Publié dans bd, Livres

Une vie meilleure

CADAVRE EXQUIS  de  Pénélope BAGIEU
Editions  Gallimard – Bayou   /  124   pages

 

Résumé de l’histoire

La rencontre improbable entre Zoé hôtesse d’accueil dans les salons et un peu cruche, Thomas Rocher l’écrivain célèbre et Agathe, éditrice et ex-femme de Thomas.

Zoé est très basique, elle ne s’intéresse à rien (et encore moins aux livres), fait l’hôtesse dans différents salons, et vit avec un gars, rustre et qui n’a pas travaillé depuis 2 ans.

Thomas Rocher est un écrivain célèbre, qui après quelques romans, a connu le syndrome de la page blanche, et qui n’en pouvant plus d’être harcelé par les médias, fais croire à sa mort (ce qui relance la vente de ses bouquins) mais il vit en reclus dans son appartement, toutes les fenêtres fermées en permanence et se faisant tout livrer.

Agathe était son éditrice, puis est devenue sa femme, ensuite ils se sont séparés mais elle continue d’être son agent, au cas où il sortirait un nouveau livre. Mais elle pense que ça n’arrivera plus.

Et un jour, Zoé fait la connaissance de Thomas, elle devient sa nouvelle muse, il en tombe amoureux, elle vient vivre avec lui et elle l’inspire tellement qu’il écrit un roman fabuleux. Mais Zoé voudrait pouvoir voyager, vivre son amour au grand jour, mais Thomas n’est pas très chaud.

Au fil du temps, Agathe et Zoé deviennent amies et elles vont monter un plan machiavélique pour vivre une meilleure vie.

 

Mon avis

J’ai ad-or-é ! Je n’avais jamais lu de bd avec un scénario aussi élaboré. Je me suis laissée entraînée dans la vie de Zoé et Thomas avec délice.

Le dessin est agréable, le chat est rigolo et l’intrigue finale m’a laissée sur le cul. La première fois pour moi, qu’une bd de ce genre ressemble à un policier, presque un page-turner. Un vrai bonheur, je ne peux que conseillez cette bd très sympa.

Note :   4  / 5  

Son autre bd : la page blanche

 

Mais qui est-elle ? Portrait

Pénélope Bagieu

Pénélope Bagieu naît en 1982 à Paris, de parents corses et basques. Après le bac, elle étudie le cinéma d’animation, puis fait un passage à la Centrale St-Martins de Londres.

De retour à Paris, elle crée en 2007 « ma vie est tout à fait fascinante », un blog dessiné où elle expose sa vie quotidienne avec un humour et une grâce qui font mouche. La publication du livre prolonge bientôt en librairie le succès du blog.

Elle multiplie les couvertures de romans et autres illustrations pour l’édition, œuvre pour de grandes campagnes publicitaires, dessine les aventures de Joséphine et signe même une ligne de lingerie.

 

 

Publié dans bd, Livres

Les filles et la mode

LA THEORIE DE LA CONTORSION  de  Margaux MOTIN
Editions Marabulles   /   168 pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Margaux Motin revient nous raconter ses aventures quotidiennes et ‘modesques’ à découvrir sans tarder!

 

Mon avis

Toujours des gags courts, c’est hilarant et j’adore son sens de la répartie. Seul bémol, beaucoup de sujets ont déjà été traités dans le premier volume et dans son blog.

A découvrir pour se changer les idées.

Son premier volume

Note :   3 / 5   

Publié dans Livres

Les flops de l’été

CE N’EST PAS TOI QUE J’ATTENDAIS  –  Fabien TOULME
Editions Delcourt  –  240 pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

C’est l’histoire de la rencontre d’un père et de sa fille trisomique. Pour Fabien, c’est le monde qui s’écroule. Comment faire face au handicap de sa fille, comment l’aimer.

Entre colère, doute, moments de tristesse et bonheurs inattendus, l’auteur raconte le difficile chemin d’acceptation qui le mènera vers sa fille.

 

Mon avis

Je n’ai pas aimé et je n’ai pas été touchée par le destin de Julia. Pourtant c’est bien dessiné, l’auteur explique bien les embûches rencontrées.

