Semaine 20

Petite semaine avec seulement deux films à l’affiche mais qui me plaisent beaucoup.

Le premier c’est : les fantômes d’Ismaël, avec Mathieu Amalric, Marion Cotillard et Charlotte Gainsbourg. Autant j’aime beaucoup les deux actrices, autant j’ai de la peine avec Amalric, parfois c’est bien et parfois non. En plus, c’est le film d’ouverture du festival de Cannes. Certains critiques sont déçu, surtout par le personnage joué par Amalric, qui en fait des tonnes allant jusqu’à l’hystérie !

Perso, j’ai bien aimé la bande-annonce, ainsi que le pitch : Ismaël, cinéaste, s’est marié à Carlotta, dont il était fou amoureux, mais 3 ans plus tard elle a disparu. C’était il y a 21 ans. Ismaël vit désormais avec Sylvia lorsque Carlotta réapparait.  

Le second film est un film d’aventure revisité : le roi Arthur : la légende d’Excalibur avec Jude Law que j’apprécie particulièrement. Je trouve la bande-annonce très vendeuse d’un grand film d’aventure. Après c’est juste mon avis.

Les critiques qui l’ont vu n’ont pas apprécié, car selon eux, les batailles sont interminables, la bande son assourdissante et les effets spéciaux en 3D vous collent la migraine vite fait. C’est sur que si j’ai le choix je ne le regarderait pas en 3D, que je n’aime pas plus que ça.

Publicités

Du grand spectacle

SHERLOCK HOLMES – 2    JEUX D’OMBRE

 

Réalisateur :  Guy Ritchie
Comédiens :  Robert Downey Jr / Jude Law / Naomi Rapace

Durée        :  2 h 07
Genre        :  Aventure, action

 

Note :  4  / 5      vu le 11.02.2012

 

Résumé de l’histoire (résumé Allociné)

Sherlock Holmes a toujours été réputé pour être l’homme à l’esprit le plus affûté de son époque. Jusqu’au jour où le redoutable professeur James Moriarty, criminel d’une puissance intellectuelle comparable à celle du célèbre détective, fait son entrée en scène … Il a même sans doute un net avantage sur Holmes car il mets non seulement son intelligence au service de noirs desseins, mais il est totalement dépourvu de sens moral.

Partout dans le monde, la presse s’enflamme : on apprend ainsi qu’en Inde un magnat du coton est ruiné par un scandale, ou qu’en Chine un trafiquant d’opium est décédé, en apparence, d’une overdose, ou encore que des attentats se sont produits à Strasbourg et à Vienne et qu’aux Etats-Unis, un baron de l’acier vient de mourir. 

Personne ne voit le lien entre ces événements qui semblent sans rapport, hormis le grand Sherlock Holmes qui y discerne la même volonté maléfique de semer la mort et la destruction. Et ces crimes portent tous la marque du sinistre Moriarty. Tandis que leur enquête les mène en France, en Allemagne et en Suisse, Holmes et Watson prennent de plus en plus de risques. Mais Moriarty a systématiquement un coup d’avance et semble tout près d’atteindre son objectif. S’il y parvient, non seulement sa fortune et son pouvoir seront sans limite, mais le cours de l’Histoire pourrait bien en être changé à jamais…

 

Mon avis

Beaucoup aimé cette suite de Sherlock Holmes. Le couple Downey-Law est toujours aussi bon, se disputant comme un vieux couple, mais avec une grande compréhension de l’un pour l’autre.

Il y a de l’action, de belles scènes au ralenti, les combats sont très biens expliqués, les déguisements de Holmes sont à mourir de rire, mais sont aussi très ingénieux. J’aime l’humour et la complicité entre Holmes et Watson. Les paysages sont magnifiques, les scènes de guerre très réalistes.

Un vrai moment de détente et de bonheur, pas le temps de s’ennuyer ou de s’endormir.

 

 

Fidèle à lui même

 

 

 

SHERLOCK HOLMES

 

Réalisateur :  Guy Ritchie
Comédiens :  Robert Downey Jr. / Jude Law / Mark Strong
Durée        :  2 h 08
Genre        :  Fantastique

 

Note :  5 / 5   vu en mars 2010

 

Résumé de l’histoire (par Pathé)

Les aventures du célèbre détective privé britannique et de son fidèle acolyte dans le Londres du XIXème siècle…

 

Mon avis

Pour moi un grand moment de bonheur. Un film d’action, de suspense, de détail et pas un seul instant pour s’ennuyer. Robert Downey Jr qui incarne Sherlock Holmes, le fait pour moi à la perfection, même caractère difficile, même sens très aigu du détail (tous ce que  Holmes déduit est expliqué avec brio), je crois que je l’imaginais comme ça quand je lisais les romans de Conan Doyle. Toujours accompagné par le Dr Watson, incarné à la perfection par Jude Law qui est un excellent complément à Robert Downey Jr. Ils forment vraiment un bon duo.

Une histoire enlevée avec un peu de surnaturel, que je ne me risquerais pas ici à dévoiler afin de vous le laisser découvrir avec bonheur au cinéma. Dans cette histoire, on découvre en filigrane le professeur Moriarti qui deviendra l’ennemi juré de Holmes. Cela peut il nous montrer qu’un deuxième film de ses aventures suivra ? Je l’espère, mais affaire à suivre.