre avec un compagnon animal dont il doit s’occuper, car si l’animal meurt, son propriétaire meurt aussi. C’est ainsi que les pires criminels d’Afrique du Sud survivent désormais à Zoo City.

 

Mon avis

Là encore une grosse déception, je n’ai pas réussi à dépasser la page 86 ! Pourtant l’idée de départ est excellente, je trouvais le concept intéressant (des criminels qui vivent avec un animal presque soudé à leurs corps) donc de ce fait ils vivent dans une ville où n’habite que des criminels (tueurs, pédophiles, voleurs, dealers, etc.) et ils continuent leurs petites affaires comme si de rien n’était.

L’histoire est racontée par Zinzi, jeune fille qui fait des arnaques par internet (elle envoie des spams par milliers, ou des mails vous disant que vous avez été choisi pour débloquer de l’argent du père qui est mort, et qu’elle va vous donner la moitié de sa fortune !) et quand des gogos mordent à l’hameçon elle touche de quoi vivre.

Je suis déçue car je trouvais le concept intéressant, original et surtout très en phase avec notre temps (utilisation de spams, d’internet, facebook, etc.). Le dessin de couverture est magnifique aussi, mais l’écriture était vraiment trop petite pour moi, ce qui a passablement ralenti ma lecture et émoussé mon plaisir. De plus, j’avais la tête ailleurs, à d’autres soucis privés, et je ne suis jamais arrivée à me faire enlever par l’histoire.

Je suis sûrement passée à côté, mais je suis sûre que d’autres y trouveront un réel plaisir.

 

Note :  pas fini    première publication en 2012

 

Publié dans les pas finis, Livres, roman jeunesse

Autre préoccupation

 

DE SI JOLIES CHOSES …  de Sarra MANNING
Editions Pocket Jeunesse   /   300 pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Lucy aime son meilleur ami Charlie. Malheureusement pour elle, cet être parfait préfère les garçons … et Walker en particulier. Ce briseur de cœur est, quand à lui attiré par les filles ! Et surtout l’insaisissable Daisy qui, elle, aime les filles, déteste les garçons, et Walker plus que tout. Pourtant, de jolies choses les attendent au coin de la vie …

 

Mon avis

Pour moi un vrai désastre ! Je me suis laissé tenté par la jolie couverture grise et en couleur et le résumé un peu emberlificoté. J’avais besoin d’une lecture détente, sympa, pour l’été … et je ne m’y suis pas retrouvée.

Avec le recul, je pense que c’est plus une lecture pour ado ou jeunes adultes. Le résumé en une phrase pourrait être celui-là : des ados qui cherchent leur orientation sexuelle et passent la journée à se lancer des piques. Vraiment rien d’intéressant dans cette histoire, sauf de savoir si truc ou machin, me regarde, pense à moi, si il a envie de moi, etc. J’ai quand même lu les 136 premières pages !!

Pas forcément un mauvais livre, mais je suis très loin de cette époque et de ce genre de préoccupation, donc toute l’histoire m’a énervée et m’est largement passée au dessus de la tête.

 

Note : pas fini     première publication en 2012

 

Publié dans les pas finis, Livres, roman policier, thriller

Un profond ennui

UNE PROFONDE AFFECTION  de  Frances FYFIELD
Editions Presses de la Cité   –   373 pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Etudiants tous les deux, l’américain Henry Evans et l’anglaise Francesca Chisholm s’étaient rencontrés alors qu’ils parcouraient l’Inde sac au dos, dans les années soixante. Leur idylle avait tourné court, car la mort de son père avait contraint Francesca à rentrer précipitamment en Angleterre. Plutôt que de l’accompagner, Henry avait préféré poursuivre ses vacances.

20 ans plus tard, il est toujours hanté par le souvenir de cette femme et tenaillé par le regret de n’être pas resté à ses côtés. Il fait donc le voyage pour tenter de la retrouver, et il découvre que son amour de jeunesse purge une peine de prison pour le meurtre de son fils de 5 ans.

 

Mon avis

Ce roman avait tout pour me plaire, mais la sauce n’a pas pris. J’ai lutté pendant les 100 premières pages, sentant bien que l’histoire allait démarrer, mais j’ai finalement été vaincue par le rythme très lent du récit et des descriptifs interminables. C’est mou et je me suis ennuyée ferme.

Je n’ai pas réussi à m’attacher à Henry qui n’est pas débrouille pour 2 sous et qui m’a passablement énervée, avec 10 questions avant chaque action !! Tout ce que je déteste chez un homme se retrouve dans ce personnage et il m’est devenu totalement antipathique. Donc au final j’ai jeté l’éponge.