J’avoue que j’ai plutôt été mal à l’aise pendant cette lecture. Des souvenirs désagréables sont revenus à ma mémoire … Pour la petite histoire, j’ai été agressée pendant plus d’un an par un « triso » qui prenait le même bus que moi, tôt le matin, et qui selon son rituel, se branlait devant moi … et poser plainte auprès de la police et demander de l’aide au chauffeur du bus n’a rien changé, puisque c’était de ma faute … Bref, pas un franc succès pour moi.

Note :  2  / 5 

 

******************************

 

ILS VECURENT HEUREUX, EURENT BEAUCOUP D’ENFANTS, ET PUIS …
Michaël CUNNINGHAM

Editions Belfond   –   190 pages

 

Résumé de l’histoire

Des contes pour enfants, plus au moins connus, dont la fin a été revisitée par Michaël Cunningham, avec plus au moins de bonheur.

Mon avis

J’avoue avoir été très déçue par ce recueil de nouvelles, car d’abord les contes choisis ne sont vraiment pas les plus connus, et souvent la fin n’est pas très différente de l’original.

Au final, une lecture vraiment pas indispensable, dont il ne me reste rien un mois plus tard.

 

Note :    2 / 5  

 

*********************

LES CORPS INUTILES  de  Delphine BERTHOLON
Editions JC Lattès   –   353 pages

 

Résumé de l’histoire

Clémence, la narratrice, a 15 ans, et elle se prépare pour fêter la fin du collège avec ses amis. Au détour d’une rue, elle fait une mauvaise rencontre qui changera le cours de sa vie. Un homme l’agresse avec un couteau, dans le but de la violer. Elle s’échappera sans dommage physique, mais ne racontera cela à personne.

A 30 ans, elle est une jeune femme solitaire et sauvage qui travaille dans une usine qui fabrique des poupées pour adultes. Elle vit seule, n’arrive pas à être en couple et ne ressent rien … ni le froid, ni le chaud, ni les émois amoureux.

Mais un coup de fil va changer le reste de sa vie … même si dans les premiers temps elle culpabilisera beaucoup, car le fait de ne pas avoir signaler cette agression a eu des conséquences sur d’autres femmes, qui à leur tour ont été violées voir tuées.

 

Mon avis

La mise en place de l’histoire est très longue, j’ai eu de la peine à avoir de l’empathie pour Clémence. Par contre les cent dernières pages du roman sont vraiment intéressantes, mais pas assez pour sauver le livre.

J’en ressors déçue, et j’ai un peu l’impression d’avoir perdu mon temps.

 

Note :   2  / 5  

 

******************************

 

LA COULEUR DE LA NEIGE  de  Jodi PICOULT
Editions Presses de la Cité   –   428 pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

En apparence, la famille Stone est l’image même du bonheur : Daniel, auteur de bd mène une vie harmonieuse avec sa femme Laura, brillante universitaire et Trixie sa fille de 14 ans qu’il adore.

Mais le monde des Stone s’effondre lorsque Trixie accuse son petit ami Jason de l’avoir droguée et violée. La police semble mettre en doute les allégations de l’adolescente, la soupçonnant de chercher à se venger. Et quand on retrouve Jason assassiné, elle est la première suspecte sur la liste.

 

Mon avis

Pas un mauvais bouquin, mais vite lu et vite oublié. Il est rempli de thèmes déjà traités des centaines de fois.

La famille américaine type, bien sous tous rapport, mais quand on gratte un peu le vernis … on découvre que le mari et la femme s’éloignent.. elle prend un amant, son mari le découvre … la fille de 14 ans n’est plus vierge depuis longtemps et ment à ses parents pour aller dans des fêtes et prendre de la drogue …

Bref … la seule chose intéressante, c’est que Daniel est d’origine Inuit et au cours du récit, on en apprend un peu plus sur leurs coutumes, et avec la femme le côté intello, puisqu’il est fait plusieurs fois allusion aux 9 cercles de l’enfer de Dante.

Typiquement une lecture de vacances, vite oubliée.

 

Note :   3  / 5  

Publié dans bd, Livres

De la ville à la campagne !

LE RETOUR A LA TERRE  de  Manu LARCENET et Jean-Yves FERRI
4 volumes  /  Editions Poisson pilote

TOME 1 : La vraie vie

On découvre Manu, dessinateur de bd et sa femme Mariette, qui décident de quitter la ville pour aller vivre en campagne, aux Ravenelles. Ils sont très content, surtout Mariette, mais aussi très angoissé par ce monde si différent du leur.

