Quel ennui !

Ce film avait tout pour me plaire .. il se situe dans les années 50 – 60, c’est un film musical qui retrace le parcours de Frankie Valli, un jeune qui vient du New-Jersey, qui a une voix très aiguë pour un garçon, et il est protégé par un des parrains de la Mafia. Il aura une longue carrière surtout en tant que choriste et il fera des tournées dans les bars avec son groupe : Fours Seasons.

En plus, le film est réalisé par Clint Eastwood, et je l’apprécie beaucoup en tant que réalisateur. Malheureusement la sauce n’a pas pris, le rythme est très lent, il ne se passe pas grand chose, et j’ai passé beaucoup de temps à regarder ma montre ! Il a fait quelques morceaux célèbres qui ont surtout été repris en français et souvent par Claude François.

Pourtant la bande-annonce était sympa.

Voici un des titres les plus connus du groupe.

Publicités

Etre irréprochable

 

J. EDGAR

 

Réalisateur :  Clint Eastwood
Comédiens :  Leonardo Di Caprio / Naomi Watts / Arnie Hammer

Durée        :  2 h 15
Genre        :  Biographie

 

Note :   4   / 5     vu le 12/02/2012  

 

Résumé de l’histoire (allociné)

Le film explore la vie publique et privée de l’une des figures les plus puissantes, les plus controversées et les plus énigmatiques du 20e siècle, J. Edgar Hoover.

Incarnation du maintien de la loi en Amérique pendant près de cinquante ans, J. Edgar Hoover était à la fois craint et admiré, honni et révéré. Mais, derrière les portes fermées, il cachait des secrets qui auraient pu ruiner son image, sa carrière et sa vie.

 

Mon avis

Même si le film est tout en lenteur et longueur, j’ai passé un excellent moment. Pour qui aime un peu l’histoire et savoir comment les choses se sont mises en place, ce film est excellent. Pour moi 2 bonnes raisons d’y aller : parce que c’est Clint Eastwood le réalisateur et parce que c’est Léonardio Di Caprio l’acteur. Je trouve qu’on l’a admirablement vieilli dans ce film. Dans certaines scènes, on voit des images d’archives avec le vrai Hoover et ensuite on glisse sur Di Caprio, et je trouve que c’est très bien fait.

Certains sujets sont sensibles (comme l’homosexualité de Hoover) mais traités tout en nuance. La mère de Hoover, est une personne détestable, avec un caractère rigide, des règles de vie vieillottes, mais surtout elle oblige son fils à se mentir à lui-même aux sujets de ses sentiments, et de mentir aussi aux autres, et plus on cache de choses, plus on peut se faire piéger, surtout dans la politique.

Mais dans certaines méthodes de travail et de recherche, Hoover fut vraiment un génie. Ce fut aussi un bourreau de travail, puisque les femmes ne l’intéressaient pas et qu’il ne pouvait pas montrer son penchant pour les hommes. Ce fut certainement un homme très seul et très surveillé.

 

 

Semaine 25

Pour démarrer cette nouvelle semaine, seulement 3 films, et un seul qui me plairait assez pour me faire aller au cinéma.

Je vais parler du seul film qui m’inspire, à savoir : Jersey boys, produit par Clint Eastwood. L’histoire se passe dans les années 60 et raconte le chemin de 4 garçons du New-Jersey qui vont fonder le groupe : the four seasons. Bien sûr, il faut aimer la musique des années 60, sinon on risque fort de s’embêter.

Le second film est tiré d’un roman de Patricia Highsmith : the two faces of january, avec pourtant une très belle distribution, à savoir : Viggo Mortensen et Kirsten Dunst. Pourtant, après le visionnage de la bande-annonce, je n’ai pas plus envie que ça. J’ai l’impression qu’on s’ennuie fort dans ce film. Donc je ferai l’impasse.

Pareil pour le dernier film, dont on ne sait pas si c’est un drame ou une comédie ! On parle de : au fil d’Ariane avec Jean-Pierre Darroussin. La aussi la bande-annonce ne me donne pas envie de me déplacer au cinéma.

La recherche d’une vérité

 

HEREAFTER / AU-DELA

 

Réalisateur :  Clint Eastwood
Comédiens :  Matt Damon / Cécile de France / Thierry Neuvic

Durée        :  2 h 08
Genre        :  Fantastique

 

Note :  5  / 5  vu le 19/2/2011

 

Résumé de l’histoire (allociné)

Au-delà est l’histoire de trois personnages hantés par la mort et les interrogations qu’elle soulève. George est un Américain d’origine modeste, affecté d’un « don » de voyance qui pèse sur lui comme une malédiction.

Marie, journaliste française, est confrontée à une expérience de mort imminente, et en a été durablement bouleversée. Et quand Marcus, un jeune garçon de Londres, perd l’être qui lui était le plus cher et le plus indispensable, il se met désespérément en quête de réponses à ses interrogations.

George, Marie et Marcus sont guidés par le même besoin de savoir, la même quête. Leurs destinées vont finir par se croiser pour tenter de répondre au mystère de l’Au-delà.

 

Mon avis

Il n’y a pas grand-chose de plus à en dire. Un très bon film, d’abord par le sujet traité qui m’intéresse particulièrement, mais aussi parce que c’est Clint Eastwood et que je l’apprécie beaucoup et ensuite parce qu’il y a une belle brochette d’acteurs et d’actrices.

Une mention spéciale aussi pour les effets spéciaux qui sont saisissant, notamment le tsunami au début du film est très bien réalisé et je suis touchée par l’affiche.

Un seul conseil, regardez le en vidéo, ça vaut le coup d’œil.