 

Note : pas fini    première publication en 2012

 

 

 

Publié dans fantasy, les pas finis, Livres

Farfelu à souhait

LE PUITS DES HISTOIRES PERDUES  de  Jasper FFORDE
Editions Fleuve Noir   /   465 pages

 

Résumé de l’histoire

On suit une détective, Thursday Next, dans sa carrière d’agent de la Jurifiction, la police interne des livres dans sa nouvelle aventure. Elle vit dans le monde réel (le même que nous) mais peut entrer dans les livres et changer la fin de l’histoire ou des épisodes qui ne lui plaise pas.

On entre ainsi dans des grands classiques, genre : Capitaine Nemo, Jane Eyre, les trois sorcières de McBeth, etc. et on voit les changements qu’elle effectue, pour le bien de l’histoire.

 

Mon avis

Je me suis trouvée très désorientée dans ce roman. D’une part, parce que j’ai commencé avec le 3ème volume ! et d’autre part parce que l’on fait référence à des classiques que je n’ai jamais lus, et je ne connais donc pas l’histoire de base, ce qui est gênant pour la compréhension.

Par contre une mention très bien pour les couvertures de ces différents romans que je trouve magnifiques. C’est du reste pour cette raison que je l’avais pris à la bibliothèque.

C’est plutôt farfelu, je pensais que ça pourrait me plaire, mais là je n’ai pas trouvé mon compte. Il faudrait que je commence par le début, mais je ne sais pas si j’en ai très envie. A toute fin utile, pour ceux que ça intéresse, il y a 5 volumes à lire dans cet ordre (et je ne sais pas si d’autres volumes sont prévus). Après quelques recherches et avis glané ici et là, c’est soit on aime soit on déteste.

 

1 L’affaire Jane Eyre

  1. Délivrez moi
  2. Le puits des histoires perdues
  3. Sauvez Hamlet
  4. Le début de la fin

 

Note : pas fini – abandon page 120      première publication en 2012

 

Publié dans les pas finis, Livres

Perplexe …

POISSON-TAMBOUR  de  Corinne DESARZENS
Editions Bernard Campiche   /   313 pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture partiel)

Troublant aussi, de se sentir inconnu à soi-même en réalisant qu’il n’est jamais possible de se voir s’avancer dans une allée, impossible de se voir soi-même de dos. Seuls les jumeaux identiques le peuvent.

Le corps de mon frère a éclaté. Je redoute le moment où les hommes en uniforme mettront la carte postale dans une pochette en plastique scellé, avec un no et la fiche d’identité de mon frère. Un œil sur le AA pour le mémoriser, j’emporte le post-it et la boîte.

 

Mon avis

Une grande déception pour moi. Je ne suis jamais arrivé entrer dans le livre. Les mots glissaient sur moi et je n’y comprenais rien.

Livre qui a un rapport avec la pêche et la musique. Une femme doit ranger les affaires de son frère mort et à cette occasion elle égrène ses souvenirs. Son frère jumeau avait un rapport étrange avec les autres : sa mère, sa femme.

Je suis déçue car j’avais très envie de découvrir C.D. J’ai bien conscience d’être passée à côté. Je tenterais avec un autre livre. Ce roman m’est tombé des mains continuellement et à la page 50 c’était une telle torture, que j’ai préféré m’arrêter.

 

Note :  pas fini    première publication en 2012

Publié dans les pas finis, Livres

Avec des « si » on met Paris en bouteille

DES VIES MULTIPLES  de  Penelope LIVELY
Editons Mercure de France  /  300 pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Une autre existence … Et si … Et si ce jour là vous vous étiez trompé de train. Et si vous n’aviez pas rencontré la personne qui allait changer votre vie. Et si vous aviez choisi une autre profession …

C’est avec des si que, de façon originale, Penelope Lively réinvente sa vie, à partir de 8 épisodes parfaitement réels, mais qui aurait pu se dérouler autrement.

 

Mon avis

Le sujet était fait pour moi, pourtant je me suis ennuyée comme jamais. Les récits se passent presque toujours en temps de guerre (juste après 1945, ensuite pendant le conflit du canal de Suez) et cette fois, je n’ai pas trouvé son écriture aussi savoureuse que dans son précédent roman.

Je suis manifestement passée à côté et je le regrette, je crois que je vais m’en tenir aux romans.

 

Note :  pas fini – abandon page 100    première publication en 2012

 

Publié dans les pas finis, Livres, roman policier, thriller

Platitude

DITES-LE AVEC DU POISON   par   Ann GRANGER
Editions Liana Levi   /   300 pages

 

Résumé de l’histoire

Meredith Mitchell, consul de Grande-Bretagne en Yougoslavie, revient en Angleterre à l’occasion du mariage de la fille de sa cousine Eve, une actrice célèbre.