Manu décide d’ouvrir seulement les cartons importants, à ces yeux ! donc l’ordi, sa planche à dessin et la télé. Et puis, il y a le chat, Speed, qui doit aller dans la nature pour chasser … mais il préfère les croquettes !

Il essaie de s’intégrer au village, en participant à diverses activités : la coupe du bois, les réunions avec le maire, les chasseurs, mais c’est compliqué. Alors pour ne pas perdre la face, il raconte à ses copains que la campagne c’est super … mais en fait, il regrette.

Mais Mariette n’est pas contente de vivre dans les cartons, donc soit Manu l’aide à ranger, soit il retourne voir son psy ! Il faut qu’il en trouve un sur place … au final l’ermite va faire l’affaire.

 

TOME 2 : Les projets

Manu a presque fini son dernier album : pic d’ozone et il décide d’avoir un projet commun avec Mariette afin qu’ils se rapprochent.

Mais comme chacun parle dans son coin, le projet de Mariette c’est d’avoir un bébé et le projet de Manu c’est de créer un potager !

Donc Manu se documente pour savoir ce qu’il peut faire pousser et il noue contacte avec ses voisins paysans. Mais il a des soucis avec : les insectes, les oiseaux, les lézards et les limaces !

Ce qui donne quelques très bons gags. Et à la fin de ce volume ils décident de s’établir définitivement à la campagne.

 

TOME 3 : Le vaste monde

Dans ce tome, on passe au projet de Mariette, à savoir faire un bébé.

Donc toute une série de gags sur le sexe du bébé, le prénom, l’accouchement, les signes et les dictons de paysan. Les parents de Mariette, viennent pour lui donner un coup de main, pendant que Manu est parti dans un festival faire dédicacer sa bd.

Il continue sa « thérapie » avec l’ermite, qui décide de le rassurer sur le fait d’être père et il tente de comprendre ses rêves étranges.

Au final ils ont une fille, Capucine, et tout le monde est content.

 

TOME 4 : Le déluge

Ce tome est centré sur Capucine et le fait de devoir vivre avec un bébé qui ne fait pas ses nuits, le partage des tâches entre Manu et Mariette.

Et puis il leur faut un nouveau projet. Manu va donc créer un blog et Mariette souhaite reprendre des études, pour autant que Manu s’occupe de Capucine … et puis Manu fait une petite dépression post-natale !

Et puis une ex de Manu refait surface pendant l’absence de Mariette, ce qui fait beaucoup jaser le voisinage.

 

Mon avis

Une bd très classique. Un gag en 6 cases en règle générale. Des sujets passe-partout mais bien traité. On rigole et c’est l’essentiel.

 

Note :   3  / 5 

 

Publié dans bd, Livres

Changer de vie

LA PAGE BLANCHE  de  Pénélope BAGIEU et BOULET
Editions Delcourt Mirages    /  200   pages

 

Résumé de l’histoire

Eloïse Pinson se réveille sur un banc à Paris. Elle ne se souvient plus de rien, ni son nom, ni son adresse, c’est comme si sa vie avait été effacée. En fouillant dans son sac à main, elle retrouve ses clés et son adresse et décide de s’y rendre pour se reposer et voir si un endroit familier va lui faire un déclic.

Elle se rend compte qu’elle vit dans un studio coquet, bien rangé, seule avec un chat. Le lendemain rien ne lui est revenu. Alors elle commence une fouille méthodique. Les contacts de son téléphone, ses factures, son frigo, son armoire à fringue.

Elle fouille aussi sa bibliothèque (très bien achalandée entre les livres et les dvd). Son téléphone sonne et son chef au travail (lequel ? où ?) lui demande si elle compte venir bosser ! Elle invente un malaise et promet d’être là le lendemain. Elle se rend compte qu’elle travaille dans une grande surface, regroupant : livres, dvd, jeux vidéo, etc. Elle ne reconnaît aucun de ses collègues et ne se souvient même pas de ce qu’elle fait comme job !

Elle va passer au crible toute sa vie, sa famille, son travail et finalement comme aucun souvenir ne remonte à la surface, elle décide de démarrer une nouvelle vie, avec de nouveaux centres d’intérêt, de nouveaux amis.