Mais dès son arrivé, de macabres découvertes se succèdent. D’abord sur la grille du presbytère un bien menaçant petit paquet sanguinolent, puis le cadavre d’un chat empoisonné. Jalousies, lâchetés, chantages, autant de secrets que découvrira Meredith derrière l’apparence paisible de ces jardins anglais.

 

Mon avis

Avec ce livre, je n’ai pas su dépasser la page 58 … … … Je n’ai éprouvé aucun sympathie ou antipathie pour Meredith Mitchell. Il y a beaucoup de personnages et j’ai eu toutes les peines du monde à retenir les liens de parenté entre les diverses personnes. De plus, l’univers des ambassades ne m’attire pas plus que ça ! Et je n’ai pas retrouvé non plus, le style mordant et acide des romanciers anglais.

Au stade de la page 58, on est encore en pleine présentation des personnages et l’intrigue n’a toujours pas démarré. Je m’ennuie ferme et au bout de quelques pages … je m’endors dans le roman.

Mais il est fort possible qu’une fois l’intrigue démarrée, que le rythme s’accélère et que ce roman devienne intéressant. Je ne le saurais jamais, car j’ai décidé d’arrêter là ma lecture.

J’espère que d’autres lecteurs ou lectrices arriveront au bout et prendront du plaisir avec Meredith.

 

sans note    première publication en 2012

 

Publié dans les pas finis, Livres, roman jeunesse

Encore des vampires

LA SOCIETE DES S  de  Susan HUBBARD
Editions L’école des loisirs   /   413 pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Pendant longtemps, Ari a cru que son père, Raphael Montero, était végétarien et souffrait d’une maladie de peau. Pendant des années, elle a trouvé normal de passer ses journées, cloîtrée dans un manoir, avec des milliers de livres.

Il a suffit d’une soirée dans une famille ordinaire, avec des ados de son âge et une télé branchée sur un film de vampire … pour qu’Ari comprenne qu’on lui avait menti.

Ceci est le 1er tome d’une trilogie pour adolescent. Le deuxième tome s’intitule : le temps des disparitions et le 3ème : la saison des risques.

 

Mon avis

Abandon à la page 116 sur 400. Je n’ai aucune empathie avec Ari ou son père. Le rythme au départ est super lent et il ne se passe rien, avec beaucoup de détails qui ne servent à rien non plus. On s’ennuie, on s’enlise, au point que toutes les 10 pages le livre me tombait des mains. Encore une histoire de vampire, et je ne sais pas pourquoi, je n’ai jamais été attirée par ce genre de lecture. Et en plus, il y a tellement de livres du même acabit, avec des vampires et des loups-garou … c’est peut être ce sujet tellement rabâché qui m’a sûrement rebutée.

Je suppose que ce livre a un petit potentiel intéressant, mais d’après ce que j’ai vu, ça démarre réellement dans les 150 dernières pages et je n’avais pas la patience d’aller jusque là. Ce roman est plutôt destiné à des ado, mais je ne sais pas s’ils auront la patience d’attendre que ça démarre enfin … moi je l’ai pas eu en tout cas.

 

Note : pas fini    première publication en 2012

 

Publié dans les pas finis, Livres

Etre zen

 

MOI BOUDDHA  par  José FRECHES
Editions XO    /   288 pages

 

Résumé de l’histoire

On croit connaître Bouddha, mais on connaît surtout le bouddhisme.

Un petit indien choyé, héritier d’une illustre famille de guerriers, né au VI siècle avant Jésus-Christ, qui grandit entouré de tendresse et de luxe, qui apprend à chasser, qui découvre l’amour. Il s’appelle Siddharta Gautama.

Mais bientôt, Siddharta prend conscience de la réalité de la vie en Inde : les castes, la misère, l’injustice, et il se rebelle contre son existence dorée, si éloignée de la condition de ses semblables.

Alors il quitte tout, famille, fortune, domestiques. Vêtu comme un mendiant, il part à la rencontre des autres hommes. De jour en jour, il vit rebuffades et aventures, d’abord seul puis rejoint par les disciples les plus inattendus, progressant peu à peu sur la Voie de la Connaissance.

 

Mon avis

Livre très intéressant mais arrivée à la moitié du bouquin, je n’avais plus envie de lire car j’avais tous les renseignements que je souhaitais. A savoir, comment est né Bouddha ainsi que l’histoire de ces 30 premières années de vie. Au final c’est seulement ce qui m’intéressait.

La 2ème partie du livre explique les exploits qu’il a accompli durant son existence et la façon dont il a formé ses adeptes. Ensuite apprendre les techniques du bouddhisme, comment parvenir à méditer … je crois que ça m’intéressait moins.

Mais je pense que pour les personnes passionnées par le bouddhisme et qui veulent savoir comment ça marche, elles trouveront ce livre d’un très grand intérêt.

 

Note : pas fini   première publication en 2012