 

Mon avis

Là encore, j’ai passé un très bon moment. J’ai adoré l’imagination fertile et débordante d’Eloïse, avec des scénarios tordus et improbables devant chaque situation stressante.

Par exemple, avant d’entrer chez elle pour la première fois, elle imagine : avoir un mari et des gosses, avoir laissé un cadavre, que des agents secrets sont en planque pour l’enlever, que son mari la trompe avec une autre, qu’elle vit dans un taudis.

Une bd toute en tendresse et humour, une imagination débordante, avec un dessin agréable et en couleur.

 

Mais qui est-il ? Portrait

Pour cette bd, Pénélope Bagieu a collaboré avec Boulet, dont je vais retracer le portrait.

Il est né en 1975 et il fait ses premières armes dans le journal Tchô de Glénat où il lance ses 4 séries principales : Raghnarok, la rubrique scientifique, Womoks et Le Miya. Il anime aussi un blog qui devient vite l’une des références de la bd en ligne.

En 2005, il est contacté par Hoann Sfar et devient le dessinateur de la série Donjon Zénith.

 

Note :   4  / 5  bd  

 

Publié dans bd, Livres

Perplexe …

 

 

LOIN D’ETRE PARFAIT  de  Adrian TOMINE
Editions  Delcourt   /  108   pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Ben Tanaka a des problèmes. Non seulement il est cynique, sarcastique et insensible, mais en plus sa relation avec sa copine se passe mal.

Miko Hayashi lui reproche d’être attiré par les femmes blanches parce que justement il est asiatique. Souffre-t-il d’un complexe sexuel ? Voit-il dans la figure nord-américaine typique le moyen de s’intégrer socialement ?

Pendant que Ben reste en Californie, Miko s’enfuit à New-York. Leur histoire s’inscrit dans l’Amérique multiraciale et borderline d’aujourd’hui. Un pays imparfait, tout comme eux.

 

Mon avis

Je ne connaissais pas et je n’ai rien aimé. Ni le dessin, uniquement en noir et blanc ni l’histoire qui ne m’a pas touchée.

Je ne savais pas que les asiatiques avaient de tels problèmes sexuels. Je sors avec une asiatique mais je fantasme sur les blanches, qui sont mieux en tout point que ma copine !

Ce personnage est particulièrement intolérant, il n’aime pas les homos et il n’aime pas non plus les autres asiatiques (coréen, japonais, etc.) et je n’ai pas bien compris pourquoi.

Enfin bon ça peut arriver, une mauvaise pioche mais ça n’engage que moi.

 

Mais qui est-il ? Portrait

Adrian Tomine est asiatique et né en 1974, il publie sa première bd à 17 ans. Ses recueils ont été traduits dans de nombreuses langues et il est aussi illustrateur pour The New Yorker, Esquire, Rolling Stones. Il vit à Brooklyn.

 

 

Note :   2  / 5   première publication en 2013

 

Publié dans bd, Livres

Tendre et craquant

 

 

MON CHAT EST UN HYPOCRITE (et en plus, il est gros)
Hélène LASSERRE & Gilles BONOTAUX  /  Editions Larousse

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Une petite bd pleine d’humour qui raconte tous les périples et toutes les ruses de notre « hypocrite » compagnon à quatre pattes pour arriver à ses fins.

Comment il sait passer inaperçu à table pour voler de la nourriture, ses «quarts d’heure de folie » quand il marche en crabe, le poil tout hérissé, sa façon de nous réveiller « quand il veut » et de faire semblant de dormir « quand il ne veut pas » !

 

Mon avis

Une bd petit format (12×16 cm) qui plaira surtout aux amoureux des animaux en général et des chats en particulier. Le dessin est plaisant, bien fait, les petites remarques savoureuses et quiconque a possédé un chat chez lui, le reconnaîtra dans ses scénettes rigolotes.

Bien sûr 80 pages ça se lit très rapidement, mais en cas de coup de blues, on redécouvre le dessin tendre et attachant avec plaisir. Je crois que ça se lit sans fin.

 

Note : 5 / 5   première publication en 2012

 

Mis à part celui-ci, il en existe deux autres :

Publié dans bd, Livres

Sombre manga

 

3, RUE DES MYSTERES ET AUTRES HISTOIRES de Mizuki SHIGERU
Editions Cornélius  /  Collection Paul  /  238 pages
BD    /    MANGAS

 

Résumé de l’histoire

Ce livre se compose de 7 nouvelles, qui tournent autour de 2 thèmes principaux : le 1er : comment devenir immortel et le 2ème : à quoi ressemble l’au-delà ? Y retrouvons-nous des personnes chères ? Il est attiré par le surnaturel.

Dans la 1ère catégorie, comment devenir immortel : on trouve les 2 nouvelles suivantes : 3, rue des Mystères et l’ambroisie féline. Toutes les autres nouvelles entrent dans la 2ème catégorie, à quoi ressemble l’au-delà.

Mes préférées sont : l’ambroisie féline, les crânes de l’oubli, la fille du dernier train.

 

Mon avis

Le dessin est en noir et blanc, je trouve les personnages mal fait et moches et il n’y a aucun paysage. Tout est sombre, le dessin, les  histoires et les personnages qui sont parfois à la limite de la folie.

Toutefois, ceci peut être expliqué par la vie privée de l’auteur, car il a à peine 20 ans et il est enrôlé dans l’armée impériale japonaise et est envoyé dans la jungle de Nouvelle-Guinée, où il va vivre un véritable cauchemar. Il contracte la malaria, assiste à la mort de la plupart de ses camarades et perd son bras gauche dans un bombardement. Détenu sur place à la fin de la guerre, il se lie d’amitié avec les membres d’une tribu locale, amitié qui le sauvera de la famine, de la maladie et de la folie.

Petit côté exotique, le livre se lit à la japonaise soit : on tient le livre dans l’autre sens et l’on doit d’abord lire la page de droite et ensuite celle de gauche, et les cases se lisent aussi de droite à gauche. Il m’a donc fallu un petit temps d’adaptation.

En conclusion, même si certaines histoires sont vraiment excentriques et spéciales, je ne sais pas si je lirais d’autres mangas de cet auteur.

Je ne pense pas que ce manga soit fait pour les enfants. A mon avis, à ne pas lire avant 16 ans, au vu de la violence des images et des thèmes traités.

J’ai lu ce manga il y a 2 ans, et en faisant une recherche sur amazon j’ai découvert qu’un tome 2 vient de sortir. Avis aux amateurs du genre.

 

Note : 3 / 5    première publication en mai 2009

 

Publié dans bd, Livres

Des dragons et des gnomes

LES CONQUERANTS DE TROY par Arleston et Tota
Tome 1  /  Exil à Port-Fleuri
Editions du Soleil

 

Résumé de l’histoire

4’000 ans avant l’histoire de Lanfeust, cette nouvelle fresque raconte les origines du monde de Troy.

Troy est un monde neuf, découvert depuis peu. Il appartient au puissant et transplanétaire Consortium des Fleurs. Cette compagnie se livre à une expérience de colonisation basée sur les pouvoirs parapsychologiques, et les colons débarqués sur Troy sont rarement là de leur plein gré.

C’est le cas de Page Blanche et de son frère Zuynn, à la recherche de leurs parents dont ils ont été séparés. Mais Zuynn est enlevé par les Gardes Fleuris du redoutable Van Laack. Il est contraint de travailler à l’édification d’une immense tour, qui doit servir à relayer sur Troy la puissance du Magohamoth.

 

Mon avis

Ce premier volume sert à mettre en place les différents personnages, soit : Page Blanche et son frère Zuynn ainsi que les compagnons capturés avec lui dont Eckmül le bûcheron. Van Laack, le méchant et Léandre de Lyammon, dont la vie a été sauvée par Page Blanche.

Le dessin est très beau avec force de détail et avec beaucoup de couleurs. On retrouve une nature luxuriante et des animaux inconnus si ce n’est de très beaux dragons.

Un 1er volume intéressant, avec de l’action et qui explique bien le début de cette saga. Une bonne mise en bouche, qui donne envie de lire la suite. Une bd que l’on pourrait classer dans la catégorie fantasy ou éventuellement sf.

Bibliographie

Il faut apparemment lire la série dans l’ordre suivant :

–         les conquérants de Troy (4 volumes)
–         Lanfeust de Troy (8 volumes)
–         Lanfeust des étoiles (4 volumes)

 

Note : 3 / 5    première publication en mai 2009